background preloader

Cascades de livres

Facebook Twitter

David Eddings. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

David Eddings

David Eddings Œuvres principales Biographie[modifier | modifier le code] Œuvres[modifier | modifier le code] Déçu par le manque de succès de ses premiers romans, David Eddings est fasciné par un exemplaire du Seigneur des anneaux découvert dans une librairie. En 1998, David Eddings publie Le Codex de Riva, un recueil où sont regroupées ses notes de travail et brouillons l'ayant aidé à la création de l'univers de la saga intitulée Les Grandes Guerres des dieux.

En 2003, il se lance dans un nouveau cycle de fantasy, Les Rêveurs. Eddings david. J. R. R. Tolkien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

J. R. R. Tolkien

Vous lisez un « bon article ». Après des études à Birmingham et à Oxford et l’expérience traumatisante de la Première Guerre mondiale, Tolkien devient professeur assistant (reader) de langue anglaise à l’université de Leeds en 1920, puis professeur de vieil anglais à l’université d’Oxford en 1925 et professeur de langue et de littérature anglaises en 1945, toujours à Oxford. Il prend sa retraite en 1959. Durant sa carrière universitaire, il défend l’apprentissage des langues, surtout germaniques, et bouleverse l’étude du poème anglo-saxon Beowulf avec sa conférence Beowulf : Les Monstres et les Critiques (1936). Son essai Du conte de fées (1939) est également considéré comme un texte crucial dans l’étude de ce genre littéraire. Tolkien commence à écrire pour son plaisir dans les années 1910, élaborant toute une mythologie autour de langues qu’il invente. Biographie[modifier | modifier le code] Origines familiales[modifier | modifier le code]

Illustrations d'alan lee. Illustrations de Ted Nasmith (from The Silmarillion, by J.R.R. Tolkien) The Arkenstone (Hobbit Card Game) Artwork for The Hobbit Card Game; Sophisticated Games, Cambridge UK 2012. All works gouache on board, 3 ¾” x 5 ¾” “That stone of all the treasure I name unto myself, and I will be avenged on anyone who finds it and withholds it.“― Thorin[1] “The Arkenstone was discovered by Thráin I soon after the establishment of the dwarf-kingdom … Dáin Ironfoot Artwork for The Hobbit Card Game; Sophisticated Games, Cambridge UK 2012. All works gouache on board, 3 ¾” x 5 ¾” “Dáin II or Dáin Ironfoot (Third Age 2767 – 3019, aged 252 years) was the Lord of the Iron Hills and King under the Mountain.

Home / Cover Art / The Cup of Morning Shadows. Cartes. Cartes. Cartes. Cartes. Cartes. Bibliographie. Elfique. Les cours de Sindarin ont été divisés en plusieurs chapitres : ceci est destiné à en faciliter la lecture et l'apprentissage. Chaque résumé propose des récapitulatifs sous forme de tableaux reprenant les points principaux des passages jugés délicats. Des annexes sont également proposées en complément des cours. Ces cours n'ont aucunement l'intention d'être une référence, il s'agit uniquement d'une introduction sur certains points linguistiques. La rubrique Liens offre un listing des sites spécialisés dans la langue elfique. * "Retraduction de l'appendice "Elements in Quenya and Sindarin names" (The Silmarillion) réalisée par Eärendil.

" Pour obtenir quelques éclaircissements ou informations supplémentaires, il suffit de se reporter au forum du site. Lancedragon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lancedragon

Lancedragon (Dragonlance) est le premier cycle romanesque inspiré par le célèbre jeu de rôle Donjons et Dragons spécifiquement développé en même temps que la gamme de scénarios éponymes, dits modules dans le cadre d'Advanced Dungeons and Dragons. Suivant un groupe de personnages, les compagnons, le cycle original (appelé Chroniques) les développait bien plus en fonction de la progression de l'histoire et du stade atteint dans l'aventure que par la mécanique interne au jeu. L'histoire épique primait alors, une première pour un jeu de rôle. Les histoires, romans comme modules de jeu, se déroulent majoritairement en Ansalon, continent méridional du monde de Krynn, médiéval-fantastique.

Tracy Hickman est à l'origine des scénarios originaux de Lancedragon ; Margaret Weis rédige avec lui depuis 1984 les romans centraux du cycle Lancedragon - elle a même été l'éditrice d'un des "modules"[1]. Ansalon.jpg 1 119 × 752 pixels. Krynn. Contrairement à son jumeau Caramon, Raistlin est un petit garçon chétif et souffreteux, mais il a l'esprit affûté.

Krynn

A la fois craint et méprisé par les autres enfants, il resterait toujours seul si son frère ne le soutenait pas avec une dévotion sans faille, qu'il ne tarde pas à prendre en horreur. Très tôt, Raistlin montre des dons pour la magie. Son père le conduit dans une école dont le maître le juge trop jeune pour étudier sous sa tutelle. Mais Raistlin lui prouve le contraire en s'emparant d'un grimoire et en le déchiffrant sans aucune aide.

Accepté comme élève, Raistlin apprend beaucoup et vite. Son éducation terminée, Raistlin rejoint Caramon et les Compagnons, avec qui il arpente les routes de Krynn. Raistlin est âgé de vingt ans lorsque le Conclave l'invite à passer l'Epreuve.