background preloader

Mobilier d'extérieur

Facebook Twitter

Fabriquer une chaise longue design en palette. Un cache pot en palette de bois. Réaliser un salon de jardin en palette. Matériels : 1 palette (par fauteuil) (EX: palettes de ciment) 2 planches style coffrage pour les pieds 14 vis à bois scie sauteuse, scie à main, visseuse papier à poncer peinture sous couche peinture grise et rose fuschia pinceau Explication et plan : 1 - Enlever la 4° ou 5° latte de la palette et la découper en biais avec une scie, pour former 2 partie (C et D) dossier et assise. 2 - Le plus grand morceau sert pour le dossier (C) et le plus petit morceau (D) pour l'assise. 3 - fixer les 2 morceaux du pied en les cloutant ( j'ai fait les 2 morceaux du pied avec des planches de coffrage) pied de derrière = A : longueur entre 80 et 95 cm et largeur 15 à 20 cm pied de devant = B : coupe en biais 32 et 35 cm 4 - Fixer le dossier (C) à l'assise (D), en choisissant l'inclinaison voulu.

(fixation en cloutant) Voir mon billet "MERCI !! " Construire une table de jardin. ©Antoine Bosse-Platière Une belle table de jardin en bois avec ses bancs, pouvant accueillir facilement huit personnes, cela vous tente ? Luc Valentin, responsable de la maintenance au Parc écologique Terre vivante, vous propose ses plans et ses conseils de montage pour la réaliser vous-même. Quel bois choisir ? Choisissez une essence durable : mélèze, douglas ou châtaignier dans une scierie. Ne lésinez pas sur l'épaisseur : pour le plateau et les bancs, faites-vous découper des planches de 4 cm. Du sur mesure ©Steen Il y a trois épaisseurs de bois différentes : les pieds (100 mm), les supports des bancs (60 mm) et les planches (40 mm).

Protégez les pieds Pour éviter le contact direct du bois avec la terre, la liaison au sol est assurée par des fers à béton de 20 mm scellés dans quatre petits plots de béton. Luc Valentin Soignez la finition. Un banc de jardin à faire soi-même. ©Antoine Bosse-Platière Que ce soit pour le repos du jardinier ou celui de ses hôtes, pour une sieste digestive ou pour une conversation en tête à tête au milieu de la verdure, le banc de jardin se doit d’être confortable.

Nul besoin de connaître les secrets du nombre d’or pour le réussir, mais rien ne vaut un bon modèle. Quel bois choisir ? Evitez le recours aux bois exotiques, bien sûr, malgré l'excellente durabilité de nombre d'entre eux. Une essence locale, comme le mélèze, convient parfaitement, mais dans d'autres régions, vous pouvez choisir du châtaignier ou du douglas. Il faudra cependant rentrer votre banc à l'abri pendant la mauvaise saison. Assemblage des différentes pièces ©Christian Galinet Pour les fixations, vous pouvez faire des avant-trous (foret de 4), mais il est plus simple de rentrer les vis au marteau jusqu'à ce que la pointe traverse la première planche, puis de finir à la visseuse (pour les essences de bois pas trop denses). Votre banc est prêt. Willy van Landeghem.