background preloader

Tdah blogs actualités

Facebook Twitter

TDA. "J’ai comme un blocage: lorsqu’il s’agit de démarrer une tâche, ça ne vient pas.

TDA

J’envisage des tas d’options, je cumule les prétextes, je me prends à rêver d’une situation parfaite… et je passe à autre chose. En fait, j’ai du mal à me mettre en branle dès lors que cela implique une activité physique, pas marrante, pas créative. En revanche, une fois que je suis lancé(e), impossible de m’arrêter. Vous me retrouveriez là à 3 heures du matin: je n’ai pas vu le temps passer. D’où ma question pour vous, Laurence: il doit bien avoir une façon de démarrer, non? Il se peut que vous souffriez d’un léger déficit de l’attention (dit TDA). Retenez ceci: il n’ y a pas une meilleure façon de commencer une tâche d’organisation. Le Blog de tdah-adulte.org. Tdahworld. COACHING Procrastination Concentration Stress COACH TDA/H (hyperactivité) ou surdoué (HP) hypersensible hyperemotifs.

Living with ADD - Adult ADD- Adult ADHD(attention deficit disord. History. Focus Booster : restez concentré sur votre tâche ! Comment rester concentré sur ma tâche ?

Focus Booster : restez concentré sur votre tâche !

Comment tirer le meilleur parti de ma concentration ? Comment ne pas me laisser envahir et perturber par les emails ou les tentations des médias sociaux ? Focus Booster vous aide à vous concentrer sur votre tâche par sessions programmées. Mise à jour, 3-01-2015 : importance de la récompense. Une des causes majeures de la dispersion de la concentration est la multiplication des sources d’information. Cette description vous semble familière ? Il y a plusieurs façons de casser cette spirale. L’une d’elle est de vous astreindre à des périodes de concentration minutées et de vous octroyer des pauses régulières.

La tomate qui tue la distraction Non, je n’ai pas vu récemment le Retour des tomates tueuses, ce monument du nanar américain dans lequel figurait un George Clooney qui préférerait sans doute oublier ces débuts peu glorieux. La minuterie Le nom curieux de cette technique vient de la minuterie en forme de tomate très en vogue à l’époque. Bon travail ;-) Hyperactivité : augmentation du nombre d'enfants souffrant du TDAH et de la consommation de stimulants. Lundi, 05 Mars 2012 10:41 Communiqué Une nouvelle étude de l'Université de Montréal constate une augmentation du nombre d'enfants canadiens ayant reçu un diagnostic de Trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité (TDAH) et de la consommation de médicaments associés au TDAH chez les enfants d'âge scolaire.

Hyperactivité : augmentation du nombre d'enfants souffrant du TDAH et de la consommation de stimulants

Cette étude, Prevalence of Prescribed Attention-Deficit Hyperactivity Disorder Medications and Diagnosis Among Canadian Preschoolers and School-Age Children: 1994–2007, a été menée par la doctorante en sociologie Marie-Christine Brault, sous la direction du professeur Éric Lacourse, du Groupe de recherche sur l'inadaptation psychosociale chez l'enfant de l'UdeM (GRIP). Elle a été publiée dans le plus récent numéro de The Canadian Journal of Psychiatry. La consommation de médicaments en augmentationEn 2000, 43 % des enfants canadiens ayant un TDAH étaient sous médication, alors qu'en 2007 ils étaient 59 %. Sur le Web : Pourquoi les entreprises recherchent-elles des personnes dyslexiques, Alors que durant des décennies, les entreprises s’efforçaient de recruter les employés les plus équilibrés et les plus diplômés, The Economist indique que l'on assiste à une nouvelle tendance : l’attirance de plus en plus grande pour les personnalités hors normes.

Pourquoi les entreprises recherchent-elles des personnes dyslexiques,

Les créatifs, les rebelles et les excentriques sont maintenant recherchés dans toutes sortes de domaines, tandis que les psychopathes sont particulièrement représentés à Wall Street. Les recruteurs ont fait le lien entre les qualités qui font les meilleurs programmeurs, et le syndrome d’Asperger, telle que l’obsession pour un sujet particulier, l’attirance pour les chiffres, les modèles et les machines, et que les tâches répétitives ne rebutent pas.

Le magazine Wired avait même parlé d’un « Syndrome du geek », et Peter Thiel, l’un des premiers investisseurs dans Facebook, avait dit au New Yorker que ses dirigeants étaient « autistes » en quelque sorte. Quel avenir pour ceux qui ne présentent pas ces particularités ?