background preloader

Véhicules solaires (Tûranor, lol !)

Facebook Twitter

Première traversée de l'Atlantique en avion solaire - écoQuébec Info. Agence France-Presse : Pour la première fois dans l’histoire de l’aviation, un avion solaire a traversé l’Atlantique, un vol de trois jours au service des énergies propres qui s’est achevé jeudi à Séville, dans le sud de l’Espagne.

Première traversée de l'Atlantique en avion solaire - écoQuébec Info

«C’est la première traversée de l’Atlantique par un avion solaire», s’est félicité l’aventurier Bertrand Piccard, son pilote, épuisé et ravi, en espérant que les chefs de gouvernement retrouveront aussi cet «l’esprit pionnier», nécessaire à la promotion des énergies renouvelables. L’avion expérimental Solar Impulse 2 s’est posé à 7h38, achevant la quinzième étape de son tour du monde avec le Soleil pour seul carburant, après 71 heures et 8 minutes de vol sans interruption. Lire sur Le Soleil ICI Radio-Canada : Solar Impulse 2 réussit sa traversée de l’Atlantique. L'avion Solar Impulse contraint de suspendre son vol. Le Solar Impulse a terminé sa grande traversée des États-Unis ! Avez-vous déjà partagé cet article?

Le Solar Impulse a terminé sa grande traversée des États-Unis !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter L’avion solaire Solar Impulse s’est posé dans le nuit de samedi à dimanche à New York, achevant ainsi sa traversée des États-Unis d’ouest en est. C'est une nouvelle aventure d'achevée pour le Solar Impulse ! Dimanche, à 03H11 GMT, l'avion solaire suisse a atterri à l'aéroport John Fitzgerald Kennedy de New York. "Le problème est le trafic aérien dense dans ce couloir très fréquenté entre Washington et New York. Un problème à l'aile gauche Selon l’équipe de l’avion, les batteries chargées à moitié dans la matinée étaient pleines à 100% de leurs capacités au-dessus de l’océan.

D'ailleurs, même sans ce problème, le vol Washington-New York était l'une des étapes les plus délicates. "On espère aussi pouvoir survoler la statue de la Liberté. Un voyage de plus de 5.500 km Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site dédié : Solar plane completes cross-country trip despite torn wing. You know a plane is hot when wing damage actually hastens its arrival.

Solar plane completes cross-country trip despite torn wing

That happened Saturday night, when the solar-powered Solar Impulse completed a historic stop-and-start transcontinental voyage across America that began May 3 in San Francisco. Total flying time: 105 hours and 41 minutesDistance flown: 3,511 milesAverage speed: 33 miles per hourGasoline consumed: 0 drops From Reuters: The Solar Impulse, its four propellers driven by energy collected from 12,000 solar cells in its wings to charge batteries for night use, landed at John F. Kennedy Airport at 11:09 p.m. The wing damage forced organizers to cancel a planned Statue of Liberty flyover, but it wasn’t enough to prevent them from achieving their dream of coast-to-coast solar-powered flight. Between San Francisco and New York, the plane stopped over at Phoenix, Dallas-Fort Worth, St.

PlanetSolar : le premier bateau solaire à avoir fait le tour du monde. Un bateau sans essence, impossible vous dites ?

PlanetSolar : le premier bateau solaire à avoir fait le tour du monde

Il faut croire que non ! Le PlanetSolar est un bateau écologique entièrement recouvert de panneaux photovoltaïques pour avancer sans polluer et accrochez-vous bien puisqu’il vient de terminer son premier tour du monde ! Le PlanetSolar est un bateau comme vous n’en avez certainement jamais vu puisqu’il est entièrement écologique. Tout fonctionne à l’énergie solaire, autant le moteur, que les ordinateurs ou le chauffage de l’eau. Pas moins de 537 m2 de panneaux solaires recouvrent ce bateau de 30 mètres de long. This boat circled the globe on sun power alone. Word association time!

This boat circled the globe on sun power alone

I say “100-ton boat,” you say probably anything but “needs no fuel whatsoever.” Well, this time you’d be wrong, because the catamaran Tûranor PlanetSolar (which I propose we rename Trusty the Good Ship Sunshine, because a name that means “the power of the sun” in Elvish is too geeky even for me) runs entirely on sunlight. The solar-powered boat made a 37,000-mile trip around the world on golden rays alone, thanks to its 30,000 thirsty photovoltaic cells. Mind you, Good Ship Sunshine wasn’t going very FAST — its average speed is just over 6 miles per hour, and the round-the-world trip took 586 days. Its captain, Gerard D’Aboville, is pretty realistic about this: Between its leisurely pace and multimillion-dollar price tag, the Turanor PlanetSolar isn’t exactly practical, nor a prototype of boats of the future.

I know you grouchy gremlins will be quick to chime in with, “Well DUH it’s unrealistic. Even so, it’s an impressive milestone for solar.