Collect1

Facebook Twitter

Ha ti : l'ind cente suspension de l' vacuation des bless s. Un Haïtien attend des soins à Port-au-prince (Carlos Barria/Reuters) La nouvelle est tombée, terrible, cruelle, désespérante. « L’armée américaine a confirmé samedi avoir suspendu ses vols d’évacuation d’Haïtiens grièvement blessés lors du séisme du 12 janvier en attendant une décision sur la prise en charge financière de leurs soins », nous informe l’AFP.

Ha ti : l'ind cente suspension de l' vacuation des bless s

Plusieurs Etats américains (Floride, Géorgie...), pressentis pour accueillir ces sinistrés, la plupart dans un état critique, se sont défaussés pour des questions de gros sous. « La Floride se tient prête à aider nos voisins en Haïti, mais il nous faut un plan d’action et de remboursement pour les soins que nous fournissons », a déclaré Sterling Ivey, porte-parole du gouverneur de Floride. Sollicité, le pouvoir fédéral tarde manifestement à donner sa réponse. [La Maison Blanche a finalement annoncé que les vols reprenaient dès ce lundi 1er février, après consultation des parties concernées, ndlr] Nanotechnologies (et sciences), quel d bat aux Etats-Unis ?

Une représentation de molécules (Simon Goldenberg/Flickr) « Des nazis !

Nanotechnologies (et sciences), quel d bat aux Etats-Unis ?

» C’est ainsi que des scientifiques américains effarés qualifient les anti-nanos. En France ils empêchent systématiquement le débat public promis lors du Grenelle de l’environnement. Et aux Etats-Unis, les grands choix technologiques sont-ils plus démocratiques ? Je ne reviens pas sur les enjeux du débat, presque tout a déjà été écrit sur les promesses et les risques des nanotechnologies. Il suffit d’ajouter que je trouve moi aussi complètement illusoire de croire qu’un débat démocratique soit possible sur ce genre de sujet. Les politiques peuvent influencer le cours des choses d’une seule façon : en refusant les subventions, en sélectionnant les autorisations de travaux de recherche.

"M. le Pr sident, lib rez Terhzaz, d cor de la l gion d'honneur. Ils ont choisi de manifester samedi devant le Musée de la légion d’honneur à Paris pour demander la libération de l’un des récipiendaires.

"M. le Pr sident, lib rez Terhzaz, d cor de la l gion d'honneur

Kaddour Terhzaz, franco-marocain de 72 ans, ancien numéro deux de l’armée de l’air du royaume, en prison au Maroc depuis le 9 novembre 2008 pour avoir écrit une lettre au roi Mohammed VI. Rien de diffamatoire dans cette lettre pourtant, elle était même « très respectueuse à l’égard de Sa Majesté », selon sa famille. Non, Facebook n'a pas supprim le groupe du "No Sarkozy Day" « Le groupe Facebook du “No Sarkozy Day” a été supprimé.

Non, Facebook n'a pas supprim le groupe du "No Sarkozy Day"

Il semblerait que nous commencions à devenir gênants. Facebook aurait-il subi des pressions ? » Voici le début du message qui a envahi les boîtes mails, les forums et les commentaires, depuis vendredi peu après 20h40 et l’impossibilité effective de se connecter au dit groupe. Un nouveau groupe Facebook avait alors immédiatement été créé et voyait les adhésions affluer par centaines. Le jour o la fraude a contr l l' conomie. Est-ce un syndrôme de la crise économique ?

Le jour o la fraude a contr l l' conomie

Sa cause ? Ou sa conséquence ? En tout cas, l’idée que l’économie contemporaine est gangrénée par la criminalité fait son chemin. Depuis « Un monde sans loi » (Stock, 1998), Jean de Maillard, magistrat et blogueur de Rue89, explore les vices cachés de la criminalité financière. Devinez ce que Sarko fait installer dans son nouvel avion? (photo: Iain Cuthbertson - Flickr - cc) Bling-bling, Nicolas Sarkozy ? Non, plutôt président bling-beauf. Notre homme, on le sait, se rêve en grand et avec un bel avion capable de rivaliser avec l’Air Force One de Barack. Décision a donc été prise, il y a quelque temps déjà, de remiser au hangar son « ridicule » Airbus A319 et d’acheter un A330. Mais le nouvel appareil est d’occasion et n’en jette apparemment pas assez à son goût.

Comment abattre Villepin. (Kriskaer-flickr-cc) L’Elysée a décidé de mobiliser tous les médias amis pour contrecarrer l’effet Villepin – « on n’a jamais subi autant de pression en provenance du château » affirment les journalistes des quotidiens, radios ou télévisions concernés.Deux stratégies ont été arrêtées en haut lieu : 1) Faire comprendre à Jean-Louis Gergorin qu’il n’a plus rien à perdre ; lui seriner qu’il serait injuste qu’il paye seul et le convaincre ainsi de charger Villepin en affirmant qu’il a agi sur ses ordres.

Comment abattre Villepin

Gergorin, un être attachant mais très fragile, se considère quasiment comme un fils adoptif de Jean Luc Lagardère et a toujours navigué dans les eaux du RPR – on ne désespère donc pas de le « récupérer », contre flatteries et promesses, comme on a réussi à « retourner » Lahoud. D’ailleurs, par rapport au récit que Gergorin me fit, à froid, de l’affaire quand elle éclata, il a déjà beaucoup évolué sous des pressions multiples. Chiffres du chômage Travailleurs clandestins. Le double salaire d'Henri Proglio ne choquait pas la presse il y. Haro sur Henri Proglio !

Le double salaire d'Henri Proglio ne choquait pas la presse il y

Depuis les révélations du Point (19/01) sur sa double rémunération, le patron d’EDF et administrateur de Veolia est devenu la bête noire d’une presse qui l’encensait pourtant voilà à peine deux mois. tout le monde au « courant » Durant ces trois derniers mois, Proglio a martelé son refus de quitter Veolia, au cours d’entretiens au Monde (27/11), au Figaro Économie (18/09), aux Échos (23/11) et sur Europe 1 (26/11). Ajoutez à cela L’Express (19/11), qui a publié deux mois avant les « révélations » du Point, les rémunérations détaillées de Proglio (avec retraite-chapeau, pension et tout le toutim).

Seule différence : l’hebdo estimait le salaire chez Veolia entre 500 000 et 700 000 euros au lieu de 400 000. Le patron d'Entrevue a eu deux id es de sujets pendant sa garde- Les gendarmes de la section de recherche de Calvi sont montés très, très loin aux chèvres.

Le patron d'Entrevue a eu deux id es de sujets pendant sa garde-

Saisi d’une plainte après la parution dans le mensuel Entrevue de novembre, d’une photo un brin dénudée du comique Elie Semoun (si, si), les pandores s’en sont allés discuter le bout de gras avec le directeur de publication du mensuel. Le tout sous régime de la garde à vue pour le bien portant Gérard Ponson, le 20 janvier dernier. Clearstream: MAM d ment toute pression de l'Elys e - Lib ration. La ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a assuré dimanche sur Europe 1 que le procureur de la République Jean-Claude Marin n’avait «eu ni instruction ni incitation» pour faire appel dans le procès Clearstream.

Clearstream: MAM d ment toute pression de l'Elys e - Lib ration

«Jean-Claude Marin n’a eu ni instruction ni incitation de quelque nature que ce soit pour prendre sa décision», a indiqué la garde des Sceaux. Exorcisme et mauvais esprits : ces pr tres qui chassent le Malin. Yacine pour Le Ravi, janvier 2010.

Exorcisme et mauvais esprits : ces pr tres qui chassent le Malin

Exorcistes contre démons, le combat fait rage jusqu’au cœur des grandes villes. En Paca, le mensuel le Ravi a réalisé une enquête quasi-surnaturelle. Sors de ce corps, Belzébuth ! Une douleur lancinante et des gargouillis à l’approche d’un crucifix ? La Loppsi fera la fortune des r seaux de pornographie infantile. Hadopi, Loppsi : la combinaison des lois cherchant à « réguler » Internet pourrait, si l’article sur le filtrage du Net contenu dans la Loppsi était adopté, faire des réseaux pédophiles la première cybermafia à amasser des fortunes colossales sur la Toile. C’est l’effrayante conclusion de la première et seule étude sur le commerce de la pédopornographie qui soit sortie à ce jour.

Car si des rapports alarmistes ont déjà été rendus sur les effets de bord du filtrage, curieusement, personne n’avait jusqu’ici pris le temps de s’intéresser aux modes de distribution de la pornographie enfantine. Validée par des experts comme Hervé Recoupe, le directeur d’enquête de la gendarmerie nationale en charge de l’opération Némésis ou Tom Morton, expert en sécurité informatique auprès des tribunaux anglais dans les affaires de cyberpédophilie, cette étude expose dans le détail l’évolution, ces dix dernières années, du commerce de la pédophilie. Le Journal le plus ind pendant du Maroc pouss la fermeture. (De Casablanca) Mercredi 27 janvier, en plein bouclage, Le Journal hebdo, publication pionnière et icône de la liberté de la presse marocaine, a été fermé de force pour « liquidation judiciaire », sur ordre du tribunal de commerce.

Débarquement d’huissiers, changement des serrures, mise sous scellés des locaux. A première vue, pour une raison légale : Le Journal hebdomadaire croulait sous des dettes de plus de 450 000 euros envers la sécurité sociale marocaine (CNSS) et la direction des impôts. Mais pour Aboubakr Jamaï, co-fondateur (à 29 ans et sans expérience journalistique) du Journal hebdo en 1997 et son directeur de publication jusqu’en 2007, ces problèmes financiers ne viennent pas de nulle part : « Entre les procès à la chaîne et la stratégie concertée de boycott des annonceurs qui nous a fait perdre 80% de nos recettes publicitaires, les autorités ont tout fait pour acculer Le Journal à l’asphyxie financière. »

Italie : Berlusconi veut contr ler la vid o sur Internet. Si le Conseil des ministres italien donne son feu vert, à partir de jeudi 4 février, plates-formes de partage de vidéos, web TV, blogs... devront obtenir une « licence » avant de diffuser des vidéos sur Internet. Sous couvert de lutte contre le piratage, la pédopornographie et la violence, le secrétaire d’État chargé de la Communication, Paolo Romani, a en effet proposé la création d’une autorité de contrôle des vidéos mises en ligne sur des plates-formes comme celles de YouTube et Dailymotion.

Sans autorisation, poster une vidéo sur Internet sera passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 000 euros. Sur la Toile italienne, les internautes expriment leur inquiétude et y voient un nouvel assaut de Silvio Berlusconi contre la liberté d’expression. Une directive européenne mal interprétée. Homosexualit : le r trop dalage de l'Education nationale ? Untitled. En 1910, le Département d’État, en partenariat avec la future Citibank, prend le contrôle de la Banque Nationale d’Haïti. Sa trésorerie est transférée en 1914 dans les coffres de la banque new-yorkaise et les revenus de la douane haïtienne sont saisis. L’économie nationale reste sous autorité américaine pendant quatre décennies. Retour sur la carri re de Jean-Claude Marin, procureur de Paris. C’est en cultivant ses petits talents que l’on progresse. Mes journ es l'Assembl e: Comment la droite d vitalise l'Assem. Cela va faire un an que l’Assemblée nationale a modifié son règlement pour adapter son fonctionnement à la révision constitutionnelle de 2008.

S’il est sans doute un peu tôt pour dresser un état des lieux exhaustif, un constat pourtant s’impose : le Palais Bourbon s’étiole. Loin d’avoir débouché sur une rénovation de la procédure législative et une revalorisation de la fonction parlementaire, l’application de la réforme en question se traduit par la perte de l’une de ses fonctions les plus importantes, celle de cœur battant du débat politique. Pour nos gouvernants, les studios des médias sont devenus les seules arènes utiles de la démocratie, d’autant plus prisées que la contradiction y est rare.

Herman Van Rompuy, le goupillon entre les dents - Coulisses de B. Si on ne peut nier, comme l'affirme Van Rompuy, que « les deux premiers moments d'unification européenne ont été, d'abord, la Chrétienté latine du Moyen-Age, puis la République des Lettres du XVIIIème siècle », il est en revanche curieux de faire procéder la seconde de la première comme il n'hésite pas à le faire.

Car l'originalité de l'Europe non orthodoxe est de s'être construite contre la toute-puissance de l'Église : l'élite intellectuelle et politique européenne n'a eu de cesse de la renvoyer au royaume des cieux, de séparer très clairement la sphère publique de la sphère religieuse (ce que n'a pas fait l'orthodoxie et ce qui explique en grande partie qu'aucun pays orthodoxe n'ait réussi à bâtir un État moderne, comme le dit très justement l'historien Krysztof Pomian). Est-on mauvais en orthographe si l'on conjuge mal " choir" ? Apr s le buzz iPad, Steve Jobs s'en prend Google et Adobe. A-t-il mal pris les blagues qui circulent sur le Web à propos de l’iPad, la tablette qu’Apple vient de lancer ? Google vs Apple: la guerre des smartphones. La Loppsi au tribunal : "La justice rendue via un t l viseur" L'Am rique arme Taiwan. a nerve la Chine. So what ? Untitled. Dominique De Vito's Weblog - Forget MySQL, PostgreSQL is rising! L'Europe reconnait PostgreSQL comme une alternative cr dible M.

Berlusconi se paie Carla Bruni. Univers Freebox attaqu en diffamation par France Telecom- Ecran. Proglio au PSG ! Google table sur la gu guerre avec Apple. Pourquoi Xavier Bertrand crabouille-t-il ce journaliste ? Untitled. Center for Internet Security - Benchmarks and Tools. La guerre France T l com-Free fait une victime collat rale. John McTiernan, d chu industriel Hollywood - Lib ration. The iPad, the Flash kerfluffle, Applets and JavaFX. OpinionWay vs Marianne: a se passe comme a au tribunal.

Transports : Le Navigo s'exporte en USB. En Indon sie, la sortie d'un film d'horreur emp ch e par des isl. Les braqueurs de la Poste portaient la burqa - 06/02/2010 - lePa. Les march s financiers am ricains attaquent l'euro - Coulisses d. R. Castel : nous vivons une apologie de la valeur travail. Sondages de l'Elys e : les m dias vitent le tribunal. Et si on stoppait (vraiment) la pub dans les bo tes aux lettres. Beppe Grillo : "Sarkozy est plus dangereux que Berlusconi" Ubuntu : OpenOffice vir d'office. Orl ans - Toute l'actualit de la r gion avec Lib ration: Appel.

La crise multiplie les burn out de cadres. Coinc es avec Pujadas et Ferrari, quelle information auront-elle. Un wagon pour les femmes ? Le candidat UMP s'explique. Que risque-t-on en allant sur un site de streaming ill gal ? BHL pi g , les amis de Botul "constern s et all gres" Le blogueur d range le maire? Il pi tine son iPod. Avec sa bo te mail, Google veut tuer Facebook et Twitter. Google fait le buzz avec Twitter. Le projet de loi Loppsi II pass au crible - Lib ration.

Anne, 14 ans, a pass 8 heures en garde vue pour une dispute - Mes journ es l'Assembl e: La s curit , ce caillou dans la chau. Extensions Google Chrome. Google Chrome Extension Internationalization. Re: [crx] GWT and Chrome extension - msg#00247 - chromium-extens. Gwt-gae-bookmarks - Project Hosting on Google Code. Radar de franchissement : flash l'orange. Les chasses pr sidentielles "ne co tent rien", selon Charon. M dias: quand la pens e unique s'en prend la pens e unique.

Publie des documents in dits du parquet anti-mafia de Palerme. Est-ce ill gal d'appeler au boycott des produits isra liens ? Comment la Loppsi l galise l'espionnage des ordinateurs. Sandrine B lier : la loi Loppsi nous pr pare l'enfer. How international languages are supported in Lucene. What's My IP Address? Networking Tools & More. Tomcat in the Cloud - Cloudcat. Sebastian K beck's Weblog. Gardes vue: policiers et gendarmes d noncent une cabale - Li.

On tweete de plus en plus (mais mieux, c'est pas s r) A balance: Quand Mich le Alliot-Marie entre en r sistance. Projet Loi Loppsi : un pas suppl mentaire vers la r pression ? Overview - Google Chrome Extensions - Google Code. Google Chrome 4 goes live with extensions: How much closer to Fi. Eau : les factures salées de Veolia (1) Pour moucher un média, le maire de Lourdes préfère le boycott.