background preloader

Tourisme durable - Mme GARCIA

Facebook Twitter

Irahimh Houdat- tourisme durable. MOHAMED ZAKI Razia. Marie Bangoura Tourisme d'affaires - annemasse-tourisme.com. Martinez mariano Tourisme durable. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Martinez mariano Tourisme durable

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Tapantí National Park, situé dans la Área de Conservación La Amistad Pacífico, dans la partie sud du Costa Rica. L'expression tourisme durable décrit généralement toutes les formes de tourisme alternatif qui respectent, préservent et mettent durablement en valeur les ressources patrimoniales (naturelles, culturelles et sociales) d'un territoire à l'attention des touristes accueillis, de manière à minimiser les impacts négatifs qu'ils pourraient générer.

Définition[modifier | modifier le code] Un groupe de travail européen[Lequel ?] L'Organisation mondiale du tourisme le définit comme suit : Méthode[modifier | modifier le code] Chartes[modifier | modifier le code]

BARILLEAU grégoire

Tourisme Durable Narimane MISSI. MENDY Célia. Tourisme durable. Un tourisme durable est respectueux du patrimoine naturel et culturel, viable économiquement sur le long terme, accepté et cogéré par les populations locales et qui répartit équitablement les retombées économiques sur le territoire.

Tourisme durable

Les parcs nationaux de France sont des espaces protégés propices à diverses formes de tourisme, basées sur des rencontres humaines, de l'émotion, des découvertes et du ressourcement. Afin d'appliquer les principes du développement durable au tourisme, en partenariat avec les acteurs économiques locaux, les parcs nationaux ont la possibilité de mettre en oeuvre la Charte Européenne du Tourisme Durable. Chaque parc national organise sa stratégie touristique selon les réalités de son territoire.

BION Emilie

Tourisme durable - Mohamed Afrahatie. Tourisme durable Photo Copyright Pascal Languillon Le tourisme durable consiste tout simplement à appliquer les principes du développement durable à toutes les formes de tourisme.

Tourisme durable - Mohamed Afrahatie

Il s’agit donc de veiller aux équilibres socioculturels et écologiques tout en favorisant bien sûr le développement économique des destinations et des entreprises touristiques. Tous les hébergements, toutes les compagnies de transport et tous les tours opérateurs sont théoriquement concernés par cette problématique, car la planète est évidemment l’affaire de tous. Un hôtel en ville, un camping, une entreprise de parapente, une station de ski, une compagnie aérienne : tous ont des impacts sur le territoire qu’ils doivent tenter de maîtriser au mieux. Le fameux triptyque du développement durable (social, économie et environnement) peut ainsi se décliner de la façon suivante pour le tourisme: - Préserver les ressources naturelles et veiller à réduire les impacts de l’activité touristique sur l’environnement.

CARTOUX Océane

Zahra Mechkak. MERCIER Fiona. RIDOLFI Chloé. Yvannine FRANCOIS. Dondaine Léa. Le tourisme durable et le tourisme responsable sont des notions comparables.

Dondaine Léa

Le terme développement durable naît en 1980 mais il aura fallu plus de 10 ans pour qu’apparaisse la notion de tourisme durable dans le Guide à l’intention des autorités locales – développement durable du tourisme publié en 1993 par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). La première charte de tourisme durable qui s'est essayée à la définition de ce concept a été créée en 1995 lors d’une rencontre entre l’OMT, l’Unesco et la Commission Européenne.

BALZA Thomas

Evenilde DELGADO. BERTHAUD Marie-Ange. Riche d’une biodiversité, de paysages et de patrimoines culturels exceptionnels, le Parc naturel de Port-Cros a - comme tous les autres parcs nationaux -, outre sa vocation à préserver ces richesses inestimables, celle aussi d’encourager son développement durable.

BERTHAUD Marie-Ange

D’autant plus que la présence des espaces protégés est un facteur d’attractivité touristique attesté. Les études de notoriété montrent en effet que 72% des personnes interrogées connaissent les parcs nationaux. Le Parc national de Port-Cros, premier parc marin créé en Europe entend bien utiliser cet atout touristique « dans un esprit gagnant-gagnant » avec ses partenaires. Avec d’un côté, un apport d’image et d’accompagnement pour les prestataires et en retour l’investissement dans une offre touristique qualifiée, respectueuse et riche pour les visiteurs. C’est dans cet optique qu’a été créée la marque « Esprit parc national ». L’histoire de la Terre à portée des yeux Thierry Turpin. MAHDJOUB YASMINE. YANIS SAMAI Costa Rica - une référence de l'écotourisme. Biodiversité du Costa Rica Ont été dénombrées : – 13 000 espèces de plantes, – 6 000 espèces de papillons, – 163 espèces d’amphibiens, – 1 600 espèces de poissons…Mais aussi des espèces animales allant du singe au tapir, en passant par les paresseux et petits félins répartis dans une cinquantaine de parcs nationaux aménagés.

YANIS SAMAI Costa Rica - une référence de l'écotourisme

Un environnement naturel unique : Des forêts tropicales tantôt sèches tantôt humides, des régions d’altitudes diverses allant des basses terres aux hautes terres jusqu’à 3 820 m. Des volcans d’une grande variété, des grottes, des lacs, des lagunes, des vestiges précolombiens, des îles, des parcs marins sont les hôtes des lieux… Pourquoi le Costa Rica s’est engagé dans l’écotourisme Des enjeux environnementauxConscient de la richesse de son patrimoine naturel (recouvert à 34 % de fôret tropicale humide), le gouvernement a très vite en place des aires protégées pour sauvegarder sa biodiversité unique (6 % de la biodiversité planétaire).