background preloader

InnovBiz

Facebook Twitter

Les idées "start-up" des grands groupes - 1. Pour sortir d’une inertie nuisible à leur réactivité et à la motivation des salariés, de grosses entreprises insufflent un esprit start-up dans leur fonctionnement.

Les idées "start-up" des grands groupes - 1

Avec des résultats plutôt probants. La réussite inso­lente du Gafa (acrony­me de Google, Apple, Facebook, Ama­zon) a piqué au vif la fierté des grands groupes. «La plupart sont empêtrés dans des organisations pyramidales ou transversales sclérosées, constate Stéphanie Bacquere, de Nod-A (conseil en innovation). Ce qui se traduit par une baisse de la moti­vation des équipes ou par un retard vis-à-vis de leurs concurrents. Il devient urgent de redynamiser leur fonctionnement.» SNCF : créer un labo à très grande vitesse Non, le TGVLab n’est pas un nouveau train révolutionnaire : il s’agit du laboratoire interne créé en 2008 par la branche voyages de la SNCF.

Début 2009, constatant qu’il était difficile de voyager avec des enfants, la direction marketing s’interrogeait sur l’opportunité d’une offre famille. Innover, c'est faire confiance ! Développer l’innovation en faisant sortir les collaborateurs de "leur zone de confort" est un classique du management.

Innover, c'est faire confiance !

Cependant le concept est souvent mal compris et, presque toujours mis en place, de manière désastreuse pour les collaborateurs et à un coût prohibitif pour les entreprises. En effet, les missions d’innovation sont souvent confiées à des équipes déjà très chargées et accompagnées d’instruments de motivation, pas très adaptés, car ne récompensant que quelques collaborateurs. Cela témoigne d'une incompréhension complète de : - Du fonctionnement de l'être humain. - De la nature réelle de l’innovation. Les erreurs classiques De nombreux managers traduisent l’expression "sortir le collaborateur de sa zone de confort" par la nécessité de le déstabiliser. Grandes entreprises : Quand laisser partir une innovation stimule la créativité en interne. [Tribune] L'Open Innovation, ce n'est pas que pour les Grands Groupes !

L’Open Innovation, cette nouvelle manière de gérer l’innovation, occupe un espace de plus en plus large dans les débats, conférences et publications relatives aux meilleures pratiques managériales de l’innovation.

[Tribune] L'Open Innovation, ce n'est pas que pour les Grands Groupes !

Afin d’en identifier les clés et d’établir en quoi ce concept concerne les startups françaises, l’équipe de Maddyness a sollicité bluenove, société spécialiste de ce domaine depuis 2008. Eclairage de son fondateur et président, Martin Duval. L’Open Innovation, c’est pas que pour les Grands Groupes ! Discipline encore jeune du Management de l’Innovation mais en phase rapide d’adoption par les entreprises depuis l’apparition du concept au début des années 2000, l’Open Innovation s’impose désormais comme le meilleur moyen d’innover dans un contexte économique de crise et un environnement dont la complexité s’accélère.

Les leviers de mise en œuvre d’une stratégie d’Open Innovation restent encore trop souvent perçus pour n’être pertinents que pour les grands groupes. [Emploi] Le numérique : Destruction créatrice ou Création destructrice ? « Avant la fin du siècle, 70% des emplois actuels auront été automatisés. [...] Cette automatisation profonde touchera toutes les tâches, depuis les plus manuelles, jusqu’à celles qui reposent sur la connaissance » annonçait Kevin Kelly la veille de Noël 2012 dans un article paru chez Wired. Le numérique détruit des emplois et en crée de nouveaux. Il transforme le contenu et les conditions de certains, et déplace géographiquement les autres.

Quel bilan sur le niveau d’emploi local et global ? Comment le numérique affecte-t-il la structure de l’emploi et le marché du travail ? Dans un rapport réalisé par la FING (Fondation Internet Nouvelle Génération) et publié le 24 mars dernier, « Questions Numériques 2014/2015 : Les Controverses« , ces interrogations sont directement traitées. S’ensuit logiquement une accélération du rythme de l’innovation et une mise sur le marché de plus en plus de produits ou services qui bouleversent des marchés existants.

Crédit Photo: Shutterstock. Bouygues Bâtiment rajeunit l'innovation. Comment le «hackathon» réinvente l'innovation en entreprise. Axa, Pernod Ricard et la SNCF ont adopté les méthodes de Facebook.

Comment le «hackathon» réinvente l'innovation en entreprise

Elles font plancher des week-ends entiers des génies de l'informatique sur des projets d'applications et de services en ligne. Enquête sur un phénomène. «Vous avez tous pensé à dormir?» Tendances Entreprise Collaborative : 2 Livres Blancs Collaboratifs. Le management par projet, vecteur d'agilité, d'innovation et de fidélisation des talents. Comment rester compétitif dans un monde en constante mutation, aux modes et aux tendances chaque jour plus éphémères?

Le management par projet, vecteur d'agilité, d'innovation et de fidélisation des talents

En innovant toujours plus, plus vite et au meilleur coût. Pour y parvenir, les entreprises doivent abandonner leur structure et leurs pratiques pyramidales pour une organisation transversale, plus agile et plus productive: le management par projet. Dans une organisation classique, la conduite d'un projet est linéaire: chaque métier de l'entreprise est impliqué séparément, l'un après l'autre, au fur et à mesure de la complétion des différentes étapes, avec le minimum de communication entre les collaborateurs.

Tout l'avantage du processus est là: réorganiser et décloisonner pour gagner en agilité. Car en travaillant tous services confondus, des allers-retours chronophages et inutiles sont épargnés, les tests produits s'effectuent directement en parallèle de la création, les risques d'échec sont considérablement réduits. Mais ce n'est pas tout. Lire aussi: Loading Slideshow. 02 routin-eychenne-re faire. Que ReFaire ? Pour des Fab Labs en entreprise. Ateliers ouverts dédiés au prototypage rapide, les Fab Labs se multiplient et s’interconnectent partout dans le monde [1].

Que ReFaire ? Pour des Fab Labs en entreprise

On les rencontre aussi bien dans les capitales de pays en développement que sur des campus universitaires, ou des quartiers branchés des villes californiennes. Les pratiques à l’oeuvre dans ces différentes formes d’espaces intéressent de plus en plus les entreprises : innovation ouverte, collaboration entre pairs, prototypage rapide en mode “essai-erreur”, documentation ouverte des projets, partage de savoir faire, communautés d’innovateurs, management horizontal, etc. Plusieurs entreprises envisagent ainsi de s’appuyer sur un dispositif de type Fab Lab [2] pour explorer et tester de nouvelles formes d’innovation plus ouverte, plus agile, plus inattendue.

Dans le cadre de l’expédition ReFaire lancée par la Fing, le Groupe Seb et Renault ont saisi l’opportunité d’expérimenter l’ouverture de Fab Labs en leur sein.