background preloader

Open Data

Facebook Twitter

OpenStreetMap. Le film de l’Open Data « Open Data : l'UE veut rendre les données publiques accessibles à tous. Crédit D.R. La numérisation et la mise à disposition de toutes les données publiques pourraient ouvrir de nouveaux marchés aux développeurs d'applications. Les États membres de l'Union européenne vont avoir l'obligation de numériser toutes les données de leurs administrations publiques. En effet, selon la proposition de loi avancée par Neelie Kroes, la commissaire chargée de l'agenda numérique auprès de l'Union européenne, tous les pays membres de l'UE seront obligés de rendre leurs données publiques disponibles dans des formats numériques.

Selon la Commission, « c'est une énorme opportunité pour les entreprises de haute technologie, puisque le marché a été estimé à 400 milliards d'euros par an pour l'économie européenne, dont 100 milliards d'euros reviendraient à la recherche sur les technologies de traitement des données. » De l'argent sera également alloué à la création de portails Internet via le Programme-cadre pour l'Innovation et la Compétitivité (PIC) de l'UE. Une manne de données encore à libérer. Malgré un enthousiasme légitime pour la démarche d'ouverture des données, la France reste à la remorque des métropoles américaines et de l'Angleterre.

De quoi motiver, selon le sociologue Sylvain Parasie, un lobbying pour un Open Data digne de ce nom. Sylvain Parasie est sociologue, maître de conférence à l’Université Paris-Est / Marne-la-Vallée et chercheur au laboratoire techniques, territoires et société (LATTS) de l’École Nationale des Ponts et Chaussées. Ses recherches portent sur “la publicité, le journalisme en ligne, les activités en ligne, et plus largement les implications sociales et politiques associées à l’usage des nouvelles technologies dans le monde des médias et de la communication”.

Répondant aux questions de journalismes.info, il analyse les difficultés françaises quant à l’ouverture des données publiques. Peut-on vraiment parler d’innovation à propos d’Etalab ? Comment expliquer ce retard ? Pour l’instant, il est très pauvre. Comment expliquer un tel fossé ? L’open data, une opportunité au delà du domaine gouvernemental. L’open data des données publiques est dans l’actualité depuis quelques mois. Le portail public data.gouv.fr a ouvert le 6 décembre 2011 ; il met à disposition un premier ensemble de données de l’Etat sous des formats simples et exploitables par le grand public. Une occasion d’évoquer les applications de l’open data au niveau de l’Etat et des collectivités territoriales, mais également dans d’autres secteurs, notamment le transport. L’open data, dans le giron de l’open gouvernement L’open data se rattache à des phénomènes plus larges, au-delà de l’ouverture des données publiques.

Des enjeux avant-tout politiques et économiques L’enjeu de l’open data public est d’abord politique : transparence des politiques publiques, valorisation de l’action publique, participation des citoyens. « Libérer » les données publiques, « rendre » les données publiques aux citoyens, c’est le crédo et cela semble être une évidence. L’enjeu est aussi économique. Panorama des initiatives en cours au niveau français.