background preloader

Société cognitive universelle

Facebook Twitter

Célia -L’Ecole doit s’adapter aux mondes numériques et à la société cognitive – Ludovia Magazine. Share Tweet Email La question qui est posée est «comment le numérique bouleverse la société, dans les familles, dans les entreprises et dans les écoles»?

Célia -L’Ecole doit s’adapter aux mondes numériques et à la société cognitive – Ludovia Magazine

Nous avons peu de moyens pour réfléchir et se positionner par rapport à ces impacts ; les manières de penser, de collaborer… Des mondes numériques à la société cognitive. Noëmie_Société de l’information : quel savoir pour quel avenir ? 1Définir le type de savoir que « la société de l’information » exige de ses membres est des plus complexes car cette question s’organise autour de ce qui fait une partie de notre identité tant collective qu’individuelle, le savoir, et elle le réfère à un modèle sociétal particulier, la société de l’information. 1 Nous employons ce terme au sens que lui donne Foucault, c’est-à-dire une formation hétérogène qui c (...) 2Or ce concept, le savoir, et ce paradigme ou dispositif1, la société de l’information, constituent deux objets ouverts dont les contenus et les définitions sont aujourd’hui fort discutés, puisque tant les systèmes de transmission du savoir que l’organisation sociale semblent agités et/ou modifiés par les Technologies de l’information (abrégées dès ce point TI).

Noëmie_Société de l’information : quel savoir pour quel avenir ?

Solenn - Jacques Perriault, L’accès au savoir en ligne. 1L’une des premières choses qui frappe à la lecture de L’accès au savoir en ligne, est la dimension internationale des cas analysés par Jacques Perriault.

Solenn - Jacques Perriault, L’accès au savoir en ligne

La démarche de l’auteur n’a rien d’ethnocentriste et montre qu’il peut y avoir beaucoup d’enseignements à tirer des approches étrangères. Dans cet ouvrage, l’auteur a régulièrement recours à des chronologies telle l’archéologie de différentes technologies : télévision, radio, minitel. Mais il ne s’agit, en aucun cas, d’une énième relecture de l’évolution des techniques. Ici, l’histoire sert de manière très opérationnelle à éclairer le présent et à formuler des pistes de réflexion pour l’avenir. Chloé- Thierry Gaudin, les enjeux de la société cognitive. Voici les notes de Daniel Kaplan repris de la lettre de la Fing Ce compte rendu fait suite à celui que nous avons consacré à Christian Huitema , également intervenant aux rencontres 2004 d’Autrans Inquiétudes sur l’évolution de l’espèce humaine Si l’on souhaite que la population du monde se mette en équilibre avec la planète, il faudrait que nous soyons 3 milliards sur la planète dans deux siècles.

Chloé- Thierry Gaudin, les enjeux de la société cognitive

Célia -Portugal : globalisation et cognition, questions et défis à partir du paradigme émergent de la "sociéte cognitive" Teresa Paula Nico Rego Gonçalves La globalisation entraîne un ensemble de défis sur le plan de l'éducation, dont une partie sera analysée en suivant quelques auteurs.

Célia -Portugal : globalisation et cognition, questions et défis à partir du paradigme émergent de la "sociéte cognitive"

Ceux-ci, même s'ils sont de différentes origines, partagent entre eux un regard critique sur la société cognitive, en repensant le rôle de l'éducation dans le cadre d'un discours de la résistance et de l'émancipation. Dans ces discours, nous chercherons les apports possibles nous permettant de repenser le rôle des approches métacognitives en éducation et celui des programmes de développement cognitif, plus spécifiquement la Philosophie pour Enfants.

Chloe- Un enjeu de société. Prospective.

- Internet, ce média de masse « sans masse », promet à chacun une présence numérique idoine, une granularité impérieuse, qui en toute circonstance peut noter, indexer, commenter, mais aussi l’être à son tour par tous et pour tous. Dans ce contexte de choc sociotechnique entre ontologies structurées et folksonomies agrégatives, se pose la question délicate de la présence numérique dans l’instauration d’une relation intime aux savoirs, nécessaire à une intégration cognitive conceptualisée des connaissances. – chloehrl

Susciter, accueillir, collecter, confronter et transmettre la mémoire locale des habitants de Nétreville, en s’appuyant sur les arrivées successives de populations diverses dans l’ancien hameau de 250 habitants devenu un quartier d’Évreux où vivent à présent plus de 6 200 personnes… En regroupant, valorisant et diffusant ces mémoires individuelles à l’aide des outils disponibles dans la société de l’information – un wiki, principalement, et un film, une audiothèque, etc. –, le projet présenté dans cet article voudrait contribuer à la construction d’une mémoire collective de Nétreville pour ses habitants présents et à venir.

Chloe- Un enjeu de société

Un patchwork urbain de mini-quartiers. Solenn. Philippe Quéau, directeur de la division de l'éthique et du changement global à l'Unesco.

Solenn

Il y a trois siècles, Leibniz, philosophe de l'universel et inventeur de l'arithmétique binaire, voulait déjà généraliser les cartes et les répertoires de contenus. Il voulait faire l'inventaire du trésor public (le « thésaurus ») des savoirs disponibles, créer une immense mémoire virtuelle de la culture et des arts. Nolwenn. Nolwenn. Une conférence intitulée « Cultures numériques, éducation aux médias et à l’information » se tiendra à Lyon les 21 et 22 mai prochains.

Nolwenn

Le développement des outils et instruments numériques accompagne et accélère de profondes transformations de notre société, modifiant notamment notre rapport aux savoirs. Dans un environnement communicationnel caractérisé par une connexion quasi permanente et de multiples formes d’accès nomade, avec des jeunes actuellement massivement utilisateurs, producteurs et diffuseurs d’information, mais dont les compétences sont très inégales, la question se pose de former des citoyens qui pourront prendre toute leur place dans cette nouvelle société.

L’enjeu est ainsi d’assurer à chaque élève une éducation aux médias et à l’information qui soit une voie d’accès efficace aux savoirs et un vecteur de leur partage et que chaque enseignant puisse contribuer à cette éducation. Chloé - L’éthique de l’information : enjeux et problèmes. « Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés, ils deviennent des sujets. », disait Alfred Sauvy.

Ce n’est qu’en éduquant les populations à ces pratiques que nous pourrons espérer responsabiliser ces derniers. La réflexion nous ramène à la citation d’Alfred Sauvy mentionnée en introduction : « Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés, ils deviennent des sujets.». La crainte des régimes dictatoriaux face au déferlement des informations via le Web 2.0 et leur désir de maîtriser cet outil est bien compréhensible. – chloehrl

Depuis toujours, les médias apparaissent comme un pilier essentiel de la démocratie en ce qu’ils permettent la libre expression d’une opinion pluraliste ainsi que l’exercice d’un contrôle démocratique sur le pouvoir des dirigeants.

Chloé - L’éthique de l’information : enjeux et problèmes

Depuis quelques années, de nouveaux modes d’information fondés sur les médias participatifs ont vu le jour. Chloé- oci fr.

- La société de l’information est favorisée par la nouvelle galaxie cyber qui s’est progressivement organisée grâce à la conjoncture des progrès technologiques réalisés, dans le domaine des ICTs, entre la numérisation, le stockage et le traitement de l’information, d’une part, et la convergence des technologies, d‘autre part. - La deuxième interrogation porte sur la réalité de cette «intelligence collective» (P.Levy) qui permet grâce à la performance des ordinateurs et à leur interconnexion en réseaux de promouvoir un «nouvel humanisme» garantissant l’accès de tous au savoir. – chloehrl

Noëmie_André TRICOT, Franck AMADIEU, Apprendre avec le numérique ? Les élèves utilisent mieux que nous le numérique car ce sont des "digital natives".

Noëmie_André TRICOT, Franck AMADIEU, Apprendre avec le numérique ?

On apprend mieux avec le numérique car il motive. Et puis il s'adapte mieux aux besoins des élèves .On a tous entendu ces affirmations. Célia - 141907f. Célia - Enfants et écrans : psychologie et cognition. L’Académie des sciences vient de publier un rapport (.pdf) sur la relation des enfants aux écrans (disponible également sous la forme de livre aux éditions Le Pommier), un rapport qui tord le cou à nombre d’idées reçues sur le sujet et fait le point sur les connaissances scientifiques, éducatives et neurobiologiques.

Comme le précisait Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences lors de la présentation publique du rapport, l’Académie a souhaité éclaircir les bases scientifiques de nos usages excessifs des écrans (voir les vidéos des présentations). Un rapport qui a voulu insister pas seulement sur les effets délétères des écrans – des effets qui existent, qui influent par exemple sur le temps de sommeil, l’attention, mais de manière plus rare qu’on a tendance à le penser – mais surtout sur les effets positifs de notre exposition aux écrans et notamment de l’exposition des plus jeunes aux écrans.

A l’inverse, chaque culture apporte également son lot d’avantages. Célia - Intelligence collective sur Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cependant, les membres de la communauté des internautes ne possèdent qu'une perception partielle de l'environnement virtuel dans lequel ils baignent ; et n'ont pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe en interaction. Mais, sous certaines conditions particulières, la synergie créée par la collaboration fait émerger des facultés cognitives de création et d'apprentissage supérieures à celles des individus isolés.

Accès à l’information et au savoir. L’accès à l’information, aux savoirs, et à la connaissance est un enjeux primordial.Le type d’information peut revêtir plusieurs formes : Informations techniques, scientifiques, économiques, institutionnelles, culturelles, historiques,…Leur diffusion doit être pensée dans des formes et des langages adaptés au contexte culturel et technique local (écrit, lecture, oralité ; TIC ; média ; éducation et formation,…). Renforcer l’accès à la connaissance : un défi pour le développement L’accès à l’information est une condition déterminante du développement. L’éducation est l’une des clés de transformation des sociétés et de la lutte pour réduire la pauvreté dans les pays du Sud.

Toute société doit disposer des moyens nécessaires à la capitalisation et à la transmission des savoirs et des connaissances. Le défi consiste à rendre l’information disponible et accessible à tous sous des formes et dans des langages adaptés au contexte culturel. Chloé- Rapport atelier 7 314281.

- Formation au numérique ajd aussi ncr et essentielle que l'apprentissage de l'écriture ; - Problème de la sécurité ; - Déficit en ingénieurs ; – chloehrl

Noëmie_Société-Information-ou-informationnelle. CULTURE NUMÉRIQUE : 12 Société de l'information, société de la connaissance - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Normandie. MARIANNE Les enjeux de la société de l’information. « Une société mondiale de l’information (La « société de l’information » recouvre à la fois l’ensemble des nouvelles technologies – informatique, radio, télévision, communication… - mais aussi les contenus d’information, de connaissance qui ont pour supports ces technologies) intégrée est une société où tout le monde, sans distinction, a les moyens de créer, de recevoir, de partager et d’utiliser librement informations et connaissances pour son épanouissement économique, social, culturel et politique ».

Adama Samassékou, président du comité préparatoire du sommet mondial pour la société de l’information (SMSI, qui rassemblera, à Genève en 2003 et à Tunis en 2005 des représentants de gouvernements, organisations internationales, sociétés commerciales et de la société civile D’autres adultes disaient aussi : « L’ordinateur, c’est pareil qu’un livre. Il serait cependant faux de dire que la « société de l’information pour tous » fait l’unanimité.

Elles étaient de plusieurs ordres. MARIANNEEn finir avec la « société de l’information » ? 1L’expression de « société de l’information » est devenue courante dans un vaste ensemble de discours scientifiques, politiques, économiques et journalistiques depuis plusieurs décennies. Dès les années 1970, il a été question d’une société qui serait de plus en plus caractérisée par l’information, la communication, le savoir, la connaissance ainsi que — et peut-être surtout — par les dispositifs techniques susceptibles de les véhiculer. Si cette expression a eu autant de succès, c’est parce qu’elle a su rassembler les intérêts de nombre de composantes de nos sociétés alors qu’une première réflexion aurait dû nous amener à conclure à l’impossibilité de faire reposer l’existence des sociétés actuelles uniquement sur l’« information », voire même sur la « communication ».

D’ailleurs, toutes les sociétés ne reposeraient-elles pas en partie du moins sur l’information, sur la communication ? MARIANNE Société de l’information, une notion idéologique - boson2x. Histoire de la société de l'information. Noëmie-Enseigner et apprendre dans la société du savoir : enjeux et questions... Noëmie_Accès-de-tous-aux-TIC. MARIANNE Le sommet mondial sur la société de l'information. MARIANNE La société de l’information : une société de contradictions ? Solenn - Le Livre blanc sur l’éducation et la formation. Nolwenn. Solenn - enseigner/app.

Pour la société cognitive universelle. – solennglt