background preloader

Musée dauphinois jean pierre laurent

Facebook Twitter

1906-1932 : Hippolyte Müller. Müller, qui ne conservera pourtant pour lui-même aucune des collections qu'il constituera se concentre avant tout sur l'étude et la comparaison des pièces qu'il rassemble, sur les explications qu'il en tire et surtout sur la communication qu'il en fait au cours de réunions, de colloques ou de conférences, dans les articles qu'il publie ou, plus simplement, pendant les visites du Musée dauphinois qu'il aime commenter lui-même et passionneront tant de visiteurs. « Si nous pouvions nous arrêter sur chaque série d'objets exposés ici - écrit-il dans une note manuscrite non datée -, nous constaterions, malgré la lenteur relative des progrès constatés, des expressions splendides du génie humain dans des milieux divers, nous constaterions aussi combien nous devons à ces obscurs pionniers qui nous ont précédés, dans la céramique ou le tissage, l'élevage, la culture, bref dans toutes les expression du labeur humain ».

1906-1932 : Hippolyte Müller

Quoi de plus naturel qu'un préhistorien s'intéresse aux haches polies ? MINOM - Mouvement international pour une nouvelle muséologie- Organisations affiliées. Mouvement international pour une nouvelle muséologie Le MINOM rassemble des professionnels œuvrant dans des musées communautaires, écomusées, écoles de muséologie, groupes d'animation, de gestion et de médiation culturelle, ainsi que dans des institutions muséales ayant des relations interactives avec les collectivités locales.

MINOM - Mouvement international pour une nouvelle muséologie- Organisations affiliées

Le MINOM encourage les institutions muséales et les muséologues à réfléchir aux enjeux sociaux actuels, être des générateurs d'action patrimoniale dans leurs communautés et prendre part en tant que médiateurs aux débats des collectivités qu'ils représentent. Les membres du MINOM organisent des rencontres et des voyages d'échanges inter-régionaux. Président Mário De Souza CHAGAS, MINOM President INSTITUTO DO PATRIMÔNIO HISTÓRICO E ARTÍSTICO NACIONAL (IPHAN), RIO DE JANEIRO Avenida Rio Branco, 46 - Sala 402 RJ 20090-002 RIO DE JANEIRO Brazil Secrétariat Tamara Glas. MINOM-ICOM. Based broadly on a concern for social and cultural change, MINOM brings together individuals who are dedicated to active and interactive museology.

MINOM-ICOM

It is open to aIl approaches which make the museum an instrument for identity building and development within the community. MINOM favours cooperative relationships between users and professionals, as well as intercultural collaboration. MINOM is an international organization affiliated to ICOM (International Council of Museums). Origin MINOM was founded in 1985, in Lisbon, Portugal, during the 2nd International New Museology Workshop.

Philosophy Help each other, learn from each other’s strategies of using heritage and museums as a tool to combat injustice, to foster development in communities, to foster dialogue. What can we expect from the movement? To become a member MINOM seeks members whose ideas and/or experiences correspond to the philosophy of new museology. …and to participate International Conferences. MUSÉE DAUPHINOIS DE GRENOBLE. Créé en 1906 par un érudit grenoblois, Hippolyte Müller (1865-1933), le Musée dauphinois s'inscrit dans la première lignée des musées d'arts et de traditions populaires ancrés dans une culture régionale.

MUSÉE DAUPHINOIS DE GRENOBLE

C'est à partir d'une accumulation d'objets-souvenirs – silex taillés, outils, meubles rustiques – que les collections s'organisent peu à peu. S'y distinguent aujourd'hui, avec l'argenterie locale, les créations d'une dynastie d'ébénistes grenoblois du xviiie siècle, les Hache, dont les commodes, les encoignures, les secrétaires sont très prisés. Dès ses débuts, le Musée dauphinois a donné à cette culture régionale un contenu scientifique et un rôle social nouveau : celui de relier les anciens habitants d'un « pays » à ses occupants actuels.

À la mort de son fondateur, le musée est laissé à l'abandon et ne trouve une seconde chance qu'avec les jeux Olympiques d'hiver de Grenoble. Georges Henri Rivière a choisi de l'implanter à Sainte-Marie-d'en-Haut. Jean-Pierre LAURENT. Un lettré curieux : Jean Pierre Laurent en visite à la Casamaures Jean-Pierre Laurent était un homme un peu intimidant, tant par sa taille que par l’intensité de son regard en venant découvrir une belle ruine surnommée Casa Maures.

Jean-Pierre LAURENT

Il voulait « comprendre le dossier de protection COREPHAE* du monument historique car cette architecture m’intrigue depuis longtemps en passant le long de l’ancienne « Voie royale ». Une route impériale devenue de nos jours rue de la Résistance, et il vous en faudra pour sortir cette ruine des gravats et de l’anonymat ». J’ai apprécié que ce conservateur prenne l’initiative de découvrir de visu un patrimoine méconnu, une démarche rare dans ce milieu où l’éclectisme du XIXe était encore mésestimé, voir méprisé.

Les questions étaient précises suite aux mystères des archives détruites à Saint-Martin-le-Vinoux. Les questions étaient précises suite aux mystères des archives détruites à Saint-Martin-le-Vinoux.