background preloader

Qualité de l'eau

Facebook Twitter

L'eau sera moins calcaire pour cinq communes du Saint-Amandois à partir du 1er octobre - La Celle (18200) « Cette eau était l’une des plus dures du département.

L'eau sera moins calcaire pour cinq communes du Saint-Amandois à partir du 1er octobre - La Celle (18200)

Elle sera désormais l’une des plus douces. » Jean-Philippe Labruna, directeur développement Veolia Territoire Beauce Sologne Berry, résume en deux phrases le changement important qui va intervenir pour plusieurs communes du Saint-Amandois. Les habitants de cinq communes (La Celle, Bruère-Allichamps, Farges-Allichamps, Meillant et Arpheuilles) verront leur eau adoucie à partir du 1er octobre prochain. Concrètement, l’eau connaîtra une baisse considérable de son niveau de calcaire. « Il y a une attente très forte des usagers qui trouvent que l’eau est trop calcaire » Philippe Auzon (Président du Syndicat de la fontaine Saint-Clair) Ce sont 1.270 abonnés qui sont concernés par cette évolution. « Il y a une attente très forte des usagers qui trouvent que l’eau est trop calcaire », rapporte Philippe Auzon, président du Syndicat de la fontaine Saint-Clair, qui gère le territoire des cinq communes concernées. L’étang de Goule reste interdit à la baignade : le taux de cyanobactéries a empiré - Bessais-le-Fromental (18210)

Christophe Lugnot, directeur de cabinet de l’Agence régionale de la santé du Centre-­Val de Loire, explique que les résultats donnent un taux de cyanobactéries, dans l’eau de l’étang de Goule, quatre fois supérieur à la quantité maximale autorisée (soit 100 000 cellules/ml de cyanobactéries).

L’étang de Goule reste interdit à la baignade : le taux de cyanobactéries a empiré - Bessais-le-Fromental (18210)

Cyanobactéries, une année record dans le Cher où trois sites ont dû interdire la baignade La situation donc a empiré car l’analyse hebdomadaire du lundi 17 août avait révélé un taux de cyanobactéries de « seulement » 117.000 cellules par millilitre d’eau. Depuis le mercredi 19 août, la baignade est donc interdite et selon toute vraisemblance, indique encore Christophe Lugnot, « elle le restera jusqu’à la fin de la saison. » Une interdiction supplémentaire après celle de l’étang du Petit-Bois, à Henrichemont – le plan d’eau n’a en fait jamais ouvert – et à La Guerche sur l’Aubois, l’étang de Robinson qui lui aussi dépassait la norme imposée par les services sanitaires.

Cyanobactéries, une année record dans le Cher où trois sites ont dû interdire la baignade - Bourges (18000) Confrontés à un taux de cyanobactéries trop élevé, trois étangs du Cher sont toujours interdits à la baignade.

Cyanobactéries, une année record dans le Cher où trois sites ont dû interdire la baignade - Bourges (18000)

Cette année, l’étang du Petit-Bois d’Henrichemont est resté fermé. Les prélèvements d’avant saison dépassaient déjà les 100.000 cellules/ml de cyanobactéries condamnant ainsi la baignade. Un autre prélèvement, le 28 juillet, faisait état de 180.000 cellules/ml de cyanobactéries, dépassant largement le seuil des 100.000 réglementaires. La commune a donc abandonné la baignade pour 2020. Et si on utilisait l’eau recyclée pour irriguer les golfs et les espaces verts ? Et si on utilisait l’eau recyclée pour irriguer les golfs et les espaces verts ?

Et si on utilisait l’eau recyclée pour irriguer les golfs et les espaces verts ?

Depuis 2006, Veolia accompagne la commune de Sainte-Maxime dans la réutilisation des eaux usées traitées (dite “Reut” ou “Reuse”) pour l’arrosage de son golf et de ses espaces verts. La solution idéale pour en finir avec le stress hydrique saisonnier de la ville. Comment les algues invasives menacent le Canal de Berry - Bourges (18000) Intitulée élodée du Canada ou « peste d’eau », cette plante invasive présente sur le canal, est une espèce de plante aquatique originaire d’Amérique du Nord et introduite en Europe au XIXe siècle.

Comment les algues invasives menacent le Canal de Berry - Bourges (18000)

D’abord utilisée comme plante d’aquarium et de laboratoire, elle est considérée comme une plante invasive à cause de sa prolifération incontrôlée à l’origine de nombreux dégâts. Un record de prolifération dû à la sécheresse « Le problème de ces plantes présentes sur le canal est récurrent depuis de nombreuses années, seulement, en raison de la sécheresse accumulée au fil des ans, nous remarquons un record de sa prolifération cette année », constate le musée du Canal de Berry. Climat : un début juillet très sec. Sur les trois derniers mois (d'avril à juin), les sols se sont nettement asséchés sur une large moitié nord et est du pays.

Climat : un début juillet très sec

De la Haute-Normandie aux Hauts-de-France et jusqu'au Grand-Est, en Côte d'Or et dans l'Orne, les sols sont extrêmement secs. Au sud de ces régions et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, les sols restent très secs. En juin 2020, en moyenne sur le pays, la pluviométrie a été excédentaire de près de 30 %, ce qui n'a pas suffit à inverser la tendance sur les régions les plus sèches. Cet excédent moyen cache d'ailleurs un contraste assez marqué sur le territoire. Propluvia - Accueil. Les plus belles rivières de France à portée de smartphones - Agence - Agence de l'eau Loire-bretagne. Lancée en 2013 par les agences de l'eau, actualisée chaque année, elle permet d'informer sur l'état écologique des cours d'eau et les poissons qui vivent dans les rivières ainsi que d'accéder en temps réel aux données sur la qualité bactériologique des eaux de baignade issues du ministère de la Santé.

Les plus belles rivières de France à portée de smartphones - Agence - Agence de l'eau Loire-bretagne

Une réponse complète aux attentes des vacanciers, comme des pêcheurs ou des kayakistes, qui fait de cette appli une source de données précieuses notamment en période estivale. A télécharger sur smartphones. Se baigner en toute sécurité. Sécheresse : la Franche-Comté sous surveillance - France 3 Bourgogne-Franche-Comté. Pour comprendre la situation, il est utile de reprendre ces quelques chiffres.

Sécheresse : la Franche-Comté sous surveillance - France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Tout d’abord, les eaux souterraines représentent 68% de la consommation d’eau potable en France métropolitaine et plus du tiers de celle du monde agricole.Grâce à cette entrée en matière, le BRGM nous fait comprendre l’impact des nappes phréatiques pour l’homme tout comme pour la nature. Pour analyser le sous-sol du pays et ainsi anticiper, le BRGM recueille des données sur l’ensemble du territoire. Cette entité est placée sous la tutelle du ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation, du ministère de la Transition écologique et solidaire, et du ministère de l'Économie et des Finances.

Pour faire ses mesures, le BRGM utilise un piézomètre, c’est à dire un forage qui n’est pas exploité. Bulletin de situation hydrologique de mai 2020. Les sols se sont asséchés durant ce mois d’avril, très nettement sur la moitié nord du pays -à l’exception de la Bretagne- du fait d’un déficit pluviométrique marqué et de températures élevées.

Bulletin de situation hydrologique de mai 2020

De même, les sols sont secs du sud de l’Alsace et de la Lorraine à la région Auvergne-Rhône-Alpes, hormis sur le relief des Alpes, voire très secs à extrêmement secs de l’est du Puy-de-Dôme à l’ouest de l’Ain ainsi qu’au nord de l’Isère, de la Drôme et de l’Ardèche. Pour les eaux souterraines, la recharge 2019-2020 s’est achevée entre mi-mars et fin avril. Elle a été nettement supérieure à la moyenne, du fait de pluies efficaces précoces et importantes, à l’origine de niveaux particulièrement hauts sur certaines nappes en mars 2020. En avril 2020, la vidange s’est amorcée et les tendances sont généralement à la baisse.

La situation reste satisfaisante sur une grande partie du territoire où les niveaux sont toujours au-dessus des moyennes mensuelles. Eaux usées traitées : pourquoi cette nouvelle ressource est à utiliser. Les eaux usées traitées représentent des millions de m3 d'eau, dont on se sert peu.

Eaux usées traitées : pourquoi cette nouvelle ressource est à utiliser

La Water Reuse, ou Reut pour Réutilisation des Eaux Usées Traitées, reste marginale : question sanitaire, réglementation et partage du coût de traitement de ces « eaux grises » freinent l'usage. Mais ça pourrait vite changer ! Cela vous intéressera aussi [EN VIDÉO] Kézako : quels traitements subissent les eaux usées ? Le traitement des eaux usées est un épineux problème. La tension sur la ressource en eau n'a jamais été aussi forte, et s'accentue : il faut trouver la parade face aux sécheresses, arrêter de gaspiller. Education artistique et culturelle.

Le laboratoire EcoLab de l’Observatoire Midi-Pyrénées (OMP) lance Aguamod Land, un jeu vidéo pour apprendre à gérer la ressource en eau au sein d’un territoire. Le jeu a été développé afin de faire comprendre le rôle de l’eau à tous les niveaux. L’objectif est d’assurer la qualité et la quantité d’eau, dans un objectif de développement durable, c’est-à-dire en veillant au bon état environnemental, au développement économique et au bien-être social de 2020 à 2050. Au XXIe siècle, l’utilisation excessive des ressources naturelles pour répondre aux besoins de notre société porte atteinte au fonctionnement des écosystèmes et contribue à la perte de ces ressources. Les milieux naturels et urbains sont constamment soumis aux pressions anthropiques. Il est temps d’apprendre à gérer ce système complexe.

Dans ce jeu, l’utilisateur gère un territoire durant la période 2020 à 2050. Le jeu est disponible en quatre langues (FR, EN, ES, PT) sur Windows et Mac et est conseillé pour les 12 à 18 ans. Bulletin de situation hydrologique de novembre 2019. Alpes-Maritimes: au moins 38 personnes contaminées par un parasite  La cryptosporidiose est une infection généralement sans gravité qui se manifeste par une diarrhée. Elle pourrait provenir d’une contamination de l’eau du robinet. Depuis le 7 octobre, au moins 38 cas de «cryptosporidiose», une infection du tube digestif due à un parasite, ont été signalés dans l’ouest des Alpes-Maritimes. Aucune hospitalisation n’a été enregistrée. Des investigations sont en cours pour tenter d’identifier l’origine de ces contaminations. Dans un communiqué diffusé le 21 novembre, l’Agence régionale de Santé (ARS) Paca recommande de ne plus boire l’eau du robinet, par mesure de précaution.

Les restrictions d'usage de l'eau sont levées dans le Cher - Bourges (18000) La préfecture du Cher a décidé, par un arrêté préfectoral pris le 14 novembre 2019 et rendu public ce mardi, d'abroger les mesures de restriction des usages de l'eau pris pour tous les bassins versants du département : l’Arnon amont et aval, l’Auron, le Cher, l’Indre, la Loire et l’Allier, la petite Sauldre et la Rère, la Vauvise, et l’Yèvre amont et aval. "Les précipitations de ces derniers jours ont permis le retour à une situation satisfaisante des débits des cours d’eau sur l’ensemble des bassins versants du département du Cher, explique la préfecture dans un communiqué.

"Par ailleurs, les prévisions météorologiques de Météo France indiquent une situation stable à venir", poursuit-elle. >> Consulter l'arrêté en intégralité << Jusqu'à ce dernier arrêté, six bassins versants du Cher étaient placés en situation de crise, l'un était en situation d'alerte renforcée, l'un était en situation d'alerte et deux étaient en situation de vigilance.

Pesticides : 32 unités de distribution d'eau non conformes dans le Cher [carte] - Bourges (18000) Trente-deux unités de distribution d’eau (UDI) sur les 110 du Cher présentaient en 2018 des taux non conformes en ce qui concerne les pesticides. Il n’y en avait pourtant aucune en 2017 et en 2016. « Rien d’inquiétant », assure Frédérique Vidalie, responsable eaux potables à l’antenne du Cher de l’Agence régionale de Santé (ARS), qui vient de dévoiler le bilan de la qualité des eaux de consommation 2018 en Centre-Val de Loire. >>Consulter les données concernant la région Centre-Val de Loire<< Le tableau indiquant l'évolution du nombre d'unités de distribution d'eau avec un taux de pesticides non conforme de 2010 à 2018 dans le Cher et les autres départements du Centre-Val de Loire. « D’autre part, la conformité est fixée à 0,1 microgramme par litre, ajoute Frédérique Vidalie.

Restriction des usages de l&apos;eau : un nouvel arrêté préfectoral place six bassins en situation de crise. Le précédent arrêté, en date du 23 août, et qui a pris fin le 31 octobre, plaçait douze bassins versants du Cher en situation de crise. Ils ne sont plus que six dans ce cas dans le dernier arrêté pris le 30 octobre. « Les précipitations des dernières semaines ont entraîné une légère hausse des débits de certains cours d’eau du département du Cher, précise le communiqué de la préfecture du Cher. Cependant, la majorité du département reste dans une situation de crise. Les nappes d’eaux souterraines n’ayant pas été rechargées l’hiver dernier présentent globalement un niveau historiquement bas, et ne permettent pas de soutenir le débit des cours d’eau.

Les faibles précipitations des dernières semaines ne permettent pas d’observer un début de recharge des nappes. » Restrictions d&apos;eau : l&apos;essentiel des bassins versants du Cher reste en crise et en alerte renforcée. Sécheresse, l'Indre face à une crise majeure - France 3 Centre-Val de Loire. Cela fait 18 mois que le département de l'Indre est en déficit chronique de pluviométrie. Une sécheresse qui a mis à mal les ressources en eau de surface, celles qui sont visibles dans les cours d'eau et notamment celui qui donne son nom au département, la rivière Indre.En début de semaine et malgré quelques averses sur cette partie ouest du Berry, l'Indre, la rivière, avait une apparence de filet d'eau.Cette spectaculaire baisse du débit est temporaire, liée à un effet de lent tarissement, mais suffisamment inquiétante pour mobiliser les associations environnementales.

États-Unis : plus de 100'000 cas de cancers pourraient se déclarer à cause de contaminants dans l'eau du robinet. Bien que la distribution d’eau potable au robinet soit soumise à des normes strictes concernant la contamination par diverses substances environnementales et industrielles, les microparticules issues de résidus de produits chimiques et la contamination radioactive passent souvent à travers les mailles du filet. ArgoHydro. ArgoHydro, troisième volet du programme Argonautica, propose de s’intéresser aux conséquences des variations environnementales et climatiques sur le cycle de l’eau, en mettant à contribution les données issues du domaine spatial.

Il s’agit d’étudier les lacs et cours d'eau, afin de veiller à la protection et la préservation des ressources naturelles. Ce projet éducatif permet aux élèves de faire des mesures sur les eaux de surface, à proximité de leur établissement, et de les corréler à des données spatiales. L'effet cocktail des polluants de l'eau du robinet serait source de cancers. L'effet cocktail commence à être bien étudié concernant les particules de l'air ambiant. Bulletin de situation hydrologique de septembre 2019. #SaveTheDate Dimanche 22 septembre 2019 le Centre Hospitalier organise une journée « Marcher, Courir, Rouler pour la Santé » à la base de Virlay @ARS_CVDL @cg_18 @BerryProvince…

Le lac du Val d'Auron. Eau potable : tous au régime sec ? Après un été où la quasi-totalité des départements français s’est retrouvée en vigilance sécheresse, un été qui est qualifié comme le plus chaud de l’histoire de la civilisation humaine alors que plus de 2 milliards de personnes sur la planète, soit un être humain sur trois est encore privé d’accès à l’eau potable et alors que nos besoins en eau potable ne cessent d’augmenter, non pas tant pour abreuver les populations que pour l’accroissement des exploitations agricoles, que faire ? Les solutions de traitement et de recyclage existent, mais sont encore trop peu et trop mal appliquées au point d’arriver, dans les prochaines années, au jour zéro, celui du robinet sec ?

Eau potable, tous au régime sec : c’est le programme asséché qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique. Le reportage du jour Écouter 6 min. Eau potable : tous au régime sec ? Avec un été de tous les records, le Cher est la zone de la région Centre-Val de Loire qui a le plus souffert. En chiffresDans le Cher, cette période estivale est qualifiée par Météo France d’« excessivement chaude », tandis que l’ensoleillement a été supérieur de 20 à 30 % à la normale, et que le déficit de pluie est très important, de l’ordre de -30 à -60 % dans le Cher. Du 1er juin au 31 août, les températures du Cher ont connu un excédent compris entre +1,5 et +3°C pour les moyennes de températures, ce qui, explique Patrick Casteiltort, prévisionniste de Météo France, « est énorme ». La ville de Bourges, avec une température moyenne de 21,8°C, soit un excédent de +2,5°C pour l’été, se situe au deuxième rang des étés les plus chauds depuis 1913 (début des mesures météo), derrière l’été 2003 dont la température moyenne avait atteint 22,8°C.

D’une manière générale, les excédents sont dus aux maximales. Bourges a, par exemple, connu 36 jours à plus de 30°C, et 10 à plus de 35°C. Sécheresse : la région Centre-Val de Loire devra-t-elle s'habituer aux “événements climatiques extrêmes” ? - France 3 Centre-Val de Loire. En plus des restrictions en vigueur dans le Cher : cinq gestes pour économiser l&apos;eau. On peut se contenter de respecter les restrictions en vigueur dans le Cher où il est interdit de : de laver son véhicule (sauf dans les stations de lavage qui recyclent l'eau) ; d'arroser les terrains de sports, pelouses, espaces verts, massifs floraux publics (sauf goutte à goutte, autorisé de 20 heures à 8 heures) et privés ; de remplir les piscines, bassins d'agrément, plans d'eau, étangs et canal de Berry.

Mais on peut aussi saisir l'occasion d'adopter au quotidien quelques gestes qui permettent d'aller plus loin. Et de faire d'une pierre deux coups, puisque économie d'eau égale économies tout court ! La Banque mondiale tire la sonnette d'alarme sur la pollution de l'eau, "une crise invisible" Situation hydrologique au 11 juillet 2019 - Un déficit pluviométrique de 20% en moyenne sur la France et un épisode de canicule exceptionnel. Réserves d’eau souterraine : l’été sera sec. Situation hydrologique au 13 juin 2019 – Une pluviométrie déficitaire en moyenne et une recharge des nappes insatisfaisante. Sécheresse : restrictions d'usage de l'eau dans l'Indre dès samedi - France 3 Centre-Val de Loire. Usages de l'eau : 169 communes du Cher placées en situation de crise. L'eau, au cœur de la Beauce. Pourquoi l'eau ne coule plus au complexe des eaux-vives - Châteauneuf-sur-Cher (18190) - Le Berry Républicain.

La mer Morte aura-t-elle disparu au siècle prochain ? Twitter. Twitter. Préfet du Cher sur Twitter : "@Prefet18 vous informe sur la vigilance à avoir quant à l'éventuelle prolifération dans les cours d'#eau ou les plans d'eau de #cyanobactéries pouvant libérer des toxines. Peuvent présenter un #danger pour la santé #humaine o. Niveau du Cher et alertes vigi-crues pour le Cher. Le-cher-en-crue-restriction-des-usages-de-l-eau-du-robinet-a-colombiers-drevant-et-touzelle_12692712. RESTRICTION DES USAGES DE L’EAU DU ROBINET sur les communes de #COLOMBIERS & #DREVANT et au lieu-dit TOUZELLE à #COUST. L'ARS précise que de… Le-cher-franchit-la-digue-au-lac-de-virlay_12691829. La-derniere-pelle-de-delestage-de-la-marmande-vient-d-etre-relevee_12691412.

AQUAREF - Laboratoire national de référence pour la surveillance des milieux aquatiques. OpenStreetBrowser. Nappes d'eau souterraine au 1er novembre 2017. Agriculture / Cartothèque du territoire / Études, observatoires et cartes du département du Cher / Publications / Accueil - Les services de l'État dans le Cher. Restrictions-d-eau-maintenues-dans-le-cher_12630852. Amplification de l'eutrophisation sur Terre - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol. St-Amand-Montrond : l'eau va redevenir claire grâce à la station de déferrisation. Qualité de l'eau dans le Cher : ce qu'il faut retenir de l'état des lieux de la préfète - Bourges (18000) - Le Berry Républicain.

Soupçons autour de la qualité des eaux de la rivière Cher [Carte] - Vierzon (18100) - Le Berry Républicain.