background preloader

Chrétien de Troyes et matière de bretagne

Facebook Twitter

Cours en ligne - M. Berté - Cours de FRANCAIS -Progression : Romans de la table ronde, Groupement de textes. La légende du roi Arthur. Yvain. Séquence 4 : Yvain ou le Chevalier au lion de Chrétien de Troyes - Lettres Acacias. Le roi Arthur : les secrets d'une légende. Personnage qui a donné son nom aux légendes (ou au cycle) arthuriennes, dont le succès a été immense dès le Moyen Âge, le roi Arthur brasse quantité de mythes, dont le premier est lui-même.

Le roi Arthur : les secrets d'une légende

Roi-chevalier, défenseur de son royaume contre les Saxons, propriétaire de la légendaire Excalibur, protégé de l’enchanteur Merlin, Arthur est aussi le fruit d’un adultère, un mari trompé, un ami trahi et un frère incestueux. Une figure héroïque et tragique, donc. Mais Arthur a-t-il existé ? Comment son mythe s’est-il développé et quelle a été sa postérité jusqu’à aujourd’hui ? Le roi Arthur a-t-il existé ? Les débats sur la réalité historique de l’existence d’Arthur n’ont jamais vraiment cessé. Au XIIe siècle, outre Geoffroy de Monmouth, qui est au service d’Henri II Plantagenêt, on peut citer Guillaume de Malmesbury et ses Faits des rois d’Angleterre (vers 1125), qui fait d’Arthur un roi courageux défenseur de la chrétienté face au paganisme.

Une « biographie » du roi Arthur La tombe du roi Arthur. Chrétien de Troyes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chrétien de Troyes

Chrétien de Troyes Œuvres principales Ses œuvres majeures sont Érec et Énide, Cligès, Lancelot ou le Chevalier de la charrette écrit probablement en même temps que Yvain ou le Chevalier au lion, et Perceval ou le Conte du Graal, œuvre inachevée. Ses romans reflètent les idéaux politiques et culturels du milieu pour et dans lequel il écrit. Ils mettent en scène un idéal aristocratique mêlant l'aventure chevaleresque, l'amour courtois et les aspirations religieuses que symbolise l'esprit de croisade.

Biographie Nous ne savons que peu de chose sur la vie de Chrétien de Troyes, si ce n'est ce qu'il en dit lui-même dans ses ouvrages. Certitudes sceau de Marie de Champagne La mort de Chrétien est tout aussi peu connue que sa naissance, et si l'on en croit Gerbert de Montreuil, celle-ci est responsable de l’inachèvement du Conte du Graal[9] . … et suppositions On[Qui ?] Son œuvre Traductions d'Ovide Les romans arthuriens. Tournoi XIII – 1220-1250. S’il est une image intemporelle et fantastique que l’on retient du monde arthurien, c’est bien le chevalier idéal qui le peuple.

Tournoi XIII – 1220-1250

La fresque épique de Chrétien de Troyes, le Chevalier à la charette, joyau de la littérature du XIIe siècle, livre l’une des visions les plus exemplaires de ce modèle. Un épisode particulièrement significatif, le « tournoi du Pis » nous informe sur des réalités fois sociales, concrètes et économiques de la période. Selon l’historien Richard Barber, on pourrait accorder la création des tournois à Geoffroy de Preuilly, qui mourut en 1063(1). Jean Flori de poursuivre, arguant qu’ils dérivaient sans doute d’entrainements militaires, de jugements de Dieu, de défis en combats singuliers, d’engagements limités et de jeux guerriers, étant à la foi l’une et l’autre de ces habitudes, mais aussi tout à fait différents et nouveaux.

Sur les lieux du tournoi : les pavillons, les lices et l’estrade avec le public. Le roi Arthur assiste à un tournoi. Pour en savoir plus : Personnage légendaire de Lancelot. La Bibliothèque de Clairvaux en 1472. « Mais plus il devient faible et languissant par les infirmités de son corps, plus il devient fort et vigoureux par la grâce qui anime son esprit, ne cessant jamais de faire des choses dignes de mémoire, et couronnant toujours ses actions qui sont très grandes par d’autres encore plus grandes, qui méritent d’autant plus qu’on les rende publiques et connues en les écrivant, que lui les tient secrètes et cachées en les taisant. » C’est ainsi que Guillaume de Saint Thierry fait ses adieux à Bernard de Clairvaux dans la Première Vie de Saint Bernard qu’il rédigea dans la seconde moitié du XIIe siècle.

La Bibliothèque de Clairvaux en 1472

Bernard de Clairvaux (1090-1153) est bien le personnage le plus célèbre de l’ordre de Cîteaux, auquel il donna toute son ampleur ; issu de l’aristocratie bourguignonne, il fut l’un des hommes les plus importants du XIIe siècle. Héraldique médiévale : l'Armorial des Chevaliers de la Table Ronde.