background preloader

Autres réactions

Facebook Twitter

Good News From the Middle East (Really) Twitter, contraint de donner ses informations sur Wikileaks. De la cyber war ? WikiLeaks: comment se prot?ger? - De Bagdad ? J?rusalem : L'Orient indiscret. Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2011.

De la cyber war ? WikiLeaks: comment se prot?ger? - De Bagdad ? J?rusalem : L'Orient indiscret

Que cette nouvelle année vous apporte à tous santé, bonheur et réussite dans vos projets divers. En vous remerciant, une fois de plus, pour votre fidélité à ce blog (plus d'un million de pages vues en 2010, 1 050 000 exactement). Et pour commencer, je vous livre la réflexion du Général Abel Pertinax – un pseudonyme – haut-gradé dans l’armée française, et spécialiste des questions de sécurité, qui revient sur le phénomène Wikileaks et s’interroge sur les parades à envisager pour restreindre les risques de fuite d’informations sensibles.

Wikileaks : les réactions des organisations de défense de la liberté d’expression · Global Voices. Ceci est un billet d'invité, publié sur le blog de Katitza Rodriguez, Directrice des droits internationaux pour l’Electronic Frontier Foundation (EFF).

Wikileaks : les réactions des organisations de défense de la liberté d’expression · Global Voices

Cela fait déjà plus de deux semaines [au 16 décembre 2010] que cablegate.wikileaks.org, le site sur lequel ont été publiées les « fuites » sur les échanges entre diplomates américains, a été fermé, bafouant ainsi du même coup, le droit pour Wikileaks de publier d'authentiques informations. Depuis lors, les organisations de défense de la liberté d'expression à travers le monde ont condamné les attaques contre WikiLeaks et ont décidé d’élever leurs voix pour dénoncer les atteintes à cette liberté.

EFF a noté que Wikileaks a en fait été victime d’un certain nombre « d’idéologies politiques » qui tendent à museler toute expression libre sur des questions de politique intérieure. Les lois internationales sur les droits humains reconnaissent la liberté d’expression. WikiLeaks et les mythes de l??re num?rique, par Christian Christensen. La publication par le site Internet WikiLeaks.org, le 25 juillet dernier, du « Journal de la guerre d’Afghanistan » — une masse considérable de rapports d’incident décrivant le quotidien de l’armée américaine — a fait la « une » du Guardian, du New York Times et du Spiegel.

WikiLeaks et les mythes de l??re num?rique, par Christian Christensen

Commentée par la presse du monde entier, cette divulgation a suscité un vaste débat sur la puissance montante des médias participatifs et du journalisme numérique. La plupart des discussions sont influencées par trois mythes de l’ère numérique qui prennent leur source dans une vision déterministe et naïve de la technologie. Wikileaks : l’État, le réseau et le territoire » Article » OWNI, Digital Journalism. Pour Anthony Besson, le bras de fer que se livrent WikiLeaks et l'ordre politique est à l'origine d'une tectonique des pouvoirs inédite, dans laquelle Internet fait figure de territoire dissident sur lequel les États n'ont aucune prise. “ Infowar”, “cyber warfare”[en], “opération riposte”, “guerre de l’information”,… les titres couvrant l’affaire WikiLeaks ont largement puisé dans le vocabulaire militaire pour décrire les événements qui ont suivi la publication des câbles diplomatiques par le site de Julian Assange.

Wikileaks : l’État, le réseau et le territoire » Article » OWNI, Digital Journalism

La multiplication des déclarations violentes de journalistes et hommes politiques à l’encontre de WikiLeaks, l’acharnement des États a vouloir faire fermer le site en vain via les hébergeurs ou les fournisseurs de noms de domaines, et bien sûr la “riposte” des Anonymous par attaques DDoS, tout cela participe bien d’un climat de “guerre”. Mais quelle guerre ? Et surtout, pourquoi parle-t-on de “guerre” ? Michael Moore : Why I'm Posting Bail Money for Julian Assange. **Sen.

Michael Moore : Why I'm Posting Bail Money for Julian Assange

Joe Lieberman says WikiLeaks "has violated the Espionage Act. " **The New Yorker's George Packer calls Assange "super-secretive, thin-skinned, [and] megalomaniacal. " **Sarah Palin claims he's "an anti-American operative with blood on his hands" whom we should pursue "with the same urgency we pursue al Qaeda and Taliban leaders. " **Democrat Bob Beckel (Walter Mondale's 1984 campaign manager) said about Assange on Fox: "A dead man can't leak stuff ... there's only one way to do it: illegally shoot the son of a bitch. " **Republican Mary Matalin says "he's a psychopath, a sociopath ...

**Rep. And indeed they are! WikiLeaks deserves our thanks for shining a huge spotlight on all this. I ask you to imagine how much different our world would be if WikiLeaks had existed 10 years ago. But if that document had been leaked, how would you or I have reacted? But back then only a few people had access to that document. Instead, secrets killed them. P.S. Evgeny Morozov: “WikiLeaks doit se renforcer au niveau politique.

Pour Evgeny Morozov, spécialiste de la censure du web, les dernières révélations de WikiLeaks pourraient déboucher sur des législations plus strictes. Et forcer l'organisation à envisager un avenir politique. J’ai interviewé jeudi dernier Evgeny Morozov, un chercheur et blogueur biélorusse, actuellement à Stanford. WikiLeaks: Qui règne par le code tombera par le code » Article » OWNI, Digital Journalism. Pour le romancier et philosophe Luis de Miranda, WikiLeaks marque l'avènement d'une société dans laquelle la culture hacker se réapproprie les protocoles.

WikiLeaks: Qui règne par le code tombera par le code » Article » OWNI, Digital Journalism

Et les inverse. L’être humain est un animal protocolaire. Nos comportements obéissent, consciemment ou non, à des codes. Jusqu’à une époque récente, le protocole était un instrument de pouvoir hégémonique. Plus on maîtrisait les règles et leur construction, plus on contrôlait la population. Online, the censors are scoring big wins - Dan Gillmor. Wikileaks, le sacre du hacker vengeur. WikiLeaks Thoughts. Seven Thoughts on Wikileaks. WikiLeaks ou la troisième révolte. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Christophe Rufin, médecin, écrivain et diplomate Médecins sans frontières-WikiLeaks : mêmes méthodes, même combat ?

WikiLeaks ou la troisième révolte

Le rapprochement des deux mouvements peut choquer. Le premier est une association respectable et reconnue, saluée comme utile à l'humanité ; l'autre est un site Internet quasi clandestin, considéré, à la suite de ses dernières révélations, comme irresponsable. A y regarder de plus près, il existe pourtant une parenté, voire une filiation, entre les deux démarches. L'une et l'autre se veulent l'émanation de citoyens refusant la raison d'Etat. Elle est le fruit d'une histoire, la nôtre, depuis le sursaut libertaire de Mai 68 et la fin des grandes idéologies qui plaçaient l'intérêt de l'Etat au-dessus de celui des individus.

CIA launches task force to assess impact of U.S. cables' exposure by WikiLeaks.