background preloader

Sauvetage d'Athéna

Facebook Twitter

01/08/2015 CARRIÈRES SUR SEINE (YVELINES), SAUVETAGE D'UNE CHIENNE ENTERRÉE VIVANTE PAR SON MAÎTRE

Il avait enterré sa chienne vivante. Article Montesson.

Il avait enterré sa chienne vivante

Petition : Peine maximale pour le maître tortionnaire.

Carrières-sur-Seine : Athéna, la chienne enterrée vivante, est morte Son histoire avait ému la France entière l’été dernier, et sa disparition provoquera sans doute la même émotion. Athéna, la chienne sauvée de justesse après avoir été retrouvée enterrée vivante dans un terrain vague de Carrières-sur-Seine au début du mois d’août, est morte vendredi dernier dans son foyer d’accueil à Irai (Orne). Après sa terrible épreuve, elle avait en effet été recueillie en Normandie par l’association SOS Dogues de Bordeaux. Elle s’y est finalement éteinte à l’âge de 10 ans des suites d’un cancer de la gorge mais également d’une paralysie du train arrière. « Elle était très fatiguée, souligne Jean-Pierre Delfosse, responsable de l’association. Nous sommes tristes bien sûr car, même si on s’y attendait, on voudrait toujours les garder le plus longtemps possible. Mais quand elle est arrivée chez nous, on savait que ça ne durerait pas. Un dogue de Bordeaux vit en général 6 à 8 ans, elle avait atteint les 10 ans, ce qui est beaucoup pour cette race. » Athéna était donc déjà une miraculée. L’été dernier, son maître l’avait ainsi enterrée sans même la tuer au préalable, prétextant qu’elle souffrait de rhumatismes. La chienne avait été sauvée de cette mort atroce par étouffement grâce à l’arrivée d’un promeneur, Pedro Dinis, qui avait réussi à la dégager de terre au prix d’énormes efforts. « Seule sa tête était à peine visible compte tenu de la quantité de terre qui la recouvrait », avait-il relaté à l’époque. Pedro Dinis s’était rendu dans l’Orne en novembre afin de rendre visite à Athéna. La chienne avait été confiée dix jours après les faits à la SPA puis à l’association SOS Dogues de Bordeaux de Jean-Pierre Delfosse. « Elle a été incinérée et nous attendons maintenant que l’on nous remette ses cendres », confie celui-ci. Le procès du propriétaire d’Athéna aura lieu en mars devant le tribunal correctionnel de Versailles. Agé de 21 ans, il sera jugé pour acte de maltraitance et cruauté envers un animal. Il encourt une peine maximale de 2 ans d’emprisonnement et jusqu’à 30 000 € d’amende. Lors de son interpellation, il avait insulté les policiers et nié les faits, indiquant que sa chienne s’était échappée. Laurent Mansart 24 Févr. 2016 Source : – epc

Rappel des faits.

Un chien enterré vivant sauvé in extremis Vidéo mise en ligne par 6Medias Sur YOUTUBE le 5 août 2015 Une banale promenade avec son chien a tourné au sauvetage miraculeux. Samedi dans les Yvelines, Pedro Dinis marche tranquillement avec son chien quand celui-ci lui fait faux bond et se dirige vers un terrain vague près d’une autoroute. L’homme rattrape son animal et découvre alors un chien enterré et agonisant. Seul son museau dépasse. Ni une ni deux, Pedro Dinis creuse pour déterrer le Dogue de Bordeaux, recouvert de pierres et attaché à un sac de gravats. Pedro Dinis prévient ensuite la police et les secours. Le chien, âgé de 10 ans et souffrant d’arthrose, est déshydraté et en état de choc. Soigné, il n’est plus en danger. Grâce à son tatouage, les policiers retrouvent son propriétaire. L’homme de 21 ans est interpellé chez lui à Carrières-sur-Seine. En garde à vue, il nie les faits et assure que son chien s’est échappé. Une thèse peu crédible pour les enquêteurs. Sur Facebook, Pedro Dinis a publié son témoignage et des photos pour sensibiliser les gens sur la cruauté envers les animaux. Une pétition en ligne, ayant recueilli près de 150 000 signatures, circule pour demander que le suspect soit condamné à la peine maximale. Le jugement aura lieu en mars 2016. – epc

Des nouvelles d'Athéna.

Des nouvelles du chien rescapé de Carrières-sur-Seine. Vidéo mise en ligne par France 3 Paris Ile-de-France Sur YOUTUBE le 7 août 2015 – epc

Undefinedundefined ►Le caractère du dogue de Bordeaux Le dogue de Bordeaux est un chien calme et plutôt „bonne pâte“.

Mais cela peut radicalement changer lorsqu’un danger menace son maître ou sa maison. Il est en mesure d’analyser rapidement toutes les situations se présentant à lui et sait faire la différence entre amusement et danger. Le dogue de Bordeaux adore le contact avec les gens et surtout avec les enfants. Ceci n’a rien à voir avec de la niaiserie, comme l’affirment souvent les soi-disant experts, mais surtout avec l’excellent caractère du dogue de Bordeaux. Chez le jeune dogue, encore „foufou“ et ne maîtrisant pas encore sa force, il peut aussi arriver qu’il saute de joie et „de toutes ses forces“ sur les visiteurs qu’il connaît (là encore un petit conseil : participez à 2 ou 3 entraînements de rugby, après 2 ou 3 mêlées, vous n’aurez plus de problème avec l’accueil du dogue de Bordeaux !).