background preloader

Webosphere du livre numérique

Facebook Twitter

Publishing 2.0. How will native advertising scale?

Publishing 2.0

That’s the question on the mind of every brand advertiser, ad agency, and publisher. Native advertising has emerged as a great hope for the future of advertising, to capture the billions of brand ad dollars expected to shift from TV, where mass audiences are finally collapsing, and from online display advertising, where already rock bottom prices, consumer attention, and effectiveness continue to plummet. Native advertising is also a great hope for monetizing mobile, where display ads aren’t just dying but DOA and digital dimes have turned into pennies at best. The hope for native advertising is based on its potential to create immense value for everyone involved: Value for Consumers At its best, native advertising gives consumers content that is genuinely interesting, engaging, and useful. Native advertising truly is NATIVE when consumers can value the content the same way they value editorial content.

Value for Brands Value for Publishers 1. La Feuille - Blog LeMonde.fr. TeXtes. Le Forum de Tokyo n’avait pas lieu à Tokyo : pour m’y rendre, je n’ai pas pris l’avion, mais le RER C, et je suis descendue au pont de l’Alma que j’ai traversé en saluant affectueusement la tour Eiffel au passage.

teXtes

Puis j’ai dirigé mes pas vers le Yoyo, et suis descendue dans une salle située au sous-sol du Palais de Tokyo, qui abrita brièvement les projections de la Cinémathèque Française, et est devenue un « Un nouvel espace contemporain modulable dédié à la scène artistique, culturelle et événementielle« . Le Forum de Tokyo, organisé à l’initiative de l’AFDEL et du think-tank renaissance numérique, rassemblait pour une demi journée des professionnels du « monde de la culture » et des « acteurs numériques ».

Je ne résumerai pas les débats, dont on peut se faire une idée avec le hashtag #forumtokyo sur Twitter, ou voir la vidéo ici. En quittant le Yoyo, je pensais que l’opposition de deux mondes, celui de la culture et celui du numérique, était vraiment curieuse. Papier Electronique. eBouquin. L'actu des ebooks.

Cléo - Centre pour l'édition électronique ouverte. Le Motif. ActuaLitté - Les univers du livre. Aldus - depuis 2006. Une annonce importante en ce début d'année sur le marché européen du livre numérique.

Aldus - depuis 2006

En effet, Tolino et Kobo seraient actuellement dans une phase de rapprochement. Le groupe japonais Rakuten, qui détient la marque Kobo, serait sur le point de racheter les actifs de Tolino détenus par l'opérateur Deutsche Telekom. Il faut avoir pour cela l'accord des nombreuses chaines de livres partenaires (Thalia, Weltbild, Hugendubel, Club Bertelsmann, etc.) qui proposent actuellement la marque en Allemagne mais aussi d'autres acteurs aux Pays-Bas, en Belgique, en Italie. Rappelons que la marque Tolino n'est pas la propriété de Deutsche Telekom bien qu'il en soit l'acteur clé, tant au niveau du développement de la gamme des liseuses que de la distribution numérique des livres. Tolino est un consortium soumis à des règles particulières. PS: plus d'informations en cette fin de journée. "Le transfert de l'écosystème à Kobo est un signe de la maturité du marché. Alain Giffard.

Bibliobsession. Bloc-notes de Jean-Michel Salaün. Le cours ouvert en ligne sur l'économie du document s'est achevé fin avril.

Bloc-notes de Jean-Michel Salaün

Le cours n'en est pas à sa première version. Il a précédemment été proposé en format ouvert trois fois sur le web depuis 2008. La dernière version a bénéficié des expériences précédentes, mais elle a compris aussi de nombreuses innovations. En voici un bref bilan subjectif du côté enseignant. Pour éviter une trop grande dispersion, je n'ai pas mis de lien à l'intérieur du texte. Audience Le cours était offert, cette fois, sur deux programmes comme cours optionnel, le master en architecture de l'information de l'ENS de Lyon (2 étudiantes) et la maîtrise en sciences de l'information de l'EBSI de l'Université de Montréal (27 étudiant(e)s) et il était librement accessible sur le web par l'intermédiaire d'un blogue sur Hypothèses.org.

En terme de pages vues, la présence écrasante de la France (60%) mérite d'être notée. TechCrunch France. Veille Technologique.