background preloader

Première Maths

Facebook Twitter

Vive-les-maths.net. Devoirs de première S 2012-2013. Suites & séries. Différence au niveau du vocabulaire utilisé Fonction : f(3) = 4 se lit " l'image de 3 par la fonction f est 4 " ou " 4 est l'image de 3 par f "Suite : u3 = 4 se lit " le terme d'ordre 3 de la suite u est 4 " ou " 4 est le terme d'ordre 3 de la suite u "L'expression de un en fonction de n est appelé terme général de la suite ( équivalent de f(x) pour la fonction f ).

Suites & séries

Différence dans la façon d'aborder certaines notions On étudie le comportement d'une suite uniquement en + , puisqu'une suite est toujours définie sur une partie de . Etudier une limite quand n tend vers une valeur entière n'a pas de sens puisque on ne peut plus " s'approcher " de cette valeur aussi près que l'on veut. Cours et exercices pour Première S. Cmath. Les devoirs (DM, DS) en 1S. Cours pour Première ES. - L'intégrale des Maths. Mathématiques : cours, exercices.

Algorithmique en première. Transition seconde - première Le travail de première se place dans la continuité de celui de seconde où l’on a mis en place toutes les structures de base en algorithmique : - Instructions élémentaires : affectation, calcul, entrée, sortie Les élèves, dans le cadre d’une résolution de problèmes, doivent être capables : d’écrire une formule permettant un calcul ; d’écrire un programme calculant et donnant la valeur d’une fonction ; ainsi que les instructions d’entrées et sorties nécessaires au traitement. - Boucle et itérateur, instruction conditionnelle Les élèves, dans le cadre d’une résolution de problèmes, doivent être capables de : programmer un calcul itératif, le nombre d’itérations étant donné ; programmer une instruction conditionnelle, un calcul itératif, avec une fin de boucle conditionnelle.

Algorithmique en première

Algorithmique. Le calcul algébrique au premier trimestre de Première S. Jean-baptiste Lagrange, Groupe ReMath 1 IUFM de Reims et Equipe de Didactique des Mathématiques, Université Paris 7.

Le calcul algébrique au premier trimestre de Première S.

Jean-baptiste.Lagrange@univ-reims.fr L’algèbre au lycée Les programmes du lycée précisent que le calcul numérique et le calcul algébrique se retrouvent au travers des différents chapitres et qu’ils doivent être traités en relation étroite avec l’étude des fonctions. Le programme précise aussi que, comme la géométrie, les activités de calcul doivent être l’occasion de développer le raisonnement et l’activité de démonstration. Une situation de ce type a été présentée par Michele Artigue pour appuyer son propos concernant l’ « intelligence du calcul » à l’Ecole d’été de 2005 (Artigue 2005). Dans un registre plus polémique, COMIN (2005) reproche aux instructions officielles de ne pas faire suffisamment tôt dans la scolarité le choix épistémologique d’appuyer l’algèbre sur les grandeurs et sur leurs relations fonctionnelles.

Les logiciels. Raisonnement par récurrence - Cours Terminale S. Seconde : Ensembles de nombres et notion de fonction. Définition d'une fonction. Fonction : définition et vocabulaire Le sommaire de cette page est le suivant : 1°) Définition d’une fonction.

Définition d'une fonction.

Fonction, image et antécédent. Commentaires : On dit bien "associe au plus un nombre réel". Parmi les fonctions que vous êtes sensé connaître, citons : Elève, on vous ment ! Résoudre par les fonctions certaines équations. Les fonctions peuvent servir à résoudre certaines équations ou inéquations. Imaginons que vous ayez à résoudre par exemple : x3 - 2.x2 - x + 3 = 2. A priori, elle semble peu commode. En effet, si l'on considère la fonction f(x) = x3 - 2.x2 - x + 3, alors résoudre cette équation revient en fait à rechercher les antécédents de 2 par la fonction f. Suites numériques. Différence entre suite et série. Différence entre une suite et une fonction. Quelle est la relation entre une suite et une fonction?

Différence entre une suite et une fonction

Suites une suite (Pn) se présente sous la forme: Ce qui veut dire : “La somme des n premiers entiers naturels impairs consécutifs, est égale à n2“,En termes d’ensembles: “on prend l’ensemble E ⊂ N qui contient les n premiers nombres impairs consécutifs, alors la somme de tous les éléments de E = card(E)2” (je sais pas si c’est plus, clair :S :)) À chaque valeur que peut prendre n dans son ensemble de départ, on associe un nombre (image) du domaine d’arrivée, comme dans les fonctions. Fonctions Sauf que pour parler de fonction, il faut que ƒ : R x R, soit, que pour un interval donné par le domaine de définition, ƒ soit définie pour tout les éléments de cet interval. Comparaison. Des suites aux fonctions - Analyse - Mathématique du secondaire - X.Hubaut ULB. Chacun connaît l'anecdote : L'instituteur, ayant besoin d'un peu de répit, demande aux enfants de faire la somme des nombre de 1 à 100.

Des suites aux fonctions - Analyse - Mathématique du secondaire - X.Hubaut ULB

Hélas ! Quelques secondes plus tard, le petit Carl Friedrich lève le doigt et dit j'ai terminé : la somme vaut 5050. Pas de chance pour l'instit ; le petit Gauss était déjà très doué... Trigonométrie : exercices corrigés de maths en première S. Première S - Vecteurs - Repères cartésiens - Cours et exercices. Première SVecteurs - Repères cartésiensCours et exercices Le chapitre au format pdf (Économisez le papier, n'imprimez pas systématiquement)Autres Chapitres Xavier Delahaye.

Première S - Vecteurs - Repères cartésiens - Cours et exercices

Radian et angle orienté de deux vecteurs. Géométrie analytique III : Coordonnées, colinéarité et équations de droite. Produit scalaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Produit scalaire

Comme il existe deux grandes manières de définir les vecteurs, soit par une approche purement algébrique (cf. Espace vectoriel), soit par une approche géométrique à l'aide des bipoints (ou couple ordonné de points, cf. Norme d'un vecteur : la démonstration. 01_Polynomes_cours.dvi - 01_Polynomes_cours.pdf.