background preloader

Egypte

Facebook Twitter

Egypt shuts down Al Jazeera bureau - Middle East. The Egyptian authorities are revoking the Al Jazeera Network's licence to broadcast from the country, and will be shutting down its bureau office in Cairo, state television has said.

Egypt shuts down Al Jazeera bureau - Middle East

"The information minister [Anas al-Fikki] ordered ... suspension of operations of Al Jazeera, cancelling of its licences and withdrawing accreditation to all its staff as of today," a statement on the official Mena news agency said on Sunday. In a statement, Al Jazeera said it strongly denounces and condemns the closure of its bureau in Cairo by the Egyptian government. The network received notification from the Egyptian authorities on Sunday morning. "Al Jazeera has received widespread global acclaim for their coverage on the ground across the length and breadth of Egypt," the statement said.

An Al Jazeera spokesman said that the company would continue its strong coverage regardless. As their signals have been taken off Nilesat, our Arabic sister channels are now broadcasting on the following new frequencies: The Most AMAZING video on the internet #Egypt #jan25. Timothy Karr: One U.S. Corporation's Role in Egypt's Brutal Crackdown. The open Internet's role in popular uprising is now undisputed.

Timothy Karr: One U.S. Corporation's Role in Egypt's Brutal Crackdown

Look no further than Egypt, where the Mubarak regime today reportedly shut down Internet and cell phone communications -- a troubling predictor of the fierce crackdown that has followed. What's even more troubling is news that one American company is aiding Egypt's harsh response through sales of technology that makes this repression possible. The Internet's favorite offspring -- Twitter, Facebook and YouTube -- are now heralded on CNN, BBC and Fox News as flag-bearers for a new era of citizen journalism and activism. (More and more these same news organizations have abandoned their own, more traditional means of newsgathering to troll social media for breaking information.) But the open Internet's power cuts both ways: The tools that connect, organize and empower protesters can also be used to hunt them down. Couper l'Internet d'un pays comme l'Egypte prend 2 minutes. UPDATE - Le fournisseur d'accès à Internet français FDN a mis en place une connexion de secours à bas débit à destination des Egyptiens qui disposent d'un modem 28K ou 56K.

Couper l'Internet d'un pays comme l'Egypte prend 2 minutes

Les internautes égyptiens peuvent utiliser la ligne +33 1 72 89 01 50 et se connecter avec l'identifiant et le mot de passe "toto" pour accéder à une connexion de secours à bas débit. Les Egyptiens sont privés d’Internet depuis jeudi soir. Ainsi «environ 88 % du réseau internet n'est plus disponible en Égypte, c'est une première dans l'histoire d'Internet», a déclaré Rik Ferguson, expert sécurité pour Trend Micro, troisième éditeur de solutions de sécurité mondial, à l’AFP.

«Les réseaux les plus importants du pays sont coupés, mais il reste encore quelques réseaux minoritaires qui répondent toujours, comme Noor Data Networks», précise-t-il. Une coupure à grande échelle à l’impact immédiat qui soulève une question: comment peut-on couper l’accès à l’Internet de tout un pays? Trou noir Revenir au modem Sandrine Cochard. L’Égypte coupe l’accès à Internet 

Arbor Networks Depuis hier soir, les quatre principaux fournisseurs d’accès à Internet -Link Egypt, Vodafone/Raya, Telecom Egypt et Etisalat Misr – ne répondent plus.

L’Égypte coupe l’accès à Internet 

Idem pour les réseaux de téléphonie cellulaire. Selon la firme Renesys, le blocage a commencé à 00 h 34 vendredi, heure locale. « Renesys a observé le retrait quasi simultané de toutes les voies menant vers les réseaux égyptiens. » Vodafone a confirmé que cette interruption avait eu lieu à la demande du gouvernement. « Tous les opérateurs de téléphonie mobile ont reçu l’ordre d’interrompre le service dans certaines zones.

Plusieurs correspondants internationaux et quelques Égyptiens parviennent toutefois à envoyer des messages sur Twitter. Cette interruption survient alors que d’importantes manifestations se déroulent dans plusieurs villes du pays. . « Une première dans l’histoire d’Internet » Plusieurs pays ont déjà tenté de contrôler le réseau ou de bloquer l’accès à certains sites, particulièrement à Facebook et à Twitter.