background preloader

Google Art Project

Facebook Twitter

Google Art Project: tout n’est pas rose » Article » OWNI, Digital Journalism. Le dernier-né de Google permet de visiter de grands musées, grâce à la technologie utilisée dans Street View.

Google Art Project: tout n’est pas rose » Article » OWNI, Digital Journalism

Très bien accueilli, ce projet est pourtant critiquable pour Adrienne Alix, présidente de Wikimedia France. PREMIERS ACCROCS SUR LA TOILE - Actualité Arts. Deux semaines après le lancement de Google Art Project, les pâmoisons des premiers jours laissent place aux critiques.

PREMIERS ACCROCS SUR LA TOILE - Actualité Arts

La galerie d'art virtuelle qui permet de visiter les dix-sept plus grands musées du monde de son canapé vient d'être piraté au nom des valeurs de la « culture libre ». Un phénomène 2.0 qui suscite encore de nombreuses réserves. Google avait frappé fort le 1er février en révélant son Art Project. Depuis cette date, la firme de Mountain View donne en effet accès à la visite virtuelle de dix-sept musées et permet de scruter plus de 1 000 tableaux photographiés en haute résolution. La plate-forme aurait déjà accueilli plus de 10 millions de visiteurs. Une révolution muséale ? Détails d'un tableau de Van Gogh, sur Google Art ProjectEt pourtant, Art Project avait réalisé une belle entrée en matière. Une expérience froide My musée is rich. Google Art Project : le musée virtuel, une expérience "froide". Le musée virtuel est en pleine accélération.

Google Art Project : le musée virtuel, une expérience "froide"

On vient d’assister coup sur coup au lancement de la plateforme communautaire du Louvre et à la mise en ligne d’une appli développée par Google, le Google Art Project, qui permet de visiter dix-sept musées depuis votre ordinateur. Avant de vous parler de cette dernière initiative qui a au moins autant de détracteurs que ceux qui déplorent la mainmise de Google sur la numérisation des bibliothèques (10 millions d’ouvrages accessibles via Google Books), on a préféré faire tester le dispositif par quatre riverains. Depuis quinze jours, vous pouvez vous promener en quelques clics dans les travées du musée Van Gogh à Amsterdam ou au MoMA à New York. Et retrouver une quinzaines de salles du château de Versailles (seule institution française à avoir signé avec la firme américaine). C’est ce qu’ont fait nos quatre cobayes, âgés de 14 à 55 ans. Leurs retours sont plus que mitigés. Voilà pour la promo. Google Art Project : vision critique - Compteurdedit.

Depuis deux jours, le web (et notamment le web « culturel », mais pas seulement) s'enthousiasme pour le dernier-né des projets développés par Google, Google Art Project.

Google Art Project : vision critique - Compteurdedit

Le principe est compréhensible facilement : Google Art Project, sur le modèle de Google Street View, permet de visiter virtuellement des musées en offrant aux visiteurs une vue à 360°, un déplacement dans les salles. On peut aussi zoomer sur quelques œuvres photographiées avec une très haute résolution et pouvoir en apprécier tous les détails, certainement mieux que ce qu'on pourrait faire en visitant réellement le musée. Et donc, tout le monde s'extasie devant ce nouveau projet, qui permet de se promener au musée Van Gogh d'Amsterdam, au château de Versailles, à l'Hermitage, à la National Gallery de Londres, etc.

En effet c'est surprenant, intéressant, on peut s'amuser à se promener dans les musées. 1- d'une part, la qualité n'est pas toujours là. Art Project by Google. Cette semaine, sur Facebook, la National Gallery, le Château de Versailles ou encore la Tate ont annoncé leur présence dans le projet Art Project.

Art Project by Google

De Moscou à New-York en passant par Madrid ou Amsterdam, Google a fait le tour du monde pour nous ouvrir les portes des plus beaux musées du monde et leurs secrets de création. Il s’agit d’un projet porté par Google, il regroupe sur un même site la découverte de 18 lieux culturels majeurs. Grâce à la technologie Street view, des vues panoramiques à 360 degrés de chaque galerie ont également été créées, l’internaute peut ainsi se balader à partir de son canapé dans les couloirs du MoMA ou du Musée de la Reine Sofia. Bon je ne vous cacherais pas que ce n’est pas ce que je préfère dans ce projet vu que nous avons déjà expérimenté ça sur de nombreux autres sites, avec souvent plus de possibilités, le grand plus c’est que là pas besoin de prendre l’avion, on a tous ces musées de chez nous bien assis sur notre canapé !

Google Art Project aims to shed new light on classic works of art. Art Project, powered by Google. The Museum of the Future » How the Google Art Project might revolutionize the physical museum experience. There were people who said the iPhone and iPad would fail.

The Museum of the Future » How the Google Art Project might revolutionize the physical museum experience

There’s even a wonderful article about how the Internet will fail from 1995. If the invention of the writing press had preceded the invention of the wheel, I’m sure we would still be reading naysayers elaborate bashing of easy transportation. Today I’m reading a lot of stuff about the Google Art Project not delivering. Sure, not everything Google touches turns to gold (remember Google Wave?). However, like any future Apple iThing it’s silly to underestimate the impact a Google product will have on a sector.