background preloader

Bienveillance

Facebook Twitter

Les caprices des enfants, ça n’existe pas  !  – Happynaiss. ​La figure d’attachement : oui, et après ?

Les caprices des enfants, ça n’existe pas  !  – Happynaiss

Vous avez été très nombreux et nombreuses à réagir à mon article sur la figure d’attachement et à me faire part de votre soulagement face à l’explication de ce phénomène de décharge souvent mal interprété (et j’en suis ravie, un pas vers la paix des foyers !). J’ai aussi reçu des questions, des demandes de conseils et des remarques qui m’ont montrées qu’il était nécessaire d’aller un peu plus loin et de poursuivre sur le sujet de ces « crises » de nos enfants qui nous dépassent, sur ces fameux « caprices » (mot que je déteste) en tous genres et sur les réactions à avoir. En effet, certains d’entre vous m’ont dit « Mais comment vont-ils comprendre qu’ils ne doivent pas se comporter ainsi, si on ne dit rien, si on câline et qu’on laisse passer leurs caprices ?

». Effectivement, avec nous (figure d’attachement) les enfants sont « vrais », ils se lâchent, se déchargent, se confient, évacuent. Le cycles infernal des comportements inapropriés. Et si nous arrêtions de voir nos enfants comme des petits manipulateurs ? - Oummi materne. Trouble d'opposition / provocation - Association québécoise des neuropsychologues. Lutte de pouvoir, ou avoir raison à tout prix Le trouble d’opposition / provocation est caractérisé par une désobéissance quasi-généralisée.

Trouble d'opposition / provocation - Association québécoise des neuropsychologues

Face à une consigne qui lui déplaît, l’enfant peut alors montrer soit de l’opposition passive (semble acquiescer à la demande, mais omet volontairement d’y donner suite), soit de l’opposition active (l’enfant crie, frappe, lance les objets, ou confronte et défie par un “non” en regardant dans les yeux), soit de l’opposition dite passive-agressive (l’enfant semble se conformer à la demande de l’adulte, mais il blesse autrui ou brise “accidentellement” quelque chose en cours d’action). Face à ces enfants, les parents diront qu’ils se sentent constamment en situation de lutte de pouvoir. Le jour où j'ai cessé de dire "Dépêche-toi"  Chaque minute compte dans nos vies modernes et effrénées.

Le jour où j'ai cessé de dire "Dépêche-toi" 

On a constamment l'impression qu'on doit cocher quelque chose de notre to do list (choses à faire), qu'on doit vérifier un écran ou un autre ou se presser pour se rendre à notre prochaine destination. Et peu importe comment on divise notre temps et notre attention, peu importe combien de tâches on tente d'accomplir simultanément, on finit toujours par avoir l'impression qu'il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour arriver à tout faire.

Ainsi allait ma vie pendant deux années totalement frénétiques. Mes pensées et mes actions étaient régies par des notifications électroniques, des sonneries et des agendas surchargés. Le burn-out touche aussi l'enfant - L'Express Styles. On croyait avoir tout entendu.

Le burn-out touche aussi l'enfant - L'Express Styles

Le mot est presque galvaudé, employé à tout-va. Le spectre de l'épuisement a fait surface chez les jeunes parents, les aides-soignants, les salariés, les startuppers... Il existe même un burn-out estival, car trop de vacances pourraient, semble-t-il, nous pousser à bout. Dans une société où le stress est endémique, difficile d'imaginer, donc, que nos enfants soient immunisés contre la pression. Preuve en est: d'après une enquête nationale menée par l'Unicef en 2014 auprès de quelque 11.000 personnes, âgées de 6 à 18 ans, 40% des enfants sondés ressentent une souffrance psychologique.

Les "enfants rois" ou "tyrans" - Blog de Christel, assmat à Guignen. Quelle type d’éducation pour éviter d’avoir un « enfant-roi » ou « enfant –tyran » ?

Les "enfants rois" ou "tyrans" - Blog de Christel, assmat à Guignen

En France, on croit souvent que si on n’est pas autoritaire, alors on est forcément laxiste. On croit aussi que si on n’est pas autoritaire, notre enfant deviendra un « enfant-roi » ou un « enfant-tyran ». Est-ce vraiment le cas ? La réalité n’est pas si simple… Une fois n’est pas coutume, je vais appuyer mes propos en citant un livre, celui de Catherine Gueguen Pour une enfance heureuse : repenser l'éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau :

Nos bébés ont 100 000 ans - Oummi materne. Je suis en train de lire un bouquin qui, je le pense, devrait finir dans les bibliothèques de tous les parents, futur parents et personnes appelées à s’occuper de bébés / bambins / enfants : Serre-moi fort, Comment élever vos enfants avec amour, de Carlos Gonzales Il y a de quoi écrire plusieurs articles (ce que je vais faire au fur et à mesure que ma lecture avance).

Nos bébés ont 100 000 ans - Oummi materne

Pour mieux les comprendre, je vais d’abord vous parler de la raison pour laquelle nos bébés naissent tous pareils (même si le nôtre est le plus beau, bien sûr). À la naissance, nos amours n’ont lu aucun livre, écouté aucun conseil, regardé aucune émission, appris aucune religion.

Père Noël et autres croyances

VEO. Emotions. Si la bienveillance était aussi simple… On m’a dit avant hier une phrase qui me reste en tête depuis … « non mais les enfants tout ce dont ils ont besoin c’est qu’on les aime »….A priori on dirait tous oui … Mais en réalité si c’était aussi simple, ça se saurait.

Si la bienveillance était aussi simple…

Déjà « enfants » c’est large comme terme. Dieu merci un bibou de 6 mois n’a pas les mêmes besoins qu’un gamin de 3 ans. 12 idées pour accompagner l’hypersensibilité – "Etre différent n'est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même". Albert Camus. Enfants HP et émotions : entre immaturité et intensité ?

12 idées pour accompagner l’hypersensibilité – "Etre différent n'est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même". Albert Camus.

« Je suis doué d’une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire » (Gustave Flaubert » Incompréhension, susceptibilité, mauvais caractère, pleurnichard, colérique…bref, la liste est encore longue. Voici de quoi un enfant HP se voit gratifié régulièrement face à ses réactions à des choses qui sembleront anodines pour une grande partie de son entourage. Il est temps de faire un point et remettre les pendules à l’heure pour le bien de tous ! Un enfant très sensible et émotionnel. 12 idées concrètes pour remplacer "Dépêche-toi". Tandis que nous sommes préoccupés par nos plannings et nos objectifs, le petit enfant est bel et bien ancré dans le présent.

12 idées concrètes pour remplacer "Dépêche-toi"

Tandis que nous agissons avec des buts à atteindre à plus ou moins long terme, l’enfant expérimente à son rythme ici et maintenant. Essayons de préserver l’insouciance de notre enfant en respectant le plus souvent possible son rythme et sa notion du temps présent. – Emmanuelle Opezzo Chanter Je l’avais testé avec une de mes petites élèves de moyenne section. Elle aimait bien prendre son temps et se faisait régulièrement « enguirlander » par les ATSEM : « Mais tu es encore la dernière, dépêche-toi donc, c’est pas possible d’être aussi lente ! J’étais en remplacement et cela m’a brisé le cœur.

Ne le prend pas dans tes bras. Quelle mère n’a jamais entendu ça?

Ne le prend pas dans tes bras

« Ne le prend pas dans tes bras, il va s’habituer ». « Laisse-le pleurer, ça lui fera les poumons ». La violence éducative commence tôt, très tôt. L’enfant à peine né, il faut couper le cordon, se garder d’être trop « fusionnel », le laisser seul pour qu’il « s’habitue ». Gueguen c neurosciences enfant apprentissage diaporama. Maman, tu me cries trop dessus … (ou comment un rouleau de papier WC m’a sauvé la vie) Comme vous l’avez peut-être compris, j’ai un enfant Ferrari. Depuis sa naissance, tout est « trop » avec lui. Mais malgré les difficultés, nous avons réussi à construire une relation riche et ouverte et il n’hésite pas à me dire ouvertement quand il trouve que j’abuse ou que je m’y prends mal avec lui et qu’il se trouve en échec ou qu’il souffre de mes attitudes. Et généralement, il a tout fait raison : lorsqu’il me le dit, j’ai vraiment abusé.

Certains trouveront que ce n’est pas la place de l’enfant que de dire ce genre de choses. Pour ma part, je préfère que mon enfant aie le courage d’oser me le dire plutôt que de souffrir en silence, ou pire encore de croire que c’est normal de se faire maltraiter. Les petits enfants n’ont pas d’intention négative à l’égard des parents. Mais il, elle le fait exprès pour me faire enrager !! Il me déteste! Pour une parentalité sans violence. Voici un résumé du N°43 de Allaiter Aujourd'hui consacré à "la parentalité sans violence". On sait combien il est parfois difficile de considérer le bébé comme une personne, d'être à l'écoute de ses besoins, de respecter ses rythmes.

Tout, dans la société autour de nous, dans notre entourage proche, dans notre propre éducation..., nous pousse au contraire à le dresser, à considérer l'expression de ses besoins comme des caprices visant à nous manipuler, à exiger qu'il fasse tout (ne plus se réveiller la nuit, marcher, être propre, etc.) le plus tôt possible. Cela ne fait bien sûr que croître et embellir à mesure que le bébé grandit, devient bambin, petit enfant, enfant, adolescent... Partout on n'entend parler que de règles, de limites, de "bonnes fessées" qui lui remettraient "les idées en place", de "claques qui se perdent", etc.

J'en ai marre de crier sur mes enfants. Crier peut devenir une réaction automatique si on n’y prend pas garde. On peut avoir l’impression que le fait de crier est le seul moyen de se faire entendre des enfants ou de se faire prendre au sérieux. Les cris peuvent (parfois) être utiles sur le coup pour se faire « obéir »… mais les cris sont à la fois inefficaces et nocifs sur le long terme.

Inefficaces parce que si nous avons besoin de crier tous les jours ou presque, c’est bien que nous n’arrivons pas à nous faire entendre :-). Nocifs parce que l’éducation par la peur est source de stress pour l’enfant. Par ailleurs, les cris sont perçus par le cerveau de l’enfant comme des signaux de menace à venir. Prendre soin de soi en tant que parent … au secours, je ne m’en sors plus !

Parents à bout, enfants qui hurlent, maison en pagaille… Souvent, conseil des copines : prends du temps pour toi, sors un peu, souffle ! Laissez moi vous dire que ces conseils partent toujours d’une bonne intention. La théorie du réservoir - Pink & Green. J'ai allaité mes trois enfants, j'ai cododoté avec deux d'entre eux, j'ai beaucoup porté (je porte toujours) certes pas en écharpe mais selon moi tissu, bras peu importe.

Bienvenue à Bisounoursland :-)) 15 FAÇONS DE NOURRIR L’ESTIME DE SOI DE NOS ENFANTS - par Nancy Doyon pour La solution est en vous! Les fonctions exécutives, 3 compétences clés. Après la plasticité cérébrale, nous abordons aujourd’hui un autre grand pilier de la formation de l’intelligence : le développement des fonctions exécutives. Les fonctions exécutives sont essentielles, ce sont les compétences cognitives qui nous permettent d’agir de façon organisée pour atteindre nos objectifs. 10 exemples de situations où nous ne comprenons pas nos enfants. Par Jan Hunt, directeur psychologue de « The Natural Project enfant » Traduit par l’équipe de Oummi-Materne.com 1. Comment réagir de façon bienveillante lorsque mon enfant me frappe ?

20 phrases à dire aux enfants pour qu'ils écoutent. « On donne de la force aux enfants quand on reconnait leurs émotions. » disait Haim Ginott. Cela implique de tendre l’oreille, de guider leur expression et de les accueillir en toute bienveillance. La culpabilité chez les parents. Il est un sujet qui revient souvent quand on aborde le thème de la parentalité positive, bienveillante ou encore non violente : ce serait une manière de faire culpabiliser les parents. Entre parent et enfant : les scénarios voués à l'échec. Certains scénarios sont voués à l’échec dans l’éducation. INSPIRE - Institut Supérieur de Pédagogie Intégrale et de Recherche en Education - Au secours! Mon enfant dit NON!

Neuroscience : 2 techniques pour aider votre enfant à se calmer. L'Education «positive» n'est pas aussi positive qu'on croit. Les alternatives à la punition. Neuroscience : 2 techniques pour aider votre enfant à se calmer. 20 phrases à dire aux enfants pour qu'ils écoutent. Est-ce un caprice ? Ce test vous le dira (par Isabelle Filliozat) Les phrases à dire pour apprendre l'optimisme à votre enfant. Différentes astuces pour ne plus crier sur ses enfants.

Les phrases qui détruisent l'estime de soi chez l'enfant. Une relation mère-enfant sécurisante, base d'une socialisation réussie. Best of : 40 astuces, infos et conseils pour une éducation bienveillante. « Tu me fatigues » : ces phrases destructrices qui n’en n’ont pas l’air.Drôle de Maman. La comptine quand je suis énervé. Un enfant difficile a toujours quelque chose à nous dire. Où s’arrête la bienveillance et où commence le laxisme ?

Il n’y aura pas de prochaine fois. Les enfants ne sont pas des distributeurs de bisous. "T’façon, t’es trop fusinonnelle avec tes enfants". J'ai failli perdre mon fils. Voilà pourquoi je ne referais plus jamais ces choses-là... Avez-vous votre carte de fidélité ? "Caprices" et périodes sensibles selon Maria Montessori. 21 novembre '14 - J'ai battu ma fille, et mon fils aussi - Le monde selon Den. VA TE CALMER DANS TA CHAMBRE. 12 idées concrètes pour remplacer "Dépêche-toi" TU NE VIENS PAS?... MOI, JE M'EN VAIS! Le défi d’élever nos enfants autrement. Ce jour où j’ai dit à mon fils de fermer sa gueule. Est-ce qu’il est beau mon dessin? – Le compliment en question. Fessées et gifles : les punitions corporelles entraînent phobies, Toc et... désobéissance.

Le jour où j'ai cessé de dire "Dépêche-toi"  Un jeu d'enfant vous croyez ? - Le Monde De Lyli. C'est lorsqu'ils semblent en mériter le moins... Traumas : ce qui reste, ce qu'on oublie. Je t'aime oui, je t'aime mais... La VEO (violence éducative ordinaire) Pourquoi interdire les punitions corporelles au sein de la famille est une priorité humaine et de santé publique. L’Education Positive ne s’improvise pas. Bienveillance ne veut pas dire laxisme - Graine de Caillou. 30 propositions pour encourager les enfants efficacement. [Env]Celle qui ne voulait pas ranger les crayons. Lettre ouverte à tous ceux qui décrient l’éducation non violente.

Limites

Sansfessee05.pdf. Maman s’excuse – Blogue. Peut-on menacer les enfants avec le Père Noël? Bisous et câlins forcés, pas cette année s.v.p. ! Les enfants ne sont pas des distributeurs de bisous.