background preloader

ST2S : Projet technologique

Facebook Twitter

Le sport et le handicap 12. Handicap : l'intégration par le sport en question. Derrière l'expression d'"intégration par le sports" répétée à satiété par les politiques et les journalistes se cachent souvent des raccourcis regrettables.

Handicap : l'intégration par le sport en question

Sport et Citoyenneté | • Mis à jour le | Par Anne Marcellini Cet article est issu de la revue scientifique "Sport et Citoyenneté" qui consacre ce mois-ci son dossier au thème "Sport et Handicaps en Europe". Nouveau Présentation OpenDocument. La réinsertion des handicapés par le sport - 24/11/2014 - ladepeche.fr.

Remy

Le sport et les handicapés. Madison. Recap 1. Vidéos (Mélanie) Lois (Manon) Annuaires acteurs. Patrick Atiel, Association "Tous Ex-Aequo Handisport" Carcassonne. Site officiel de la Ville de Carcassonne.

Extranet - Fédération Française Handisport: Affiliations. Extranet - Fédération Française Handisport: Affiliations. Bon bilan de l'équipe de Tous ex æquo handisport - 14/12/2015 - ladepeche.fr.


  1. madimido Jan 13 2017
    Fierté partagée Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) reconnaissent aussi les bienfaits de l’expérience. « On voit les enfants se transformer, devenir moins timides, s’épanouir… Cela contribue également à les rendre plus autonomes. Sur le terrain, pendant les épreuves, nous ne sommes plus là pour les aider. Ils doivent se débrouiller sans nous », note Vanina, l’accompagnatrice de Claudia. « Ce qui est formidable, c’est que tous ces enfants ont le même accès aux émotions : les mêmes peur, désir d’y arriver, joie au moment de la victoire, qu’ils soient capables de sauter dix centimètres ou un mètre », indique Françoise, professeure d’EPS d’un lycée professionnel du 20e arrondissement de Paris, et à ce point militante qu’elle a ouvert une section handisport avec ses élèves valides, et leur a permis de suivre la formation « Jeune officiel » (formation aux fonctions d’arbitre) de l’UNSS, pour arbitrer le sport partagé. L’expérience a des répercussions bien au-delà de l’enceinte de la compétition. « Cela me conforte dans l’envie de passer mon Bafa spécialisé pour enfants handicapés… et d’envisager un métier en rapport avec eux », confie Paul, à l’issue du championnat, où son équipe a gagné le titre de champion de France de challenge double. Ce jour-là, la fierté brille dans tous les yeux. « Et désormais, au lycée, on parle de nous comme de sportifs et pas comme des élèves d’Ulis », conclut Mathilda. * En savoir plus : www.unss.org (rubrique « Découvrir l’Unss ») Handisport et sport adapté « Pour un valide, le sport est un bienfait ; pour un handicapé, c’est une nécessité. Cela permet de sortir de l’isolement, de nouer des liens, mais aussi de se dépasser », expliquait Gérard Masson, le président de la Fédération française handisport, au moment de la signature de la convention de partenariat entre la FHH et la CFDT. Un partenariat qui dure désormais depuis 2012 et qui vise, entre autres, à sensibiliser les adhérents et militants de la CFDT au handisport. Rappelons qu’il existe en France des centaines de clubs, dans 29 disciplines, permettant la pratique du sport aux personnes en situation de handicap physique (moteur, auditif, visuel, neurologique, etc.). La pratique sportive des personnes en situation de handicap mental ou psychique est en revanche organisée par la Fédération française du sport adapté. Là encore, « les effets et bienfaits sont très nombreux, appuie Louis-Philippe Menant, le responsable du comité départemental de sport adapté des Yvelines (CDSA 78). Apprendre à canaliser ses émotions, surmonter sa timidité, aller vers l’autre, etc. ». Fédération française handisport : www.handisport.org Fédération française du sport adapté : www.ffsa.asso.fr
  2. madimido Jan 13 2017
    Présentation des différentes lois et politiques instaurées : L’hexagone compte environ 5 millions de personnes handicapées. La loi du 11 février 2005 est une loi pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Elle impose notamment une mise en conformité de l’ensemble des établissements recevant du public, comme les transports conventionnels, d’ici 2015. À cela s’ajoute la loi Boutin ou Molle du 25 mars 2009, qui permet de déroger aux documents d’urbanisme pour autoriser des travaux qui favorisent l’accessibilité des personnes à un logement existant. Depuis 1988, aux États-Unis, le Congrès a élargi la discrimination aux notions basées sur le handicap. Ainsi, la loi sur le logement équitable (fair housing act), impose des critères de design et de construction pour toutes les maisons multifamilliales construites après mars 1991. La Hongrie, qui est membre de l’Union Européenne depuis 2004, a voté la loi sur l’accessibilité des personnes handicapées dès 1998. Cette loi repose sur l’égalité des chances et imposait le réaménagement des établissements publics avant 2005. Malgré tout, les délais de suppression des obstacles à l’accès aux établissements publics de l’objectif 2005 n’ont pas été respectés. De nombreux permis ont été délivrés pour des établissements neufs, bien que les projets de construction étaient non-conformes aux règles définies. Par conséquent, la Ligue Nationale des Associations des Handicapés (MEOSZ) a poursuivi les établissements réticents. En Australie, un forum a été organisé en avril 2003 afin d’unifier les différentes mesures prises par les états pour l’adaptabilité des maisons. Depuis 1990, aux Pays-Bas, la loi et les réglementations oblige les projets de construction à être facilement adaptables et accessibles aux besoins des utilisateurs.