background preloader

Green Business

Facebook Twitter

Intel atteint largement ses objectifs de réduction des émissions de gaz. Les festivals musicaux sont-ils nécessairement un cauchemar pour la planète ? South Side, Rock am Ring (Allemagne), Sziget (Hongrie), les Eurockéennes de Belfort (Territoire de Belfort), les Vieilles Charrues (Finistère), les Francofolies (Charente-Maritime)… La « saison » des festivals musicaux approche. Un nouveau calvaire en perspective pour l’environnement ? Recyclage , tri des déchets, gratuité des navettes, covoiturage, espaces de sensibilisation (entre autres) : il serait excessif d’affirmer que les organisateurs de ces festivals toujours très attendus et qui, pour certains, rassemblent chaque année plusieurs dizaines de milliers de personnes, n’ont pris aucune mesure de protection de l’environnement .

D’une façon générale, ils aspirent aujourd’hui à réduire l’empreinte carbone souvent colossale de l’événement dont ils ont la charge. Comment ? Le Sea Orbiter, c’est pour bientôt. Le Sea Orbiter est un véritable laboratoire flottant à vocations scientifique, éducative et communicante A l’occasion du Salon 1.618 Sustainable Luxury, lieu d’exposition des innovations internationales alliant luxe et développement durable qui s’est achevé dimanche, l’architecte français Jacques Rougerie et son équipe ont présenté une nouvelle fois leur monumental Sea Orbiter, à l’état de projet depuis une dizaine d’années.

Le Sea Orbiter, c’est pour bientôt

Cette fois, ça y est : le lancement de la construction de ce laboratoire d’observation des océans est pour bientôt. « C’est de l’océan que naîtra le destin des civilisations à venir », se plaît à dire Jacques Rougerie, un homme décidemment tourné vers la mer. 1.618, luxe, calme, volupté et développement durable. L' « île flottante » de MCMDesignstudio est un hymne au luxe durable Focus sur le salon 1.618, qui se tient jusqu’à dimanche à la Cité de la Mode et du Design (XIIIe arrondissement de Paris).

1.618, luxe, calme, volupté et développement durable

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme, volupté mais aussi – surtout – développement durable. Environnement : 11 % des publicités jugées non-conformes. 5 % des publicités constituent un manquement à la Recommandation Développement Durable, alors que 6 % font l’objet d’une réserve L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité) ont passé au crible les publicités de la presse écrite et Internet.

Environnement : 11 % des publicités jugées non-conformes

Dans leur bilan Publicité et Environnement, les deux organisations estiment que la plupart des manquements sont relatifs à la circulation de véhicules sur un espace naturel. Parce que l’environnement est devenu un argument de vente souvent employé à tort et à travers, que le greenwashing est un phénomène incontestable, et que les publicités façonnent en partie les comportements d’achats, l’ADEME et l’ARPP ont publié, pour la cinquième année consécutive, un bilan Publicité et Environnement. Premier constat : le nombre de campagnes consacrées à l’environnement est en baisse avec seulement 3 % du volume global en 2011, contre 5 % en 2010. Franprix s’investit de plus en plus dans la protection de l’environnement. Situé au pied de la Tour Eiffel, le port de la Bourdonnais (VIIe arrondissement) accueillera des barges Franprix à partir de la rentrée prochaine La direction de l’enseigne urbaine vient de prendre une décision forte, et qui inspirera peut-être la concurrence : à compter de septembre, quatre-vingt de ses trois cent cinquante magasins parisiens verront leurs denrées livrées par bateau.

Franprix s’investit de plus en plus dans la protection de l’environnement

Franprix est-elle une entreprise pionnière ? Elle s’est en tout cas vue attribuer en décembre 2010 la « Marianne d’or » du développement durable dans la catégorie « Livraisons ». À l’époque, la société, propriété du groupe Casino, avait été récompensée pour ses livraisons à domicile effectuées en véhicules électriques, en l’occurrence des camionnettes isothermes d’1,8 mètre cube. Les livraisons par voie fluviale, qui rétrospectivement paraissent tomber sous le sens, participent elles aussi de cette logique de réduire autant que possible les émissions de gaz à effet de serre (GES) dues au transport. Starbucks expérimente un concept store “green” à Amsterdam. Situé sur la place Rembrandt d'Amsterdam (Pays-Bas), le Slow Coffee Theatre devrait ouvrir ses portes aujourd'hui Le plus grand d’Europe doit ouvrir ses portes aujourd’hui.

Situé sur la place Rembrandt d’Amsterdam (Pays-Bas) et baptisé , il a été aménagé dans les locaux d’une ancienne banque réhabilitée. IKEA se lance dans l’immobilier préfabriqué. Conçues en partie avec des produits IKEA, les maisons Aktiv sont déjà en vente dans l'Oregon (Etats-Unis) moyennant un peu plus de 65 000 euros Le géant suédois du meuble a entrepris des efforts significatifs en matière de protection de l’environnement, entre utilisation désormais plus fréquente de coton bio, construction d’une ferme de neuf éoliennes dans son pays d’origine – rappelons à cet égard qu’IKEA s’est fixé l’objectif d’une production d’électricité provenant à 80 % des énergies renouvelables à l’horizon 2020 –, et collaboration avec le WWF dans le cadre d’une série de projets de lutte contre le réchauffement climatique.

IKEA se lance dans l’immobilier préfabriqué

Le déploiement de maisons green à l’échelle planétaire sera-t-il la prochaine étape ? Basé dans l’Oregon (États-Unis), le cabinet d’architectes Ideabox – un nom qui en dit long sur ses ambitions – a peut-être eu une riche idée. Les murs extérieurs ? Au Salon de l’Agriculture, la filière s’emploie à verdir son image. Ah la bonne odeur du foin ! On a l’occasion de la respirer à plein nez une fois dans l’année à Paris, avec le toujours très attendu Salon de l’Agriculture (SIA). A peine entré dans le Pavillon 1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles (XV e arrondissement), le visiteur est immédiatement confronté à cette ambiance singulière, avec l’odeur du bétail qui titille les sens olfactifs et les cris enjoués des tous petits – mais aussi des plus grands –, souvent ébahis devant les porcelets et autres bébés animaux.

Mais le SIA, c’est avant tout un événement majeur destiné à promouvoir la filière agricole, régulièrement fustigée par les écologistes. Et depuis maintenant plusieurs années, c’est aussi l’occasion pour elle de « verdir » son image. Dans le pavillon « végétal » en revanche, on respirerait presque le bon air frais de la nature tant les stands sont couverts de toutes sortes de végétation.

Crédits photos : Jessica Rat. EDF prendra officiellement possession de Photowatt après-demain. L’offre de reprise de Photowatt formulée par EDF a été approuvée hier par le tribunal de commerce de Vienne (Isère) On ne donnait pas cher de sa peau il y a encore quelques semaines.

EDF prendra officiellement possession de Photowatt après-demain

L’« iRecyclage » d’Apple débarque en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Tous les produits de la marque Apple, « en état de fonctionnement ou non », peuvent être renvoyés pour être recyclés moyennant un éventuel dédommagement.

L’« iRecyclage » d’Apple débarque en France, en Allemagne et au Royaume-Uni

PEFC présente son nouveau schéma de certification pour améliorer la gestion durable des forêts. Le nouveau schéma de certification PEFC prévoit notamment un renforcement des contrôles effectués sur les exploitations forestières et un durcissement des critères de certification L’écolabel PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification) a présenté mardi le nouveau schéma de certification forestière PEFC France, valable pour une durée de cinq ans.

PEFC présente son nouveau schéma de certification pour améliorer la gestion durable des forêts

Google, entreprise green de l’année 2011 selon Greenpeace. Pour orienter les consommateurs vers les entreprises informatiques les plus responsables, Greenpeace publie chaque année le Cool IT Leaderboard Selon le rapport annuel Cool IT Leaderboard publié par Greenpeace, Google est l’entreprise de hautes technologies la plus green de l’année 2011.

Google, entreprise green de l’année 2011 selon Greenpeace

L’ONG oeuvrant pour la protection de l’environnement souhaite promouvoir les entreprises responsables dans le secteur des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) et ainsi aiguiller les consommateurs soucieux de la préservation de la planète. Pour réaliser le Cool IT Leaderboard, Greenpeace s’appuie sur les efforts réalisés par les entreprises pour accroître la part des énergies renouvelables dans leur mix énergétique, réduire leur empreinte écologique et encourager une prise de conscience environnementale dans toutes les sociétés de hautes technologies. Crédits photos : Greenpeace – Gary Cook / flickr – brionv. EDF à la rescousse de Photowatt. L'offre de rachat d'EDF pourrait faire passer Photowatt de l'ombre à la lumière L’ex-leader français de l’énergie solaire, mal en point depuis de longs mois, pourrait finalement être racheté par EDF.

EDF à la rescousse de Photowatt

Un rebondissement inattendu et salué par les salariés. Photowatt a peut-être un avenir. En pleine période électorale, et alors que l’emploi occupe une place de plus en plus importante dans le débat public, ce qui n’a bien sûr échappé à aucun candidat à l’investiture suprême, le gouvernement se devait d’agir – ou de réagir. Il eut en effet été politiquement inconvenant de laisser choir Photowatt, jadis fleuron du photovoltaïque français, placé en redressement judiciaire en novembre dernier. « Depuis […], les carnets de commande sont vides, des mesures de chômage partiel ont été adoptées.

. « Les reins solides » « Cela pérennise l’outil industriel et les emplois qui y sont associés. 3 banques françaises dans le top 20 des banques climaticides selon plusieurs ONG. A l’occasion du sommet de Durban (Afrique du Sud), plusieurs ONG, dont les Amis de la Terre France, ont présenté une liste des banques « tueuses du climat » finançant le secteur du charbon.

Parmi elles, trois établissements français investissent dans cette industrie polluante. Nommée « Bankrolling climate change », l’étude pointe du doigt les institutions bancaires qui ont octroyé des prêts à l’exploitation du charbon et à sa transformation en électricité et qui participent ainsi au réchauffement climatique. GRENELLE 2 : en attendant le décret d’application de l’article 225… agissons ! La consommation d’eau potable augmente deux fois plus vite que la population mondiale. Une ruée vers l’or mortelle pour l’Homme et l’environnement. Powwownow, la télécommunication verte et efficace. Nouveaux coups durs à venir pour les niches fiscales vertes. « NKM » a prévenu : les niches fiscales vertes n'échapperont pas à la cure d'austérité gouvernementale. L’affichage environnemental entre aujourd’hui dans sa phase d’expérimentation. Le coût environnemental des placements financiers varie selon les actifs des banques.

Les établissements bancaires demeurent globalement peu réceptifs aux avantages économiques que procurent les énergies propres. Cette dimension nous échappe totalement mais les placements financiers ont eux aussi un impact écologique. Tout comme celle des mails, envoyés « mécaniquement » sans que les auteurs et les destinataires aient la plus petite pensée pour la planète, l’empreinte environnementale des deniers qui sommeillent dans nos coffres est même relativement élevée, un millier d’euros déposé sur un compte pouvant « peser » jusqu’à une tonne annuelle de dioxyde de carbone… Et pour cause : la grande majorité soutient des sociétés et des programmes polluants.

Norme ISO 26000 : de la théorie… à la pratique ! La norme ISO 26000 apporte une nouvelle pierre à la construction d’une attitude et d’une conscience eco-repsonsables. Pierre GIRAUD, Consultant sénior chez Greenflex et membre de la Commission AFNOR DDRS (Développement durable – Responsabilité Sociétale), participe de manière active à la mise en application de cette norme.

Il nous en dit un peu plus sur les enjeux de cette norme… Les efforts verts de Sony. Sony est en avance sur les temps de passage verts que la direction avait prévu en 2006 On peut être ou vivre de high-tech tout en voulant « faire vert ». Vous en rêviez ? La multinationale japonaise Sony le fait. Coca-Cola, un leader environnemental d’ici 2020 ? {*style:<b>Depuis des années, le groupe Coca-Cola est pointé du doigt pour ses mauvais résultats en matière d’environnement. Aujourd’hui, le premier embouteilleur français désire redorer son blason : il s’engage à réduire son empreinte carbone de 15 % et privilégier le recyclage de ses emballages d’ici 2020. </b>*} Australie : l’atmosphère au-dessus de l’opéra de Sydney est en vente. Chine : une usine chimique ferme ses portes sous la pression populaire.