background preloader

Templiers

Facebook Twitter

Les alchimistes. Templiers en Angleterre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire des Templiers en Angleterre commence lorsque Hugues de Payns, le fondateur et premier maître de l'Ordre, visita le pays en 1128 pour y chercher de l'argent et des hommes pour les croisades. Les débuts[modifier | modifier le code] Le roi Henri II (1133-1189) accorda aux Templiers des terrains situés principalement du côté du château Baynard (en) à Londres, où ils construisirent une église ronde, inspirée de leurs quartiers généraux du mont du Temple à Jérusalem.

Les Templiers reçurent également le droit de disposer de l'église St Clement Danes[réf. nécessaire]. En 1185, les Templiers déplacèrent leur quartier général anglais au Nouveau Temple de Londres, où ils construisaient depuis 1161 une nouvelle chapelle ronde. La première Maison du Temple fut installée à Londres. Le roi Richard Ier (1157-1199) confirma le droit de propriété des Templiers sur les possessions cédées auparavant, ainsi que leur immunité.

Les Templiers sur le bûcher. 3181-1 : Les Templiers et la Maçonnerie Ecossaise. Les Templiers et la Maçonnerie Ecossaise Quel est le devoir en Loge d'un bon Maçon? Cette question est souvent posée dans notre rituel, et si il existe des bons Maçons, n'exercent-ils leur devoir qu'en Loge? Existe-t-il une règle Maçonnique copiée sur celle des Templiers? Si oui, il serait souhaitable de bien connaître l'origine d'un rite que bon nombre de profanes assimilent aux Templiers. Ce qui est certainement étrange, pour tous ceux qui frappent à la porte du Temple, c'est la pratique d'un rite dit "chevaleresque" et d'origine "écossaise". D'où vient ce mystère et peut-on trouver un lien entre les moines soldats de l'Ordre du Temple et la Maçonnerie Ecossaise. Bien sûr, ce travail n'est qu'approximatif et restera inachevé, cependant je vais essayer de remonter le temps et de découvrir la trame de ce que j'appellerai "le mystère du Temple".

HUGUES DE PAYNS entreprit alors un voyage en Europe pour solliciter des terres et de l'argent auprès des rois et des nobles. Prieuré de Sion - Wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Prieuré de Sion est le nom donné à plusieurs groupes, à la fois réels et fictifs, notamment à une organisation fondée en France en 1956 par Pierre Plantard. Dans une série de documents tapés à la machine à écrire et déposés à la Bibliothèque nationale au milieu des années 1960, intitulés Dossiers secrets d'Henri Lobineau, Pierre Plantard présente le Prieuré comme une confrérie remontant à 1099, liée à l'ordre du Temple en France.

Cependant, de nombreux universitaires et spécialistes ont démontré l’inauthenticité de ces derniers[1]. Néanmoins, de nombreux théoriciens de la conspiration persistent à croire que le Prieuré de Sion est une organisation obscure qui protège un secret capable de faire s'écrouler l'Église catholique. Polémique autour de Pierre Plantard[modifier | modifier le code] Toujours selon ces dossiers secrets, le Prieuré de Sion comprenait 1 093 membres, structurés en sept niveaux. Littérature[modifier | modifier le code] Templiers et Francs-Maçons : une filiation douteuse « Les Templiers « Sociétés Secrètes.

Article publié le 21 jan 2010 Par Claude Jousseaume « Si l’ordre ne vécut que 194 ans, il emporta au pays de la Mort son secret… » Victor Émile Michelet, Le secret de la Chevalerie. Depuis son apparition dans sa forme spéculative la Franc-Maçonnerie subjugue, attire ! Objet de peurs, et spéculations diverses. Depuis (et probablement à cause) de sa disparition l’Ordre du Temple est l’objet d’une même forme de culte ! Pourtant que peut-il y avoir de commun entre des moines-guerriers intégristes de la foi chrétienne pourfendant sans pitié les infidèles (la légende des bonnes relations des Templiers et l’Islam ne tient pas face à l’histoire après la bataille d’Hasting en 1187, 230 moines soldats furent livrés aux bourreaux. Le vendredi 13 octobre de l’An 1307 au matin, une des plus grandes opérations de police de tous les temps démarre !

Un événement à venir projette toujours son ombre et l’hallali fut donné. Naissance de l’Ordre : En guise de conclusion : Le rêve n’est-il pas une seconde vie ? Des Templiers aux Francs-Maçons. Les templiers aux Francs-Maçons L’Ordre du Temple n’en finit jamais de déchaîner les passions. Régulièrement, on affirme des thèses selon lesquelles il serait coupable ou victime. Il aurait détenu des connaissances ésotériques de la toute première importance qui aurait poussé le Vatican à le dissoudre en tant qu’Ordre.

Les chevaliers de l’Ordre auraient retrouvé en Palestine des documents mettant en cause l’histoire officielle des premiers siècles du christianisme. Lien ou non lien entre Franc-Maçonnerie et Templiers - alienor.pertuis.over-blog.com. Lors de la Tenue Blanche Ouverte, le Suprême Commandeur, Jean-Claude VILLANT, a présenté l'exposé ci-dessous : Lien ou non lien entre Franc-Maçonnerie et Templiers Gentes dames, gentes demoiselles, mes sires, très chères sœurs, très chers frères. Notre Très Vénérable m’a confié une mission délicate : « Lien ou non lien entre Franc-Maçonnerie et Templiers » Pour commencer je vais essayer de vous donner une définition de ces deux organisations. La Franc-Maçonnerie est une utopie qui veut améliorer le monde, non pas avec des dogmes philosophiques ou politiques mais en s’améliorant soi-même grâce aux outils qui sont mis à notre disposition, en particulier les symboles.

La Franc-Maçonnerie est un parcours ésotérique, adogmatique et tolérant. La Franc-Maçonnerie est un chemin difficile, long, plein d’embuches qui amène à appréhender la mort avec sérénité. Templier définition A: Membre (de l'Ordre) du Temple. Pour compléter je préciserai que les loges sont appelées Loges de Saint Jean. J’ai dit. 3181-1 : Les Templiers et la Maçonnerie Ecossaise. Templiers et chevaliers moines. Le Temps des Templiers, Les Manuscrits de la Mer Morte. Marc Bloc éminent historien et grand martyr de la résistance a écrit: "L'histoire se déroule et se raconte dans le sens où s'écoule le temps, mais s'explique en faisant le chemin inverse . " Un jeune bédouin de la tribu des Ta'amiré dont la chèvre s'était égarée dans les rochers brûlant de la Mer Morte, découvrit par hasard une grotte, où après s'être inséré avec difficulté, il trouva des jarres dans lesquelles dormaient, soigneusement emmaillotés de tissu de lin, des rouleaux de cuir.

Ce jeune garçon en emporta deux spécimens. Ce jeune homme ignorait à cet instant, qu'il venait de mettre la main, sur la plus grande découverte archéologique du XX°siècle. Cela se passait en 1947. Cette découverte donna lieu, pendant plus de cinquante ans aux plus grandes polémiques et querelles de savants de ces cent dernières années, agrémentées de rebondissements dignes du plus pur style du roman noir! Quels étaient les mystérieux habitants de Qumran? En 1952, découverte d'une deuxième grotte. Parchemin de Chinon — Wikipédia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le parchemin de Chinon est un document historique qui tendrait à prouver qu’en 1308, le pape Clément V a secrètement absous le dernier maître des Templiers, Jacques de Molay, et les autres responsables de l’ordre du Temple, des péchés que l’Inquisition médiévale leur avait reprochés.

Ce document, ou plus précisément ses copies ou extraits, étaient connus de longue date par les spécialistes ; la découverte en 2002 et l'étude de l'original conservé aux archives secrètes du Vatican, par l'historienne italienne Barbara Frale, puis sa publication par le Vatican en 2007, ont révélé son existence au grand public. Histoire du document[modifier | modifier le code] Le parchemin de Chinon a été daté du 17 au 20 août 1308. Il fut préparé par Robert de Condet, un ecclésiastique du diocèse de Soissons qui occupait les fonctions de notaire apostolique. Le parchemin de Chinon est mentionné dans plusieurs livres de référence sur les Templiers. Livres et revues. Dossier histoire de l' Inquisition espagnole : En Bref.

En 1479, alors que l’Inquisition médiévale vit ses dernières heures, Ferdinand V et Isabelle la Catholique fondent l’Inquisition espagnole. Cet acte de naissance illustre la particularité de cette institution : elle est sous le contrôle de l’Etat et non du Saint-Siège, même si celui-ci a donné son accord. Le contexte de la Reconquista donne également des objectifs bien précis, orientés contre les minorités religieuses que sont les juifs et les musulmans. L’Inquisition doit participer à la conversion de force et l’expulsion de ces minorités, puis vérifier la validité de la foi des reconvertis. Cette politique est illustrée par l’expulsion des juifs en 1492. L’Inquisition est l’arme de l’épuration religieuse, qui se traduit par la « Limpieza de sangre » (pureté du sang), ensemble de mesures qui vise à écarter les non chrétiens des postes stratégiques.

En savoir plus : notre dossier sur l'Inquisition médiévale. La légende noire de l'Inquisition médiévale. L'Inquisition est une juridiction créée par l'Église au XIIIe siècle pour contrer le développement des hérésies (Catharisme, Valdéisme). Peu d'institutions ont suscité autant de polémiques entre historiens. La légende noire de l'Inquisition médiévale rapporte des inquisiteurs fanatiques, enfermant les suspects enchaînés dans de sombres cachots, livrant au bûcher des milliers d'hérétiques, entravant la liberté de pensée et réprimant tout progrès d'ordre intellectuel.

Ces clichés sont démentis par les faits historiques, et le nombre de victimes a depuis été revu largement à la baisse. Naissance et mise en place de l'Inquisition L'hérésie cathare, essentiellement implantée dans le Midi de la France, atteint son apogée à la fin du XIIe siècle (la croisade des Albigeois débute en 1209, Montségur tombe en 1244). Le fonctionnement de l'Inquisition Le cadre général D'une manière générale, l'Inquisition fait peur. Le procès L'aveu paraît indispensable. Les peines La fabrication d'un mythe. L'Inquisition espagnole (1492) | Cicad. Au Moyen Age, les Juifs espagnols sont tolérés par plusieurs rois successifs et bien intégrés à la vie commerciale et intellectuelle.

Cette réussite sociale leur vaut cependant la jalousie de la noblesse, du petit peuple et du clergé. Les prêches contre les "fausses doctrines juives" se multiplient et donnent lieu à des persécutions sanglantes. En 1391, les massacres font près de 50'000 victimes juives et au moins autant de baptisés de force.

C'est pour échapper à la mort que se développe alors le crypto-judaïsme, c'est-à-dire la pratique secrète du judaïsme tout en maintenant une façade chrétienne. Une nouvelle forme d'antisémitisme se développe, selon laquelle le sang juif est une tare héréditaire et indélébile, que le baptême ne peut effacer. Les mesures se multiplient pour empêcher les "nouveaux chrétiens" (qui sont pourtant des Juifs convertis de force…) d'accéder à des fonctions trop élevées. Mais l'Eglise ne se satisfait pas des procès et des autodafés.

Inquisition espagnole. Autodafé sur la Plaza Mayor de Madrid, Francisco Ricci, 1683. Le sceau de l'Inquisition espagnole. Elle fut définitivement abolie le 15 juillet 1834. Historique[modifier | modifier le code] Création[modifier | modifier le code] En Espagne, dans le contexte de la Reconquista, la reconquête des territoires musulmans par les chrétiens espagnols et la construction d'une identité nationale fondée sur la foi catholique, les nouveaux chrétiens faisaient l'objet, depuis le début du XIVe siècle, de persécutions soutenues par les autorités, comme, en particulier, la révolte de Pedro Sarmiento à Tolède en 1449, qui avait abouti à la proclamation des premiers statuts de « limpieza de sangre » (« pureté de sang », en espagnol) refusant l'accès à diverses fonctions publiques aux nouveaux chrétiens.

Inquisition post mortem d'Oliver Wriothesley. La direction de Torquemada[modifier | modifier le code] Thomas de Torquémada, premier Grand inquisiteur d'Espagne Structure de l'Inquisition. Le dictionnaire de l'Histoire - Inquisition - Herodote.net. Le tribunal de l'Inquisition, de son vrai nom : Inquisitio hereticae pravitatis, a été établi au début du XIIIe siècle en vue de démasquer et condamner les hérétiques et les catholiques non sincères. Ce tribunal a pour but, à l'origine, d'éviter les excès et l'arbitraire de la justice seigneuriale ou épiscopale. Il tire son nom de la procédure inquisitoire : les juges engagent la procédure et cherchent eux-mêmes les suspects d'hérésie sans attendre une dénonciation ou une plainte de quiconque.

L'Inquisition médiévale retrouve une deuxième jeunesse en Espagne, en 1478, quand les souverains Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille obtiennent du pape le droit de nommer eux-mêmes des inquisiteurs pour juger les conversos, des musulmans ou des juifs officiellement ralliés au christianisme mais restés fidèles à leurs rites religieux. Au Vatican, les procès en hérésie sont aujourd'hui traités par la «Sacrée Congrégation du Saint-Office» ou «Congrégation pour la doctrinede la foi». INQUISITION. On n'a pas toujours précisé le caractère original de l'Inquisition, forme de répression de l'hérésie établie par le pape Grégoire IX à partir de 1231.

À cette date, la punition des hérétiques et l'anathème contre les ennemis de la foi étaient des faits déjà anciens, selon ce qui avait été en particulier prescrit par le deuxième concile du Latran (1139). Il appartenait aux évêques de rechercher les hérétiques, aux juges séculiers de les punir, aux rois et aux princes de prêter, sous peine de déchéance, leur concours à cette répression. Très différente est l'Inquisition ; elle se présente comme un tribunal d'exception, permanent, qui intervient dans toutes les affaires intéressant la défense de la foi.

Elle doit son nom à la procédure inquisitoire qui permet la recherche d'office des suspects par le juge. . • De nouveaux moyens de répression Les moyens traditionnels de répression, la procédure […] Templiers en Provence. Couvents dominicains. Le secret des Templiers et de l'abbé Saunière. Théories et secrets sur Marie-Madeleine. Aubagne.

Le nombre d'or. Fibonacci exposa les connaissances mathématiques des Arabes et introduisit l'emploi des chiffres dits 'arabes', il étudia les fractions continues et inventa la suite qui porte son nom actuellement. Nous avons déjà rencontré la suite de Fibonacci dans les lapins et le morceau caché. Une suite bâtie sur le même principe a été vue dans le prodigieux calcul. A l'origine Fibonacci (1170-1240) élabora cette suite pour savoir combien de lapins il obtiendrait à la fin de l'année si chaque couple produisait un nouveau couple par mois. Rappelons que dans cette suite de nombres entiers, chaque nombre est obtenu en ajoutant les deux nombres qui le précèdent : 1 1 2 3 5 8 13 21 34 55 89 144 233 ... Cette suite a été nommée ainsi par Edward LUCAS au 19ème siècle.

Les Templiers. Religions. CPS. Histoire. Les Templiers. Sociétés secrètes. La chrétienté médiévale. Ordres religieux. Le Message. Moyen-age. Repertoriés. F-M :. Idéos. 34. Mystery secret. LES CROISADES. Ordre du Temple. Médiéval et fantastiques. Les ordres guerriers. Les Templiers. 2- Histoire médiévale. Chevaliers templiers et cathares. Culture. Chrétienté médiévale. Citadelle - Un autre regard sur le Moyen Age. Videos Illuminati. Les Templiers et les Croisades. ARCHEOLOGIE MYSTERIEUSE. Chiffre des Francs-maçons. Jeux et Histoire.

VIDEOS. The Da Vinci Code. Moyen âge. Temple. Project histoire. Clergé. Dague de Salomon - ARMURERIE/Dague - MEDIEVAL & TEMPLIER. Trésor des Templiers. La fin des templiers. Ordre des Templiers. Monnaie Templière. Templiers, Cathares & Co. Les légendes des templiers. Recherche médiévale Les Templiers. Les Templiers, la fin des Templiers. Habillement et armes des templiers. Le secret des templiers.

Templiers. Alizée Schmekel- les causes des Templiers- Les Templiers. Recherche Histoire Templiers. Les Templiers.