background preloader

Articles Pour La Science - idées grand oral

Facebook Twitter

Promenade géologique en Terre du Milieu. L'écrivain et philologue britannique John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973) est surtout célèbre pour deux œuvres littéraires, Le Seigneur des anneaux paru entre 1954 et 1957 et Le Hobbit (ou Bilbo le Hobbit)publié en 1937.

Promenade géologique en Terre du Milieu

Cette dernière raconte le voyage de Bilbo, un Hobbit (des individus petits et aux pieds poilus), accompagné d'un magicien et de 13 nains vers l'Erebor, un ancien volcan où un dragon garde un trésor. Les héros parcourent un territoire, la Terre du Milieu, qui est aussi le décor des aventures des personnages du Seigneur des anneaux. En 1992, la précision, la minutie et le sens du détail de Tolkien ont permis à William Sarjeant (1935-2002), professeur de géologie à l'Université du Saskatchewan, au Canada, de reconstituer l'histoire géologique de la Terre du Milieu. Ses travaux sont fondés sur les informations recueillies dans les textes, ainsi que sur les cartes dessinées par le fils de Tolkien à partir des indications de son père et des peintures de Tolkien lui-même.

La chaîne hercynienne reconstituée. La Terre est un cœur qui bat au rythme d'une pulsation tous les 200 millions d'années.

La chaîne hercynienne reconstituée

Avec cette périodicité, les océans s'ouvrent entre les plaques qui portent les continents ; ces plaques qui s'écartent entrent en collision à un autre endroit, donnant une nou- velle configuration de la surface de la Terre. Lors du rapprochement de deux plaques, en une centaine de millions d'années, des montagnes surgissent et serpentent sur des milliers de kilomètres à des altitudes de plusieurs milliers de mètres.

Ces chaînes de montagnes sont de spectaculaires témoins de la mobilité sur la planète. On a identifié, par leurs âges, une dizaine de battements du cœur terrestre, et autant de chaînes de montagnes. Nous décrirons ici l'avant-dernier avatar montagneux (avant l'édification de la chaîne alpine), la majestueuse chaîne hercynienne dont nous foulons d'un pas iconoclaste les restes érodés en Bretagne et dans le Massif central. Les affleurements hercyniens. L'extinction des grands mammifères. L'extinction est le destin ultime de toutes les espèces, et l'on connaît l'exemple des mam­mouths ou, plus proche de nous, celui du dodo, cet oiseau qui a disparu de l'île Maurice au xviie siècle.

L'extinction des grands mammifères

Comment sont apparus les premiers continents ? Lors du refroidissement de la planète après sa formation, une croûte s’est rapidement formée.

Comment sont apparus les premiers continents ?

De quoi était-elle composée ? Il est difficile de le savoir car il reste peu de traces de cette croûte primitive. Jesse Reimink et ses collègues de l’Université d’Alberta au Canada se sont intéressés à la formation des premiers continents à partir de la croûte primitive. Ils ont analysé la composition de roches continentales parmi les plus anciennes connues, datées de 4,02 milliards d’années.

Leur composition suggère un mode de formation qui rappelle celle des roches islandaises. La croûte terrestre comporte aujourd'hui la croûte océanique, composée de roche basaltique, et la croûte continentale, constituée de roches granitiques. Jesse Reimink et ses collègues ont cherché des roches anciennes qui seraient des traces des premiers continents.

Ce mécanisme soulève une autre question concernant l’épaisseur de la croûte continentale. Percées et limites de la datation. Depuis quand cette montre ?

Percées et limites de la datation

Et qui vous l'a donnée ? — Acaste, mon cousin, me la vient d'envoyer, dit-elle, et veut ici la faire nettoyer, n'ayant point d'horlogers au lieu de sa demeure : elle a déjà sonné deux fois en un quart d'heure. Corneille, Le menteur. La datation par les fossiles. Le long d'une route fraîchement ouverte, le promeneur observe une succession de couches qui se distinguent par l'épaisseur, par la couleur et par la nature des roches.

La datation par les fossiles

Ces strates, constituées d'argile, de grès ou de calcaire, contiennent souvent des fossiles, c'est-à-dire des restes minéralisés d'animaux et de plantes qui vivaient autrefois : ces organismes ont été ensevelis à mesure que les sédiments se déposaient et sont ainsi contemporains. Un examen attentif montre que les fossiles diffèrent d'une strate à l'autre. Nous ne disposons d'aucun procédé direct pour déterminer l'âge des fossiles en milliers ou en millions d'années. Néanmoins, on peut utiliser les coquillages fossiles ou les dinosaures pour dater les couches sédimentaires où ils sont conservés : les dinosaures vivaient il y a 100 millions d'années ; le Balutchithère, un lointain cousin des rhinocéros, date d'il y a 30 millions d'années ; enfin, des hominidés foulaient déjà le sol africain il y a six millions d'années.