background preloader

Sciences-humaines

Facebook Twitter

Etre heureux à l’école améliore les résultats. Le système scolaire tel que nous le connaissons actuellement met parfois une forte pression, que certains élèves ont du mal à supporter.

Etre heureux à l’école améliore les résultats

De ce fait, certains écoliers, collégiens ou lycéens seront parfois en proie à du stress ou des crises d’angoisse qui leur seront néfastes lors des jours importants. Ainsi, alors que l’on savait déjà que mettre la pression aux élèves n'augmente pas leur notes, être heureux en classe permettrait de réaliser plus de choses dans la vie. C’est en tout cas la façon de penser de certaines écoles australiennes et allemandes, qui passent par le développement personnel pour développer le bonheur de leurs élèves. Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser. Entretien croisé avec Philippe Meirieu, pédagogue et essayiste et Marcel Gauchet, historien et philosophe.

Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser

Dans quelle mesure l'évolution de nos sociétés ébranle-t-elle les conditions de possibilité de l'entreprise éducative ? Marcel Gauchet : Nous sommes en proie à une erreur de diagnostic : on demande à l'école de résoudre par des moyens pédagogiques des problèmes civilisationnels résultant du mouvement même de nos sociétés, et on s'étonne qu'elle n'y parvienne pas... Quelles sont ces transformations collectives qui aujourd'hui posent à la tâche éducative des défis entièrement nouveaux ?

Ils concernent au moins quatre fronts : les rapports entre la famille et l'école, le sens des savoirs, le statut de l'autorité, la place de l'école dans la société. A priori, famille et école ont la même visée d'élever les enfants : la famille éduque, l'école instruit, disait-on jadis.

Precoce

55. Médias numériques et élèves décrocheurs : de twitter au blog d'écriture. « Les élèves doivent contribuer à produire des connaissances » How a Radical New Teaching Method Could Unleash a Generation of Geniuses. You can read a version of this story in Spanish here.

How a Radical New Teaching Method Could Unleash a Generation of Geniuses

Pueden leer una versión de esta historia en español aquí. José Urbina López Primary School sits next to a dump just across the US border in Mexico. The school serves residents of Matamoros, a dusty, sunbaked city of 489,000 that is a flash point in the war on drugs. There are regular shoot-outs, and it’s not uncommon for locals to find bodies scattered in the street in the morning. To get to the school, students walk along a white dirt road that parallels a fetid canal. For 12-year-old Paloma Noyola Bueno, it was a bright spot. After school, Paloma would come home and sit with her father in the main room of their cement-and-wood home. Sergio Juárez Correa was used to teaching that kind of class. He too had grown up beside a garbage dump in Matamoros, and he had become a teacher to help kids learn enough to make something more of their lives.

At home in Matamoros, Juárez Correa found himself utterly absorbed by these ideas. Eviter la noyade dans l'océan d'Internet. Internet est une incroyable source d'informations, utile à tout un chacun dans ses activités tant scolaires, académiques, professionnelles et qu’extraprofessionnelles.

Eviter la noyade dans l'océan d'Internet

Cependant, qui n’a jamais cherché sans trouver des informations sur la toile ? Et pourtant, presque tout y est. Problèmes de méthodologie de recherche ? Absence avérée de contenus de qualité peut-être? S'imposer en classe peut-il s'apprendre ? L’autorité n’est ni naturelle ni uniquement statutaire.

S'imposer en classe peut-il s'apprendre ?

Elle peut s’acquérir en analysant les pratiques et les savoirs d’action que les enseignants mobilisent dans des situations critiques. On estime souvent que certaines personnes possèdent une autorité naturelle et d’autres ne l’ont pas. À l’inverse, on considère aussi que l’autorité pourrait découler directement du statut et de la position de pouvoir occupé. Ce sont là deux mythes profondément ancrés dans les esprits. Dans le domaine de l’éducation, on retrouve ces deux positions symétriques. Nous faisons l’hypothèse que l’autorité peut aussi s’apprendre, se développer, s’acquérir et se transmettre (1). Petit traité de manipulation à l'usage des professeurs et des formateurs. Comment contourner la résistance des élèves à se mettre au travail et à respecter les règles ?

Petit traité de manipulation à l'usage des professeurs et des formateurs

Pour cela, les enseignants emploient souvent des ruses éducatives qui, lorsqu’elles sont bienveillantes, permettent de désamorcer les conflits et de susciter la motivation. Immorale la ruse ? Oui quand elle est synonyme d’escroquerie, d’imposture, de perfidie. Non quand il s’agit de contourner habilement les caprices d’un jeune enfant, en le priant par exemple de s’asseoir sur « la chaise qui rend gentil ». Déscolariser la société. En publiant Faits d’école, le sociologue François Dubet revient sur quinze ans d’enquêtes et d’interventions publiques autour du système scolaire, et plaide pour un véritable débat autour des objectifs à lui donner et des moyens pour y parvenir.

Déscolariser la société

Des lycéens aux élèves du primaire en passant par les collégiens et les étudiants, François Dubet a dans les années 1990 scruté tous les échelons du système français d’enseignement. Dans la continuité de son enquête sur la « galère » des jeunes (1987), il a cherché à comprendre l’institution scolaire à travers l’expérience qu’en avaient tous ceux sur qui elle agissait – ou, du moins, était supposée agir.