background preloader

France

Facebook Twitter

Irsteadoc : portail d'accès à la base Irstea Publications - CemOA et bases documentaires Irstea. Horizon, l’archive institutionnelle de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) - Université de Bordeaux - SAM. Horizon, l’archive institutionnelle de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) Archive nationale HAL, archives institutionnelles : quelle complémentarité ?

Horizon, l’archive institutionnelle de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) - Université de Bordeaux - SAM

Journée de formation organisée par l’URFIST Bordeaux Le système français de diffusion non commercial de la recherche se caractérise par sa dualité : l’archive nationale HAL d’une part et les archives institutionnelles d’autre part. En effet, en Europe et hors Europe, la mise en place d’un moissonneur national est très fréquemment préférée au déploiement d’une plateforme d’auto-archivage à l’échelle nationale. Comment positionner une archive institutionnelle par rapport à l’archive nationale ? >> Dominique Cavet - Horizon, une archive institutionnelle avant l’heure ? - Quel suivi des publications à l’IRD ? - Multiples usages d’une archive institutionnelle : service en ligne, bibliométrie, outils développés pour les chercheurs, services aux instances de l’IRD, restitution au pays du Sud.

Promouvoir l’open access : une boîte à outils pour les bibliothécaires et les équipes d’appui à la recherche – Open Access France. Cette boîte à outils pour la promotion de l’open access a été développée dans le cadre du JISC Pathfinder project Pathways to Open Access.

Promouvoir l’open access : une boîte à outils pour les bibliothécaires et les équipes d’appui à la recherche – Open Access France

Elle a été traduite en français pour être plus largement accessible et propose sept points : 1. Rassemblez les informations-clés afin d’être pertinent et cohérent. 2. Mettez-vous à la place de vos usagers et trouvez les meilleurs moyens de les toucher. 3. Boite à outils OA. Vos dépôts dans HAL : ce qui change avec la loi pour une République Numérique. Définitivement adopté par le Parlement le 28 septembre dernier, la loi pour une République Numérique a été publiée au Journal officiel du samedi 8 octobre.

Vos dépôts dans HAL : ce qui change avec la loi pour une République Numérique

Ce texte prévoit de nombreuses mesures indispensables au fonctionnement d´une société numérique et, dans son article 30, nous intéresse plus particulièrement. Cette mesure concerne en effet les écrits scientifiques et elle est entrée en vigueur dès le 9 octobre. Vous êtes concernés si : vos recherches sont financées pour moitié au moins sur fonds publicsvous publiez les résultats de ces recherches dans une revue Que vous donne-t’elle le droit de faire ? Sans embargo si votre article est en accès gratuit sur le site de la revue,ou en appliquant un embargo maximum de 6 mois pour les sciences, techniques et médecine et 12 mois pour les sciences humaines. Autrement dit, vous pouvez appliquer ces durées d’embargo même si une condition de l’éditeur sur les sites Sherpa/Romeo ou Héloïse impose une durée supérieure.

AUTEURS. RNBM - GDS 2755. Partenaires Menu Rechercher.

RNBM - GDS 2755

Informer et sensibiliser a la publication scientifique numerique, par Manuel Durand-Barthez - URFIST Paris. Home - dissemin. Melanie Dulong de Rosnay. L’article 9 du projet de loi pour une République numérique intitulé Libre accès aux publications scientifiques de la recherche publique, en raison de certaines imprécisions de rédaction, risque de revenir sur des droits considérés par les chercheurs comme acquis.

Melanie Dulong de Rosnay

La rédaction actuelle de l’alinéa 1 réduit considérablement les droits des auteurs sur la dernière version soumise et va à l’encontre de tous les textes de la Commission Européenne qui portent sur la version publiée. La mise à disposition d’un article dans une archive ne fait pas concurrence à l’article publié dans un journal ou un ouvrage collectif. Stratégie numérique du Gouvernement. Les universités alsaciennes sur la voie de l'open access. Le mouvement de libération des publications scientifiques est lancé - Université de Bordeaux. À l'occasion de l'Open Access Week 2014, événement international destiné à promouvoir le libre accès, l'université de Bordeaux annonce qu'elle va participer pleinement au mouvement de libération des publications scientifiques.

Le mouvement de libération des publications scientifiques est lancé - Université de Bordeaux

Dans une lettre aux membres de la communauté scientifique de l'université, le président de l’université, le Chargés de mission documentation, les Vice-président Numérique et Vice-président Recherche décrivent pourquoi et comment ils comptent engager l'université de Bordeaux sur les voies verte (entrepôt institutionnel) et dorée (plateforme de revues en ligne) du libre accès. "Environ 4 000 publications scientifiques sortent de nos unités de recherche chaque année, couvrant tous les domaines de compétences de l’université de Bordeaux et financées pour l’essentiel à travers des projets de recherche sur fonds publics. Le libre accès peut prendre deux voies : Dini-zertifikat-2010-3-fr. [Open Access Interviews] Odile Hologne - News MyScienceWork. Openaccess.inist.

Discours de Geneviève Fioraso lors des 5e journées Open Access. L'information scientifique est un bien commun qui doit être disponible pour tous Affirmer ce principe essentiel pose un cadre, mais ne résout pas les difficultés de mise en œuvre pratique.

Discours de Geneviève Fioraso lors des 5e journées Open Access

La viabilité du système suppose le déploiement de modèles économiques équilibrés. C'est la tension entre cette exigence et cette contrainte qui est au cœur de vos débats depuis ce matin. Je vous propose d'en évoquer les principaux enjeux. Les technologies numériques permettent aujourd'hui de mettre à la disposition du plus grand nombre les informations scientifiques sans restriction d'accès. 04. Séminaire de recherche FICHET-HEYNLIN (2013-2014)__ Comité scientifique du séminaire 1) Enseignants et chercheurs de l’Université Paris 1 : AL HAKKAK Ghalib (langue et littérature arabe, SGEL, Paris 1) - BELHOSTE Bruno, (histoire / Univ Paris 1) - BROCA Sébastien (sociologie, CETPCOPRA, Paris 1), DELPECH Xavier (droit privé, Ufr 05, Paris 1), DONDERO Bruno (droit, CAVEJ, Paris 1), FAIVRE D’ARCIER-FLORES Hortense (études latino-américaines, SGEL, Paris 1), GARCON Anne-françoise (histoire, CRHM, Paris 1), HUBE Nicolas (science politique, CESSP, Paris 1), LASSERRE-JANNIN Florence (droit privé, ufr 05, Paris 1), LEFRANCQ Stephane (sc gestion, IAE, Paris 1), POIROT-DELPECH Sophie (sociologie, Cetcopra, Paris 1) - RYGIEL Philippe (histoire, CHS20, PAris 1), VALLUY Jérôme (sc politique, Paris 1 / Costech-UTC), VANIN Christian (Dir.

04. Séminaire de recherche FICHET-HEYNLIN (2013-2014)__

Atelier 2 : Bibliométrie, open access et archives ouvertes - upmc. Form@doct » Interview F Merceur : archives ouvertes, Archimer. OpenINRA - ProdInra et l'Open access à l'Inra. L’open access donne la possibilité de lire une production scientifique sans barrière financière, technique ou juridique.

OpenINRA - ProdInra et l'Open access à l'Inra

L’open access ne traite pas de la question de la réutilisation mais bien de l’accès au contenu d’une production scientifique. Si cette production est un ensemble de données brutes, on parle d’open data. En science, on se contente peu de lire. Nos chercheurs ont pour mission la création de connaissance. Cette création de connaissance se base sur un état des lieux, sur les innovations déjà réalisées. Les grandes institutions qui se sont engagées dans le libre accès (e.g la commission européenne, l’UNESCO, Welcome Trust, Banque mondiale) ainsi que des éditeurs scientifiques Open Access (e.g BMC, Open Access Scholarly Publishers Association) encouragent l’utilisation de la licence CC-BY qui est très libre, ne demandant pour toute réutilisation que la mention des auteurs.

Please indicate in each case if you would be willing to sign the license when publishing your research: