background preloader

Netart Theory medias online

Facebook Twitter

The Doctrine of the Similar (GIF GIF GIF) UPDATE: Published in issue 3.1 of Dandelion Journal, on ‘Brevity’

The Doctrine of the Similar (GIF GIF GIF)

L'évolution du Web. Art website sales contract. Art en Réseau. Peux-tu protéger ton visage ? Niko Princen. CIAC : "Net Art" Net.art. Neural - tag : net. In times of increasing online networked surveillance, the need for our disconnection and emancipation from centralized technological platforms becomes more and more crucial.

Neural - tag : net

One no longer feels safe when it comes to data. The news is out and the mere → The MIT Press, ISBN-13: 978-0262018876, Finnish, 296 pages, 2013, English. WMMNA : tag life online. Creators project - "Net Art" Arts-numeriques.info netart. Silicon Maniacs - netart. Arts-numeriques.net webart. Web art Articles d'actualité POPPOSSITIONS @ Bruxelles 24 > 27/04/14 Cimatics is delighted to present the work of (...)

arts-numeriques.net webart

Internet Archive : netart. Rhizome : tag netart. Digicult : tag Net Art. Netart. ZKP... Nettime. Net-art.org. Ça Flash pour moi. Flash. Jacques Perconte, qu'est-ce que tu fais pour les vacances ? "La marche au cœur d’Annette", fragment de film réalisé pour le spectacle "Annette entre deux pays", par Jacques Perconte. © Jacques Perconte Jacques Perconte, qu’est-ce que tu fais pour les vacances ?

Jacques Perconte, qu'est-ce que tu fais pour les vacances ?

Jacques Perconte, plasticien et pionnier discret du net-art (le genre à oublier de signer ses œuvres ou à défendre un art partagé) n’est pas resté inactif depuis le début de l’année. De conférences en performances, il traque un certain sens de l’histoire dans ses images passées au tamis du Net. Jacques a dit « I Love You »

Curating Media/Net/Art. Curating Internet-based Art in a media of its own developed into a multifaceted communication process on content among users of all backgrounds and provenances.

Curating Media/Net/Art

Net curators are deemed cultural context providers, meta artists, power users, filter feeders or simply proactive consumers. Art on the Web, the Web as art. Net.art and Net.pedagogy. Typology of creation on the Internet. Ten myths of Internet Art. Les dispositifs du Net art. 1Depuis le milieu des années 1990, le Net art distingue les créations interactives conçues par, pour et avec le réseau Internet, vis-à-vis des formes d’art plus traditionnelles simplement transférées sur des sites-galeries et autres musées virtuels1.

Les dispositifs du Net art

Toutefois, si le Net art tend désormais à désigner des productions possédant un minimum de caractéristiques communes, cette appellation générique ne doit pas donner l’illusion d’une unité des pratiques. Dans ce contexte, naissent des projets multiformes —environnements navigables, programmes exécutables, formes altérables— qui renouvellent pour bonne part les modes d’évaluation et d’appréhension de l’œuvre d’art. Pour rendre compte de cette diversité, une typologie peut mettre l’accent sur des aspects différents de l’œuvre. Sa forme —sa structure ou ses composantes plastiques— s’accommode tout à fait de l’évaluation stylistique qualitative. 3L’investigation médiatique marque les premières réalisations liées à une innovation technique. Netart et institutions artistiques/muséales. Le Net Art - JP Fourmentraux. Auteur Fragmenté - JP Fourmentraux. Manifeste du monde ZEROUN, par David Guez. "Arbres binaires", une approche artistique du Manifeste ZEORUN par David Guez, ou comment pérenniser nos cultures numériques, en utilisant des supports naturels de stockage du code. © DR Manifeste du monde ZEROUN, par David Guez Pierre, papier, bits ?

Manifeste du monde ZEROUN, par David Guez

Pourquoi séparer les mondes physiques et numériques, alors que tout (ou presque) passe désormais par le numérique et que notre mémoire collective et individuelle est digitalisée ? David Guez, net-artiste proche de Poptronics, était le 15 novembre l’un des trois artistes invités à dévoiler son “Manifeste du monde ZEROUN, Comment utiliser le Land art, la génétique ou la rétro bio-ingénierie pour sauver notre mémoire collective à l’ère du numérique”, aux Laboratoires d’Aubervilliers, dans le cadre du très joli projet “Degré 48” de Daniel Foucard. Netart09. Le net-art : circulation, diffusion, conservation. Net art – Créer à l’ère des médias numériques. Cyberart et cyberculture artistique 3. [Demo]nstrations Net art ou l’œuvre en situation : Entre image, interface et algorithme Jean-Paul Fourmentraux Pour mieux en saisir les enjeux, il a été demandé aux acteurs suivants - Collectif ANONYMES - (artistes), Grégory CHATONSKY (artiste) Collectif INCIDENT, Etienne CLIQUET (artiste) - Collectif Téléférique, Yann CREAC’H (architecte et informaticien), Robin FERCOQ (artiste programmeur) Collectif Téléférique, Antoine SCHMITT (programmeur et artiste), Michael SELLAM (artiste programmeur), Douglas Edric STANLEY (artiste, professeur, chercheur) - de circonscrire leur (Demo)nstration à un dispositif concret.

cyberart et cyberculture artistique 3

Huit sessions de [Demo]nstrations Net art - en référence à la « demo » informatique et technique - ont invité des auteurs (artistes, informaticiens et théoriciens) à présenter une œuvre ou un dispositif artistique concret 1. L’objectif était de provoquer un « corps à corps » entre l’œuvre, ses concepteurs et le public participant. 1. 1.1. 1.2. Cyberart et cyberculture artistique 2. Médias praticables : un entretien avec Jean-Paul Fourmentraux, sociologue français des nouveaux médias, de Louise Boisclair Louise Boisclair Affiche, journée d’études Médias Praticables, Lille, 21 janvier 2010 Force est de constater qu’actuellement le terme interactif est utilisépour n’importe quel propos, rarement dans son sens propre qui est celui du rapport humain-ordinateur.

Cyberart et cyberculture artistique 2

C’est une notion mal considérée mais tolérée. D’une part il advient un glissement de sens dans le discours public mais aussi dans le discours universitaire, en raison de l’hybridité tant des médiums, des médias que des genres, sans oublier l’intention derrière la proposition et l’attention qui lui est portée par l’interacteur. Médias Praticables. Cyberart et cyberculture artistique 3. Re-configurations du « travail artistique » avec l’Internet et les technologies numériques.

Cyberart et cyberculture artistique 3

Texte contributif et incrémental. MCD#69 - Galeries virtuelles. Culture Mobile | MCD#69 – Galeries virtuelles Tout en s’inspirant du travail des musées et des galeries d’art, de nouveaux sites et « curateurs » explorent la forme de l’exposition en ligne. Image de la série All Over de Samuel Bianchini. L’Espace Virtuel du Jeu de Paume Depuis 2007, le Musée du Jeu de Paume, dédié à l’origine à la photographie, a ouvert les espaces virtuels de son site à de nombreuses créations conçues spécifiquement pour le réseau.

Si ses archives rassemblent quelques œuvres marquantes de ces dernières années, à l’image de L’île de Paradis d’Ultralab ou la série All Over de Samuel Bianchini, le Jeu de Paume accueille aussi des expositions collectives comme Identités Précaires, Blow Up ou Form@ts, rassemblées par Christophe Bruno, ainsi que la plus récente Erreur d’impression, confiée à Alessandro Ludovico. WJ's ITW : COLLECTIF MU. WJ’s ITW : COLLECTIF MU Interview d’Olivier Le Gal & Vincent Voillat, WJ-SPOT#1 Collectif MU : www.mu.asso.fr Qui êtes-vous? Pouvez-vous nous retracer votre parcours?

MU développe une pratique collaborative expérimentale dans le champ des environnements sonores et des performances musicales. Vous vous intéressez au réseau depuis des années. Le web a ouvert le champ des possibles en s’affranchissant de contraintes matérielles et sociales, en permettant l’accès à un savoir encyclopédique (que symbolise aujourd’hui Wikipédia). WJ's ITW : OLGA KISSELEVA. WJ's ITW : ALBERTINE MENIER. WJ’s ITW : ALBERTINE MENIER. De l'art du Net (et puis du spam)

Lorient accueillait les 18 et 19 mars une partie de ceux qui font de l’art avec le Net : concours de spams, de floods, jeux de mails et shows low-tech s’enchaînaient. Certains appellent ça du net.art, tous le font en tout cas pour s’amuser du Web et faire vivre le Réseau, sinon le rendre moins... bêta. La rencontre Actions Réseaux Numériques (x-arn.org) avait lieu en plein cœur de la fête de l’Internet. Ses organisateurs ne sont pas particulièrement opportunistes et ont plutôt tendance à dénigrer ce genre d’événement trans-national et plutôt fourre-tout.

Ils affirment avoir choisi la date presque par hasard, et n’ont de toute façon guère été soutenus dans leur projet : faire se rencontrer physiquement ceux qui pensent et créent l’art en réseau. La rencontre se tenait dans un bunker truffé d’ordinateurs, et fut le théâtre d’opérations pour le moins détonantes. Ping-pong à coup de lignes de codes. WJ's ITW : GREGORY CHATONSKY. WJ's ITW : OLGA KISSELEVA. WJ's ITW : FRED FOREST. WJ’s ITW : FRED FOREST Interview de Fred Forest, WJ-SPOT#1 – (English version below) Fred Forest : www.fredforest.com Qui êtes-vous? Pouvez-vous nous retracer votre parcours? Je suis un autodidacte pur sucre, mes études se sont arrêtées au diplôme du certificat d’études en Algérie où je suis né d’une famille modeste. Je dis aussi aux artistes qu’ils peuvent se passer désormais d’eux, et qu’il suffit pour cela d’aller faire un tour sur Internet pour constater où se trouve l’art d’aujourd’hui — celui de notre temps — et comment cet art se diffuse et se partage!

OBJECTIVE: DISCUSS THE LIMITS OF NET.ART AS A TOOL FOR SOCIO-POLITICAL CRITIQUE. Defining who belongs to the 'net-artist' fraternity is problematic, and perhaps unnecessary in light of Walter Banjamin's critique of new reproductive technologies' attack on artistic authenticity. According to Benjamin (1969), "By making many reproductions it substitutes a plurality of copies for a unique existence...That which withers in the age of mechanical reproduction is the aura of the work of art"(marxists.org) Lévy, on the other hand, is more optimistic than Benjamin, refusing to see net.art's nebulous authorship, lack of temporal fixity, and aversion to totalization, as grounds precluding the presupposition of an author, or at least an inchoate group of collaborators (2001: Ch 9).