background preloader

Urbanisme

Facebook Twitter

Des communes inégalement reliées aux infrastructures et équipements. Évolution de la population par type d'espace. C'est pas sorcier - France3 - L'urbanisation de la côte méditerranéenne. Les villes méditerranéenne: enjeux et perspectives. Villes méditerranéennes: un pied dans la tradition, un autre dans la modernité.

Pour conclure ce dossier, quelques pistes de lecture sur les villes méditerranéennes, en puisant tout particulièrement dans l’actualité éditoriale.

Villes méditerranéennes: un pied dans la tradition, un autre dans la modernité

Pour saisir l’esprit du Caire, on ne saurait trop recommander Taxis, œuvre de l’écrivain égyptien Khaled Al Khamissi (éd. Actes Sud, 2009), après l’incontournable L’Immeuble Yacoubian d’Alaa El Aswany (Actes Sud, 2006), qui a également donné lieu à un film tout à fait réussi (cf. Urbanisme, n° 531). Profitons-en au passage pour souligner le dynamisme actuel du cinéma méditerranéen, en particulier israélien, notamment l’admirable Jaffa de la réalisatrice Keren Yedaya qui évoque la difficile coexistence entre habitants juifs et arabes de ce faubourg portuaire de Tel-Aviv. Site internet du ROHM - Littoral mediterranéen: enjeux socio-économiques. Territoire L’observation et la recherche menées dans le cadre de cet OHM concernent le littoral méditerranéen de la France, étudié à travers trois sites composant un large gradient d’urbanisation et de pression anthropique.

site internet du ROHM - Littoral mediterranéen: enjeux socio-économiques

Du plus urbanisé au moins soumis aux pressions humaines, ces sites sont : l’agglomération marseillaise au sens large, depuis les bassins portuaires de Fos-sur-Mer à l’Ouest jusqu’à La Ciotat à l’Est ; le golfe d’Aigues-Mortes, de Sète au Grau du Roi, y compris les lagunes littorales et les bassins versants associés ; les rivages de Balagne et de la périphérie sud de Bastia, en Haute-Corse. Les espaces et milieux étudiés correspondent à l’interface entre les domaines marin et terrestre, c’est-à-dire le rivage mais également les zones terrestres et marines qui s’influencent mutuellement de part et d’autre du trait de côte, tant sur les plans écologiques, hydrologiques ou sociétaux.