E-reputation

Facebook Twitter

La e-réputation en 10 points clés. Nous le constatons tous les jours : la question de la e-réputation monte en puissance.

La e-réputation en 10 points clés

Pas seulement sur le web, où tout le monde en parle, mais aussi et surtout dans les comités de direction. Pour beaucoup, c’est un réflexe de protection face aux attaques potentielles sur Internet. Dans un monde connecté et en conversation, c’est une préoccupation légitime. Toutefois, entre gestion de crise sur le web et gestion de la réputation, il y a un océan. Tentons de décrire les contours de la e-réputation en 10 points : Telcospinner - le blog télécoms et média des consultants Solucom. E-reputation : ce qu’il faut retenir, quelques ressources. Vers une définition... L’e-réputation est un concept qui se développe de plus en plus : prise de conscience de sa présence numérique, gestion, surveillance...

vers une définition...

Les organisations ainsi que les prestataires essayent de formaliser d'avantage les concepts et pratiques associés à l’e-réputation, et ce pour suivre les évolutions rapides du web mais aussi pour poser un cadre méthodologique efficace face à des situations « 2.0 » en constant changement. Afin d’apporter une pierre à ce nouvel édifice, et aider les organisations et les praticiens à mieux appréhender l’e-réputation, nous allons essayer ici de dégager une définition possible de la gestion et de la surveillance de cette nouvelle notoriété...numérique ! Pour cela, j’ai posé la question suivante à différents bloggeurs et professionnels : qu’est-ce que pour vous l’e-réputation/veille d’opinion ?

Effet Streisand

Outils e-réputation. La mauvaise e-réputation. Taper son nom sur Google : ce qui n’était il y a quelques années qu’un simple passetemps amusant est devenu une véritable préoccupation… au point que, selon une enquête, 40 % des Américains s’y livreraient tous les jours.

La mauvaise e-réputation

Et pour cause : la “google-isation” (le fait de rechercher des informations sur quelqu’un via un moteur de recherche) a désormais dépassé le cadre de l’entourage pour gagner le monde professionnel et les mésaventures de candidats à l’embauche refusés pour cause de “mauvaise réputation” numérique font régulièrement la une des médias. De fait, il semble bien que la e-reputation, notion encore floue pour la grande majorité des internautes, soit amenée à devenir une question majeure.

Personnal Branding

Gestion de la réputation en ligne des entreprises et Google Plus. Google+ risque de devenir un atout important dans la gestion de la réputation en ligne de votre entreprise.

Gestion de la réputation en ligne des entreprises et Google Plus

Voyons voir pourquoi. La première chose importante à considérer, lorsque l’on s’attarde à étudier comment profiter de Google+ pour améliorer le marketing, la visibilité, le référencement internet ou la eRéputation de votre entreprise, est le nom Google+ lui-même. Dans Google+, il y a Google. E-Reputation : France Vs USA. Cet article a été publié il y a 3 ans 2 mois 21 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour.

E-Reputation : France Vs USA

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Par Alain Bensimon, co-fondateur de Reputation Observer. RepBlog - Le management de la réputation par i&e. Les origines de la e-Réputation  Henri Ford disait « les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes. » La e-reputation devient un sujet de plus en plus important au sein de notre vie professionnelle et personnelle.

Les origines de la e-Réputation 

A travers quelques articles sur la nowhere -enteprise, je vais tenter d’apporter mon éclairage sur le sujet. Qui sont les acteurs de l'e-réputation. E-Réputation des entreprises par GFII. E-Réputation des entreprises par le GFII. [NOUVEAU : NOTRE LIVRE E-RÉPUTATION (300p, éditions Ellipses)] Le GFII (Groupement Français de l’Industrie de l’Information) vie nt de publier une étude sur l’e-réputation des entreprises dénommé : « e-réputation et identité numérique des organisations – Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables ».

E-Réputation des entreprises par le GFII

Ce document de 67 pages est très structuré et fait un bon récapitulatif des risques d’e-réputation pour l’entreprise: avis négatifs, rumeurs, dénigrement, usurpation , détournement, cybersquatting… Dans Cost levitra ce document, on notera la présence du tableau des acteurs de l’e-réputation réalisé par Aref de Demain La Veille, où Image & Stratégie est présent. L'e-réputation en chiffres (Infographie) L’e-réputation en faits et chiffres (Infographie) Le 10/09/2010 Depuis 2007, les problématiques d’e-réputation ont pris une importance considérable.

L'e-réputation en chiffres (Infographie)

Culture-buzz : Le Blog De L’agence. E-Acticall publie le baromètre e-réputation et relation client - e-marketing.fr. Premier baromètre Hopscotch de l’e-réputation des laboratoires pharmaceutiques - Hopscotch : relations publiques et stratégies d'information. E-Réputation. E-réputation en 2020 : quelles perspectives. Que sera le web dans les 10 ou 20 prochaines années ?!

E-réputation en 2020 : quelles perspectives

Les évolutions technologiques et les usages à venir vont-ils modifier les processus de gestion de la réputation en ligne des organisations ?! Pour avoir une idée de tout cela, CaddE-Réputation a sorti sa Delorean volante, pour aller interviewer Elli MacAll, consultant spécialiste de l'e-réputation... en 2020 ! Veille Stratégique, Intelligence Economique » Le danger du billet du méchant blogueur (anonyme) qui va ruiner votre e-reputation du jour au lendemain c’est un peu aux marchands du temple e-reputation pour leurs clients ce que sont les usines de bombes atomiques de Saddam Hussein pour les médias américains et la communauté internationale : le spectre de la terreur qui permet de faire un jackpot sur les ressources locales.

Veille Stratégique, Intelligence Economique »

Et pour cause. Il est difficile de prévoir, de modéliser ce qui va se passer sur Internet. D’ailleurs il est même difficile de surveiller ce qui se dit sur Internet en totalité. Alors certes on va toujours vous sortir un ou deux cas types qui font vraiment super trop peur. Genre le gamin hargneux qui ouvre un antivol Kryptonite avec un stylo Bic. Guide pratique de l'e-réputation à l'usage des individus. A l'occasion du premier anniversaire du Digital Reputation Blog, nous avons initié ce projetcollaboratif d'édition d'un guide pratique de l'e-réputation à l'usage des individus.

Notre objectif aété de réunir le maximum de ressources autour du sujet de l'e-réputation et de répondre auxquestions suivantes:- De quoi parle-t-on ? L'internet, le web, le web social, l'e-réputation.- Comment construire son identité numérique? - Comment gérer sa présence en ligne? - Comment protéger son image/sa réputation? - Comment tirer le meilleur parti du web?

La gestion de l’e-Reputation ou Online Reputation Management. Cet article a été rédigé par Alain Bensimo, co-fondateur de Reputation Observer, en tant que rédacteur invité. Warren Buffet aurait un jour prononcé : «Il faut 20 ans pour construire une réputation, 5 minutes pour la détruire ». Cette affirmation dépeint une des caractéristiques majeures de la réputation, sa fragilité. La réputation d’une entreprise est à la fois inestimable et représente une de ses plus grandes richesses… L’explosion du nombre d’internautes et le développement du web 2.0 (l’Internet participatif où chacun peut participer au flux informatif) a entraîné, d’une part, une multiplication des acteurs de l’information et, d’autre part, a fait de la toile un forum mondial sur lequel les consommateurs échangent leurs expériences, commentaires et critiques au sujet des marques, de leurs produits, ou bien même d’une personne.

Community Manager : une fonction tampon en cas de Crise. Cet article a été publié il y a 2 ans 4 mois 22 jours, il est possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. L’affaire Cora, qui a suscité de nombreux débats et sur laquelle je ne reviendrais pas, m’intéresse fortement quant à la manière dont le Community Manager a été pris pour cible par certains professionnels de la toile et autres journalistes.

Je rebondis dessus car c’est un constat que l’on pourrait dresser dans tous les cas de « bad buzz », que ce soit pour Nestlé, Malabar et autres. J’ai été peu surpris de voir un Tweet d’un grand journaliste faisant un lien vers le profil LinkedIn du Community Manager de Cora, où l’on apprenait qu’il était entre autre en charge de la station-service de l’enseigne de Rennes. Conférence INSEEC : Peut-on négliger son e-reputation ? Référencement local, géographique, mobile et social.