background preloader

Tahere06

Facebook Twitter

La SNCF voit son bénéfice baisser au 1er semestre malgré un chiffre d'affaire stable. La grève aura laissé des traces sur le chiffre d'affaires de la SNCF.

La SNCF voit son bénéfice baisser au 1er semestre malgré un chiffre d'affaire stable

Selon l'entreprise, il ne fait pas de doute que sa stagnation est liée à l'impact des 13 jours de grève du mois de juin contre la réforme ferroviaire. Le patron de l'entreprise, Guillaume Pépy, s'en explique dans un communiqué : "La grève de juin - qui a coûté 170 millions d'euros à l'entreprise - nous oblige à engager un plan supplémentaire d'économies avec pour objectif d'effacer les 2/3 de son impact de sur nos comptes.

" La SNCF évalue à 208 millions d'euros le chiffre d'affaires perdu, et estime que sans cela, sa croissance aurait été de 2,1%. Elle précise que la suspension du travail des cheminots a pénalisé le transport ferroviaire de marchandises en France, qui aurait dû afficher une croissance des produits du trafic, pour la première fois depuis 2007. La grève, pas seule responsable Une trésorerie malmenée Faire des économies supplémentaires. A la SNCF, le nombre de salariés baisse mais la masse salariale augmente. Par Francetv info avec AFP Mis à jour le , publié le Les cheminots sont-ils trop payés ?

A la SNCF, le nombre de salariés baisse mais la masse salariale augmente

Le débat est relancé avec la publication d'un rapport interne à la SNCF, que s'est procuré la lettre MobiliCités. Selon cette lettre, la SNCF a vu sa masse salariale fortement augmenter ces dix dernières années alors même que ses effectifs ont baissé de 14%. La lettre MobiliCités a indiqué s'être procuré ce rapport confidentiel présenté en conseil d'administration fin septembre. Selon les chiffres cités, les effectifs de l'entreprise sont passés de 178 260 personnes à 152 968 entre 2003 et 2013. Du coup, "la rémunération moyenne du personnel de l'EPIC (Etablissement public industriel et commercial) SNCF augmente de 3,87% par an alors que l'inflation n'a progressé en France que de 1,56% entre 2003 et 2013", écrit MobiliCités.

Sncf resultats annuels 2014 communique de presse 12 02 2015. Mémoire VENY Octavia (3) La communication interne - SNCF, exposé à télécharger gratuitement. La SNCF est un groupe très actif est quasi-monopolistique en France.

La communication interne - SNCF, exposé à télécharger gratuitement

Pour garder ce statut et fidéliser nos clients, nous nous devons de respecter certaines valeurs et les mettre en avant au près du public. Nous prêchons tout d’abord la cohésion de nos équipes. Chacun est lié à l’autre avec le sentiment d’appartenir à une unité et se doit de soutenir tous les membres qui en font partie. Ceci nous permet d’offrir aux clients un service de qualité mais aussi le bien-être au travail de nos équipes. I. L'entreprise choisie est le groupe SNCF. II. L'objectif de la campagne est de renforcer la cohésion, instaurer un climat de confiance, favoriser la sécurité du service, informer de l’engagement écologique.

Nous devons faire participer le personnel, leur expliquer que les salariés sont l’image de la marque et qu’il est de leur devoir de mettre en avant ces valeurs pour contribuer au bon fonctionnement du service. III. 1. 2. Pour nous, c'est une priorité de respecter l'environnement. 3. Charte de l utilisateur ssi.

Sociétés : La SNCF dépense trop en communication. La Cour des comptes juge «dispendieuses» les dépenses réalisées par la SNCF en communication lors de la dernière décennie. 210 millions d'euros par an, c'est trop!

Ah dommage et il c'est foyee ? – messbahwassim06
Ok et mehdi sa cuisse elle est bien ? – messbahwassim06

, estiment en substance les sages de la Cour des comptes au sujet des dépenses de communication de la SNCF dans leur rapport annuel.

Sociétés : La SNCF dépense trop en communication

Ces derniers ont passé au crible les budgets engagés par l'entreprise publique entre 2000 et 2011. Selon leurs conclusions, ces dépenses sont non seulement «dispendieuses» mais aussi «en infraction avec les règles de la concurrence». «La fonction de communication de la SNCF souffre d'une faiblesse de pilotage budgétaire et de lacunes dans le suivi des dépenses engagées», dixit le rapport, qui a voulu contrôler «la régularité, l'efficience et l'efficacité» des dépenses de communication externe et interne.

En moyenne 210 millions par an sur les cinq dernières années » La Cour des comptes épingle les rémunérations chez EDF » Le TGV célèbre les 2 milliards de passagers.