Une artiste Chinoise censur e par les Beaux-Arts de Paris | Rue8 Quatre mots qui dérangent : travailler, gagner, plus, moins. L’installation de l’artiste chinoise Ko Siu Lan, dont le vernissage était programmé vendredi, a été démontée quelques heures après leur affichage sur la façade de l’École des beaux-arts, quai Malaquais. « Censure politique », dénonce l’artiste. « Un week-end de sept jours », une exposition collective à la connotation délibérément utopique, devait présenter du 13 au 21 février des œuvres d’étudiants du Royal College of Art de Londres, et de Lasalle College of the Arts de Singapour. Ko Siu Lan, qui connaît bien les Beaux-Arts de Paris pour y avoir passé deux ans en résidence, avait imaginé deux bannières réversibles de 7 mètres de haut sur 1,2 m de large, visibles depuis les quais de la Seine et incluant simplement quatre mots. Selon le chemin que l’on empruntait, on pouvait lire les mots ci-dessous. Une artiste Chinoise censur e par les Beaux-Arts de Paris | Rue8
Du même auteur Quand on a 100.000 abonnés, au Monde.fr, on ne crée pas un, pas deux, mais trois magnifiques pin’s. Un pour les blogueurs, un pour les abonnés et un troisième pour la presse. Tous trois dessinés par l’illustrateur Xavier Gorce. Et prière d’afficher son hochet à la boutonnière histoire de montrer qu’on en est… Le Monde.fr: main basse sur Internet Le Monde.fr: main basse sur Internet
Travailler moins...censurer plus - Lib ration Travailler moins...censurer plus - Lib ration Siu-lan Ko, une artiste chinoise, a été censurée pour une œuvre jugée trop provocatrice à l’encontre de Nicolas Sarkozy. Son installation, composée de banderoles géantes, avait été mise en place mercredi matin sur la façade de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris, qui donne sur le quai Malaquais. Elle a été retirée d’autorité pendant la journée. On pouvait y lire quatre mots:«travailler», «gagner», «plus», «moins».
Plus personne ne l'ignore, il y a trop de gardes à vue en France. Avocats, magistrats, policiers, parlementaires, jusqu’au Premier ministre, tous en conviennent, y compris la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie, qui l’a redit ce mardi au Sénat: «Il est évident que la garde à vue est devenue trop automatique dans notre pays. Il faut la recentrer sur ce qu’elle doit être: un instrument d’enquête.» Pour revenir à cette fonction originelle, a-t-elle poursuivi, il faut limiter cet instrument «aux nécessités réelles». Autrement dit éviter de coller en cellule ceux qui n'ont rien à y faire. Comment? MAM veut trier les gard s vue, mais trier large - Lib ration MAM veut trier les gard s vue, mais trier large - Lib ration
Tensions aux Echos apr s des articles concernant Arnault Bernard Arnault lors de l’inauguration de l’usine Hublot à Nyon, en Suisse, en novembre 2009 (Valentin Flaurad/Reuters) Un directeur de la rédaction qui signe une petite brève en pages intérieures : le cas est suffisamment rare pour être signalé. C’est arrivé le 20 janvier, dans Les Échos, dont le patron Henri Gibier a écrit un court texte sur les résultats de Radio Classique. Un média qui, comme les Échos, appartient au milliardaire Bernard Arnault. Tensions aux Echos apr s des articles concernant Arnault
Jean-Pierre Raffarin à l’université d’été de l’UMP à Royan, en septembre 2008 (Audrey Cerdan/Rue89) En visite à Washington, l’ancien Premier ministre a participé au National Prayer Breakfast aux côtés de Barack et Michelle Obama. Seul hic : une organisation religieuse secrète qui aurait inspiré le projet de loi anti-gay en Ouganda servait le jus d’orange. Un petit d jeuner tr s religieux pour Raffarin Washington | Ru Un petit d jeuner tr s religieux pour Raffarin Washington | Ru
Que faire pour se débarrasser à jamais des offres de crédits, médicaments, et autres montres qui envahissent vos boites mail ? Tout dépend si vous connaissez ou non l'expéditeur. Dans notre rubrique questions-réponses, c'est Txav qui demandait : « Pour en finir avec les spams commerciaux, faut-il cliquer sur “ désabonnez moi ” ? ». Deux situations sont en réalité possibles. Marre des spams, je peux cliquer sur "d sabonnez-moi"? Marre des spams, je peux cliquer sur "d sabonnez-moi"?
Sebastian K beck's Weblog The EMV Protocol is Broken UK researchers showed that chip and PIN verification for credit and debit cards is broken. At least when the EMV protocol is used. see the clip on BBC. The researchers (Steven Murdoch, Saar Drimer, Mike Bond and Ross Anderson) published a short summery on their blog and a paper explaining the details of the attack. The flaw is that when you put a card into a terminal, a negotiation takes place about how the cardholder should be authenticated: using a PIN, using a signature or not at all. Sebastian K beck's Weblog
Moozar.com veut indemniser les artistes que vous avez pirat Moozar.com veut indemniser les artistes que vous avez pirat Amis téléchargeurs, Moozar mise sur votre mauvaise conscience. Celle qui vous étreint parfois lorsque vous parcourez votre bibliothèque musicale à zéro euro. A partir du 26 février, le site proposera aux internautes de dédommager les artistes dont ils ont téléchargé les oeuvres. Au passage, il touchera 20% de commission sur les montants versés.
(dessin : Louison) Ils sont de droite, mais aussi de gauche. Ils ont sans doute beaucoup de qualités, mais aucuns des titres qui leur permettraient de prétendre à la fonction qu’ils occupent. Et d’ailleurs cette fonction, ils ne l’occupent pas puisqu’elle a tout de l’emploi fictif. La frappe de la Cour des comptes est chirurgicale : elle ne concerne que 22 personnes. Mais elle est sans pitié. Exclusif: les fromages scolaires de l'Elys Exclusif: les fromages scolaires de l'Elys
Coups droits: Twitter, totalitaire? Mercredi 10 février, sur le plateau du Grand Journal, Jean-Michel Aphatie a dénoncé la dérive "totalitaire" des twitteurs et twitteuses, champions de la transparence absolue. Il faisait référence à la publication de propos d'Eric Besson, prononcés la veille dans les couloirs de RMC. Avant de passer dans la matinale de Jean-Jacques Bourdin, le ministre de l'Immigration avait "plaisanté": "Sarkozy a raison.
Les m dias occidentaux brouill s en Iran - Lib ration Le black-out que le régime de Mahmoud Ahmadinejad a imposé jeudi aux médias occidentaux suscite la colère de plusieurs grands médias. La BBC, la Deutsche Welle et Voice of America ont dénoncé le brouillage de leurs émissions par les autorités iraniennes, dans un communiqué commun publié vendredi. Les groupes de médias britannique, allemand et américain ont observé des interruptions de leurs services de télévision et de radio diffusés via le satellite Hotbird vers l'Iran depuis jeudi, date anniversaire de la révolution islamique. La chaîne de télévision BBC en farsi et le World service en anglais, la chaîne Voice of America en farsi et radio Farda, ainsi que la radio et la télévision Deutsche Welle, ont été affectées. «Nous condamnons tout brouillage de ces chaînes. Cela est contraire aux accords internationaux et interfère avec la liberté de transmission internationale qui est protégée par des traités internationaux», écrivent les trois groupes.
Un homme dispens de peine en raison des conditions d gradantes Le tribunal de Charleville a dispensé mercredi de peine un homme reconnu coupable de conduite en état d'ivresse et de violences à agents en raison des conditions «dégradantes» de sa détention en garde à vue. L'information a été révélée jeudi de source judiciaire. L'homme de 45 ans avait été gardé à vue au commissariat central de Charleville-Mézières en septembre 2009 pour conduite avec un taux d'alcoolémie de près de deux grammes. Après quelques heures en cellule, il avait agressé des agents pour contester les conditions de sa rétention dans une local de 2,30 m2 en compagnie de deux autres individus. Les policiers l'avaient alors isolé pendant près de 10 heures dans une cellule de dégrisement à la «saleté révulsante» selon les termes du tribunal qui s'est déplacé en janvier dans ces locaux à la demande de la défense.
L'extr me droite indienne s'en prend un film de Bollywood | Ru (De Delhi) Le nouveau film de la star de Bollywood Shahrukh Khan, qui sort en salle vendredi, ne sera diffusé que dans quelques cinémas à Bombay. Les salles craignent de nouvelles actions violentes d’un groupe d’extrême droite local, qui a appelé au boycott du film. En cause : des commentaires de l’acteur sur le Pakistan. Les cinémas ont finalement cédé à la pression du Shiv Shena et ont décidé de ne pas prendre de risques face aux menaces de violences du parti d’extrême droite hindouiste local, qui s’oppose de manière virulente à sa sortie.
Il y a trois cent soixante ans, jour pour jour, dans la lointaine et glaciale Suède, s’éteignait René Descartes. Officiellement, d’une pneumonie. Dans un livre non encore traduit, l’universitaire allemand Theodor Ebert (professeur de philosophie à l’université d’Erlangen, en Bavière) remet en cause la version officielle. Entretien. Mais d’abord, la version « officielle » : la reine Christine, qui avait attiré le philosophe à sa cour, obligeait Descartes à lui donner des leçons dès 5 heures du matin dans une pièce très mal chauffée : il en serait mort. Pourtant, il y eut aussi des soupçons d’empoisonnement, vite étouffés. "Il y a des preuves que Ren Descartes a t assassin "
Artiste chinoise censur e : les Beaux-Arts inventent l'art neutr
thurston's blog
Anne arr t e en pyjama : le prix du nouveau droit des mineurs |
Sarkozy, Accoyer, Larcher : la qu te des trois Sages - Lib ratio
Mais que fait la Cnil ? - Lib ration
Romain Felli : L' cologie est devenue un facteur de l gitimati
Mitterrand ordonne la lev e de la censure aux Beaux-Arts
Anne, la coll gienne plac e en garde vue, se confie Rue89 |
N'embrasse pas qui veut devant Notre Dame de Paris
Le sondage qui r jouit la gauche ?
La mort, l' meute et la police municipale de Woippy: Circulez,
Massacres et disparitions : la face noire de la d mocratie au P
Sebastian K beck's Weblog
Autoentrepreneurs : un site fait payer l'inscription gratuite |
la Livebox et les logiciels libres et open source - Assistance O
Livebox Free/Libre & Open Source Software
unnamed pearl
Le PS demande la d mission de la ministre Penchard - Lib ration
unnamed pearl
R action suite l' mission d'Arte "main basse sur l'info" ou t
t moignage d'une garde vue de 13heures d'une militante de RESF
Des journalistes sont devenus des vedettes du micro-blogging,
unnamed pearl
SDF: quand une taxe d'habitation sur les tentes Quechua ?
"Rou de coups par des policiers une f te chez moi"
Quick a-t-il raison de bannir le porc de ses restaurants halal ?
Un livre sur BHL annul : l'auteur d nonce une censure
L'Assembl e taille les propos de d put s sur Pouzilhac et Ockren
Eric Halphen d nonce l'inertie du Parquet dans l'affaire des s