background preloader

Référentiels de compétences

Facebook Twitter

REFERENTIELS DE COMPETENCES INFORMATIONNELLES. Référentiel CNIL de formation des élèves à la protection des données personnelles. Pourquoi un référentiel international de formation à la protection des données ? À l'ère numérique, l'éducation à un usage citoyen, responsable et éthique des nouvelles technologies constitue une priorité d'action, tout particulièrement auprès des jeunes en âge scolaire.La protection des données et de la vie privée constitue un volet clé de l'éducation au numérique. En ce sens, les personnels éducatifs ont un rôle essentiel à jouer dans cette éducation citoyenne au numérique.Acquérir une connaissance et une compréhension critiques de droits et responsabilités numériques, développer auprès des jeunes une démarche réflexive sur les usages qui sont faits des données personnelles, sensibiliser sur les risques et enseigner les pratiques permettant de se mouvoir dans l'environnement numérique avec confiance, lucidité et dans le respect des droits de chacun : tels sont en effet les objectifs de formation à atteindre.

Pourquoi ? À propos du référentiel Les 9 domaines structurants. Une version en ligne du référentiel de compétences informationnelles. Publié initialement sous forme imprimée en décembre 2012, le référentiel de compétences informationnelles se décline désormais sous une version en ligne que vous pouvez enrichir de vos propres expériences et séquences ! La maîtrise informationnelle : clé de voûte du bon usage du numérique Destiné à favoriser la réussite des étudiants dans leur parcours de formation au sein des établissements d’enseignement supérieur, le référentiel de compétences informationnelles est le résultat d’une démarche initiée depuis février 2011 par l’ADBU au sein de la commission permanente « Pédagogie universitaire et documentation ».

Conçu sur la base des référentiels de même type établis dans des pays comparables, il entend formaliser l’indispensable bagage de savoir-faire nécessaire, de la Licence au Doctorat, pour réussir son parcours universitaire dans le contexte actuel d’«infobésité». Une logique de « Share Tank »