background preloader

Orphée

Facebook Twitter

MORT D. Orphée attirait ainsi par la douceur de son chant, les animaux, les arbres, et les rochers, lorsque les femmes de Thrace couvertes de peaux de bêtes féroces, l'aperçurent sur le mont Rhodope, qui accordait sa Lyre au son de sa voix. « Le voilà, dit une de ces Bacchantes en branlant la tête, le voilà cet homme qui n'a pour nous que du mépris. » En parlant ainsi, elle lui porte contre le visage un coup de son Thyrse, qui se trouvant environné de feuilles, ne lui fit qu'une légère contusion: une autre lui jeta une pierre, qui devenue sensible au son de la Lyre, vint tomber à ses pieds, comme si elle eût voulu lui faire réparation de l'emportement de ces femmes insensées, qui dans ce moment ne mirent plus de bornes à leur fureur.

MORT D

Le tumulte augmente, et on voit régner de tous côtés l'horreur et la confusion. Précédent/suivant/sommaire. Résumé de l'histoire d'Orphée - [Orphee (Odilon Redon, 1900)] Orphée est le fils du roi de Thrace, Oiagros et de la Muse Calliope (muse de l'éloquence et de la poésie épique, qu'on appelle aussi "la belle voix").

Résumé de l'histoire d'Orphée - [Orphee (Odilon Redon, 1900)]

Il fut le plus grand poète légendaire de la Grèce. Comblé de dons par Apollon (qui dirigeait l'orchestre des muses et jouait de la lyre), il reçut en cadeau du dieu une lyre à sept cordes, à laquelle il ajouta, dit-on, deux autres cordes, afin de rendre hommage aux neufs Muses. Il tirait de cet instrument des accents si émouvants et mélodieux que les fleuves s'arrêtaient, les roches le suivaient, les arbres cessaient de bruire, les oiseaux écoutaient en silence, les poissons sortaient de l'eau. Même les serpents quittaient leurs trous et les pierres s'écartaient pour ouvrir un chemin devant lui. Les hommes oubliaient leurs soucis et même les dieux se rendaient en suivant la Voie Lactée aux endroits où il chantait. La mort d'Orphée. Ce fils ou élève d'Apollon (ou du roi de Thrace Oeagre) et de la Muse Calliope, sera dévoué à Dionysos dont le culte était très développé en Thrace.

La mort d'Orphée

Orphée et Eurydice. Accusant de cruauté les dieux de l'Érèbe, il se retira enfin avec son chagrin sur les hauteurs du Rhodope et sur l'Hémus battu des Aquilons.

Orphée et Eurydice

Lamentations d'Orphée (1896) Alexandre SEON © Musée d'orsay Orphée et Eurydice par Michel Martin Drolling (1820) Près du Strymon glacé, dans les antres de Thrace, Durant sept mois entiers il pleura sa disgrâce: Sa voix adoucissait les tigres des déserts, Et les chênes émus s'inclinaient dans les airs. Telle, sur un rameau, durant la nuit obscure, Philomèle plaintive attendrit la nature; Accuse, en gémissant, l'oiseleur inhumain Qui, glissant dans son nid une furtive main, Ravit ses tendres fruits que l'amour fit éclore, Et qu'un léger duvet ne couvrait pas encore. Le_mythe_d_Orphee.pdf. Petit résumé de la vie d'Orphée ... - Le mythe d'Orphée. Lundi 14 mai 1 14 /05 /Mai 13:13 Qui est Orphée?

Petit résumé de la vie d'Orphée ... - Le mythe d'Orphée

Orphée est le fils d’Oegre, roi de Thrace, et de Calliope, muse de l’éloquence. Ayant un don réel pour la musique et la poésie, Apollon lui offrit une lyre à sept cordes. Les muses lui apprirent à en jouer et pour les remercier, Orphée rajouta deux cordes, en hommage aux neuf muses. Un parcours initiatique sur le mythe d'Orphée de l'antiquité à aujourd'hui. Une Introduction au mythe d'Orphée en images Quand Orphée est mis en image : comment ne pas trahir la morale de l'histoire ?

Un parcours initiatique sur le mythe d'Orphée de l'antiquité à aujourd'hui.

1. Orphée, une figure majeure des mythologies antiques: Un texte fondateur, les Métamorphoses d'Ovide - Classe de seconde latin du Lycée Pablo Neruda (encadrement: Vianella Guyot). Le mythe d'Orphée dans l'Antiquité - Isabelle Cogitore et Laurence Vianès - (U. Stendhal). 2. Orphée de la Renaissance au XIXème siècle: 3. Le mythe d'Orphée. Orphée et Eurydice. Orphée avait reçu de sa mère le don merveilleux de la musique, alors les dieux lui avaient fait cadeau d'une lyre.

Orphée et Eurydice

Depuis, il jouait de l'instrument au gré de ses envies ou de sa mélancolie, pour le plus grand plaisir des êtres qui l'entouraient.Le poète n'avait aucun ennemi, pas même les bêtes féroces : charmées, elles finissaient toujours par s'étendre à ses pieds. Bien sûr, aucune jeune fille ne pouvait résister aux notes tendres et apaisantes que faisait naître Orphée, mais aucune ne trouvait grâce à ses yeux, jusqu'au jour où il rencontra l'envoûtante Eurydice.

Leur amour était si profond et si pur qu'ils décidèrent très rapidement de se marier. Mais ce bonheur fut de courte durée… Le mariage fut une fête pour tous les invités, chacun se réjouissant du bonheur des jeunes époux. Les Enfers étaient peuplés de créatures terrifiantes, toutes soumises à Hadès, le dieu des profondeurs de la Terre. Orphée aperçut rapidement la lumière du jour : ils allaient enfin quitter les Enfers.

Orphée et Eurydice. Orphée charmant les animaux Roelandt SAVERY © National Galery, London Orphée ('Oρφεύς) fils d'Oeagre, et de Calliope.

Orphée et Eurydice

Oeagre ou Oeagros était fils d'Arès; il suivit Dionysos aux Indes et fut instruit des Mystères de Dionysos qu'il enseigna à son fils. Calliope "à la belle voix", était la Muse de l'Eloquence et de la Poésie Epique. Orphée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Orphée

Mythe grec Sa femme, Eurydice (une dryade) fut, lors de leur mariage, mordue au pied par un serpent. Elle mourut et descendit au royaume des Enfers.