Rélexions générales

Facebook Twitter

Un scandale français sur Wikileaks serait un casse-tête légal. Tandis que la presse publie une large part du dessous des cartes diplomatiques, à l’appui d’informations géostratégiques sensibles constituées de télégrammes émanant d’ambassades américaines au cours des six dernières années, dont le site Internet WikiLeaks est – semble-t-il – entré en possession par le biais d’une source de l’armée américaine désormais identifiée, il peut être opportun de s’interroger quant à savoir si la France dispose de moyens juridiques de rétorsion comme les Etats-Unis prétendent vouloir en user contre le fondateur de WikiLeaks.

Un scandale français sur Wikileaks serait un casse-tête légal

Si le portrait de ce dernier est actuellement abondamment dressé dans les médias, le faisant passer pour un libertaire soucieux de transparence absolue, l’inconnue réside encore dans les véritables motivations de l’auteur de ces révélations, à savoir est-ce l’agissement d’un provocateur naïf ou une manipulation dûment orchestrée pour créer le tumulte dans le concert des nations ? Wikileaks en questions. Rubrique : Géopolitique / A La Une Le : 22 Décembre 2010 Wikileaks en questions Voilà donc que l’on glose sur les nouvelles révélations de ce site de diffusion d’informations confidentielles, à propos de ces câbles de la diplomatie américaine révélées récemment au public.

Wikileaks en questions

Cette affaire pose jusqu’à ce jour plus de questions qu’autre chose. Le seul problème c’est que nous ne sommes pas sûrs d’avoir des réponses d’aussi tôt… WikiLeaks: Qui règne par le code tombera par le code » Article » OWNI, Digital Journalism. Pour le romancier et philosophe Luis de Miranda, WikiLeaks marque l'avènement d'une société dans laquelle la culture hacker se réapproprie les protocoles.

WikiLeaks: Qui règne par le code tombera par le code » Article » OWNI, Digital Journalism

Et les inverse. L’être humain est un animal protocolaire. Nos comportements obéissent, consciemment ou non, à des codes. L’art de la fuite: la philosophie politique de Julian Assange par lui-même » Article » OWNI, Digital Journalism. À titre de document et de contribution au débat, Contretemps publie un texte écrit par Julian Assange en 2006, au moment de la fondation de Wikileaks.

L’art de la fuite: la philosophie politique de Julian Assange par lui-même » Article » OWNI, Digital Journalism

Ce texte théorique éclaire rétrospectivement sa visée stratégique. Contrairement à ce qu’une lecture hâtive peut laisser penser, ce qui est proposé ici n’est pas tant une théorie du complot – du moins pas sous la forme classique de la dénonciation paranoïaque – qu’un usage heuristique du modèle organisationnel de la conspiration : un réseau de pouvoir dont on peut tracer la carte. Assange est un hacker. [2010] WikiLeaks is a legal innovation, not a tech one. [2010] La tragédie WikiLeaks » Article » OWNI, Digital Journalism. Des problèmes de DNS aux crises de confiance que WikiLeaks met en évidence, quelques remarques de Christian Fauré sur la "tragédie Wikileaks" qui est selon lui en train de se dérouler sous nos yeux.

[2010] La tragédie WikiLeaks » Article » OWNI, Digital Journalism

Sept remarques sur WikiLeaks. Première remarque : « single point of failure » dans l’architecture distribuée C’est peut-être la première fois que j’écris une note en me demandant comment je vais faire un lien vers l’organisation dont je parle, à savoir WikiLeaks. Voilà le premier problème que pose WikiLeaks, site chassé du web par des hébergeurs, puis par le DNS qui apparaît comme single point of failure du web, une clé de voûte du système trop centralisée pour susciter un intérêt renouvelé pour des DNS en p2p. Deuxième remarque : une divulgation numérique de masse. [2010] WikiRebels - The Documentary (1/4)

WikiRebels - The Documentary (2/4) WikiRebels - The Documentary (3/4) WikiRebels - The Documentary (4/4)