Toutes les études (et notamment celle réalisée par Firefly pour l'IAB fin 2010) convergent sur la gêne vis-à-vis du caractère intrusif de la publicité online. Dans cet article, nous allons expliciter les spécificités du média internet et la problématique de l'intégration de la publicité. L'article ci-dessous récapitule des résultats d'études inédits de QualiQuanti, qui ont précédé nos travaux sur le brand content. Ces travaux cumulent notamment une veille pour le SPMI sur les meilleurs sites de presse au monde, une étude en partenariat avec Lycos et Media Contacts sur la vidéo online, différentes recherches sur les formats publicitaires du web, les sites de marques, etc On voyait déjà à l'époque (en 2007) à quel point la communication des marques sur internet ne pouvait que tendre vers des contenus riches consultés avec intérêt par les internautes. Publicité online : en quoi le brand content représente une réponse clé aux questions d'intrusion Publicité online : en quoi le brand content représente une réponse clé aux questions d'intrusion
Years ago, people used to gather around the TV set to watch Candid Camera. Then, a couple of decades later, Punk'd. Nowadays, as evinced by October's most-shared ads list on the Mashable Global Ads Chart, advertisers are addressing our need to see people get victimized by practical jokes. Case in point: Contrex, a Nestle mineral water that's marketed in France. Contrex got some French men and women (mostly women) to interact with some stationery bikes that powered a 3-D image of a male stripper. And that was the most-shared ad of October. YouTube's 20 Most-Shared Ads in October [VIDEOS] YouTube's 20 Most-Shared Ads in October [VIDEOS]
[Etude] Web + TV, tandem de choc pour la publicité !
La fin du règne du tunnel de publicité ? - TRIBUNE Elle a le potentiel pour devenir le support publicitaire le plus puissant de l’histoire des médias, en créant le triangle d’or entre environnement, sensation et données. La vidéo en ligne construit un environnement unique, où les consommateurs jouent un rôle actif dans la recherche d’un contenu, qu’ils regarderont non plus parce qu’on leur impose, mais parce qu’ils en ont fait le choix. Les recherches sur le rapport des consommateurs au contenu en ligne montrent que leur expérience, et la manière dont ils se servent de ce contenu, sont dynamiques et proactives, portées par un ensemble unique de facteurs de motivation. La télévision, elle, implique au contraire une relation au contenu beaucoup plus passive et routinière. La vidéo en ligne constitue donc un outil de promotion plus captivant, plus puissant pour les marques. La fin du règne du tunnel de publicité ? - TRIBUNE
http://www.ilikecontent.com/2011/le-mot-de-la-semaine-advertainm