background preloader

Sénégal

Facebook Twitter

Système de numération. Tisserin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tisserin

Nids[modifier | modifier le code] Ces oiseaux portent ce nom vernaculaire du fait de la forme de conception de leur nid : c'est une sorte de boule sphérique ou conoidale faite de filaments arrachés à de grandes feuilles tressés entre eux, dont l'entrée se trouve sur le dessous. L'examen attentif des nids montre qu'ils savent utiliser plus d'une douzaine de nœuds différents. Ces oiseaux vivent en colonies dans un même nid à petites galeries, qui peut peser jusqu'à une tonne. Très bien organisés, ces nids sont rafraîchis par une disposition qui peut faire varier la température de 10 °C par rapport à l'extérieur. Certaines espèces de tisserins sont néanmoins parasites, d'autres réalisent des nids communautaires[1].

Ils vivent pour la plupart sur le continent africain, mais se trouvent également à Madagascar et en Asie[1]. Jujubier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jujubier

Habitat[modifier | modifier le code] La variété "dadier chinois" est, comme son nom l'indique, originaire de l'est de la Chine. Très résistant à la sécheresse et aux maladies, il est largement répandu sur les zones arides du Moyen-Orient, autour du bassin méditerranéen et même dans le sud-ouest des États-Unis. Fruit[modifier | modifier le code] Son fruit est paré de certaines vertus médicinales, notamment pour la confection de tisanes pectorales et de pâtes pour calmer la toux[1]. Pain de singe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pain de singe

Le pain de singe est le fruit du baobab africain (Adansonia digitata). Le pain de singe a reçu le visa de Bruxelles le [3], ouvrant un nouveau marché aux Sénégalais, qui récoltent ce fruit très riche en vitamine C et en antioxydants[4],[5] et contient deux fois plus de calcium que le lait[6]. ↑ Kalis, Simone. Médecine traditionnelle, religion et divination chez les Seereer Siin du Sénégal. Pouce-pied. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pouce-pied

Pour les articles homonymes, voir Pouce et Pied. Comestible, il a longtemps été une source de nourriture pour les habitants des côtes. Depuis de nombreuses années, une forte demande existe pour cette ressource en Espagne et au Portugal où il est particulièrement prisé. Il a fait l’objet d’une pêche intensive qui a conduit à une surexploitation et à un fort déclin de ses populations dans plusieurs régions.

La faible productivité de l'espèce, liée à une croissance lente et à une possibilité d'implantation réduite en raison d'exigences écologiques fortes, en fait une ressource peu abondante et fragile à l’exploitation. Noms vernaculaires et taxinomie[modifier | modifier le code] Le nom binominal officiel du pouce-pied de l'Atlantique Est est Pollicipes pollicipes, toutefois deux autres noms scientifiques sont encore en usage mais non valides : Pollicipes cornucopia (Leach, 1824)[1],[2] et Mitella pollicipes (Gmelin, 1790)[2].

Taurotragus derbianus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Taurotragus derbianus

Ne doit pas être confondu avec Élan ni Eland. L'élan de derby ou éland de derby ou encore éland géant (Taurotragus derbianus) est considéré comme la plus grande antilope africaine. Wolof (langue) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wolof (langue)

Cet article concerne la langue wolof. Pour le peuple wolof, voir Wolofs. Le wolof (parfois écrit ouolof) est une langue parlée au Sénégal, en Gambie et en Mauritanie. C'est une langue sénégambienne appartenant à la branche des langues atlantiques, un sous-groupe de la famille des langues nigéro-congolaises. Hippotrague noir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hippotrague noir

L'hippotrague noir (Hippotragus niger) ou Antilope noire est un mammifère herbivore de la famille des bovidés (sous-famille des hippotraginae) qui habite la savane boisée de l'Afrique australe sur une zone qui couvre le Mozambique, la Tanzanie, le Zimbabwe, le nord du Botswana, la Zambie, la Namibie,l'Afrique du Sud, le sud de la République démocratique du Congo et le sud-est de l'Angola. Il existe plusieurs sous-espèces : Ceiba pentandra. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ceiba pentandra

Le Ceiba pentandra, ou Fromager[1], Kapokier ou Arbre à kapok bois coton, est une espèce d'arbre de la famille des Bombacaceae selon la classification classique, ou de celle des Malvaceae selon la classification phylogénétique. C'est un grand arbre des zones tropicales, originaire d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et des Antilles, produisant une fibre végétale imputrescible, nommée kapok.

Le terme de ceiba viendrait de la langue taïno parlée par les Amérindiens des Grandes Antilles, où il désigne cet arbre. Le ceiba était un arbre très sacré pour les Mayas, durant la période classique (300-900). Cobe de Buffon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cobe de Buffon

Caractéristique[modifier | modifier le code] Les mâles mesurent entre 90 et 110 cm de hauteur à l'épaule et pèsent de 80 à 120 kg. Les femelles sont plus petites et plus légères, elles font entre 80 et 90 cm de hauteur à l'épaule pour un poids de 60 à 70 kg.