background preloader

Semances / Semis

Facebook Twitter

Toulouse: Une «grainothèque» en libre-service va éclore samedi. Afin d'être publiée, votre note : - Doit se conformer à la législation en vigueur.

Toulouse: Une «grainothèque» en libre-service va éclore samedi

En particulier et de manière non exhaustive sont proscrits : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, l'appel à la violence ; la diffamation, l'injure, l'insulte et la calomnie ; l'incitation au suicide, à l'anorexie, l'incitation à commettre des faits contraires à la loi ; les collages de textes soumis au droit d'auteur ou au copyright ; les sous-entendus racistes, homophobes, sexistes ainsi que les blagues stigmatisantes. - De plus, votre message doit respecter les règles de bienséance : être respectueux des internautes comme des journalistes de 20Minutes, ne pas être hors-sujet et ne pas tomber dans la vulgarité. Semis à chaud. Les premiers semis démarrent, le plus souvent, non pas au potager, mais à l'intérieur de la maison !

Semis à chaud

Et pour cause, où trouver meilleur endroit qui allie chaleur et luminosité ? Voici donc le mode d'emploi des semis à chaud, qui vous permettra de bien débuter la saison et de prendre de l'avance sur l'arrivée du printemps ! L'agenda des graines. Germinance - Semences biologiques et biodynamiques. Comparatif des meilleurs sites de vente de semences potagères. Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ?

Comparatif des meilleurs sites de vente de semences potagères

Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. Avant l’arrivée d’internet, pour trouver des variétés de graines potagères rares ou anciennes, il fallait se procurer les catalogues “papiers” de vente par correspondance. Aujourd’hui, internet vous permet de commander des semences dans le monde entier. Que vous recherchiez une espèce précise de potimarron biologique ou des herbes aromatiques orientales, le choix qui vous est proposé est énorme ! Lisez la suite pour découvrir quels sont les sites qui valent le coup. Sommaire Ce qu’il faut savoir La majorité des sites internet de vente semences sont simples à utiliser. Je me suis penché uniquement sur les sites qui proposent des semences que l’on ne trouve pas facilement en jardinerie. Bul_sem_n_7_pdf.pdf. Livre PDF: Réussir ses semis comme un pr... Semer dans une coquille d’oeuf : un pot biodégradable et nutritif.

Le 30/04/12 par Vincent.F Ne jetez plus vos coquilles d’oeufs, si vous vous préparez à semer quelques graines au jardin ou en intérieur.

Semer dans une coquille d’oeuf : un pot biodégradable et nutritif

Mais quel rapport, vous demandez-vous ? Après l’article sur les vertus nutritives des coquilles d’oeufs bourrées notamment de calcium et de sels minéraux, à épandre en poudre sur vos semis et vos plantes, voici une autre astuce vraiment futée en ce qui concerne la récupération de ce que l’on consomme : Lorsque vous ferez des oeufs au plat ou en omelette, essayez de briser la partie supérieure de l’oeuf afin d’en préserver la base pour l’utiliser comme un pot à semence biodégradable. Le plus simple est d’utiliser la coquille vide d’un oeuf dégusté à la coque ! Peut etre le pot à semis le plus eco-friendly. Il faudra également faire un trou de drainage, opposé au sommet, puis il ne restera plus qu’à remplir de terreau vos oeufs, que vous pourrez placer dans une boîte… à oeuf le temps de la germination.

En savoir plus sur la récup’ (très) utile : Transformer des gobelets en plastique en pot à semis à très bas prix. Vous avez certainement vous aussi remarqué le prix complètement délirant des pots à semis. Même si j’étais riche je n’en achèterais pas, parce que c’est très clairement de l’argent très mal utilisé, gaspillé. Les graines se fichent totalement de l’aspect des pots dans lesquels elles poussent. Il suffit que ce soit la bonne taille pour l’espèce, que ce soit le bon moment pour planter donc que la température soit bonne, et qu’il y ait de l’humidité. Pas la peine de dépenser une fortune dans des pots en matières biodégradables de très hautes technologies en plastique soit-disant bio, où que les feignants peuvent mettre en terre sans dépoter, ou des godets super décoratifs hors de prix… La vérité, c’est ça : Récolter ses graines.

Il peut être intéressant de faire ses semences pour diverses raisons : elles sont assez chères dans le commerce et cela représente une économie dans le budget jardinage, il est aussi satisfaisant de « faire soi-même » et rassurant d'être un peu plus indépendant...

Récolter ses graines

Cela nécessite un peu plus de travail et d'attention et quelques habitudes nouvelles, car il faut aussi prévoir pas mal de place en plus en raison de certaines plates-bandes ou parties de plates-bandes qui restent occupées pratiquement toute l'année et même, pour les bisannuelles, une année et demie... Il faut essayer de choisir et laisser pousser des porte-graines vigoureux, veiller à ce que leur santé ou leur croissance ne soit pas trop entravée par d'autres plantes, trop de mauvaises herbes, les travaux de proximité, et cela tout au long de leur croissance jusqu'à leur maturité.