Études

Facebook Twitter

Facebook Launches Suggested Events Feature Based On Checkins. We’re creatures of habit.

Facebook Launches Suggested Events Feature Based On Checkins

We go where we’ve already gone. That’s why Facebook’s new Suggested Events feature I just discovered is so powerful — it knows where we’ve been thanks to our checkins. Replacing the old Friends’ Events sub-tab of the home page’s Events bookmark, Suggested Events helps you discover things to do that take place at venues you’ve checked in to, that friends are RSVP’d to, that are hosted by Pages you Like, or a combination. The feature could reduce the need third-party event discovery apps, and get more people out of their houses to attend concerts, club nights, and conferences.

[Update: Facebook tells me it is testing the feature, though it has now been rolled out to the entire user base. By promoting offline interaction, Suggested Events should quiet critics who say Facebook weakens real human relationships and leads people to sit at home. Sure, you should branch out and find new places to go, but new events at your favorite places are still unique experiences. Quand les éditeurs de Social Games fondent leur business model sur le partenariat exclusif avec les marques.

Une étude de l’institut Forrester Research révélait dernièrement que seuls 9% des internautes actifs sur Facebook en France, deviennent fans d’une marque.

Quand les éditeurs de Social Games fondent leur business model sur le partenariat exclusif avec les marques

Un constat certainement frustrant pour les professionnels du marketing. Le social gaming peut-il apporter une réponse ? Ces cinq dernières années, les internautes ont largement adopté les médias sociaux dont Facebook, qui enregistre un très bon taux de pénétration dans l’hexagone, puisque 54 % des français, selon le site Social Bakers, y sont inscrits. Une étude de l’institut Forrester Research révélait dernièrement que seuls 9% des internautes actifs sur Facebook en France, deviennent fans d’une marque. Un constat certainement frustrant pour les professionnels du marketing, qui me semble pourtant logique. L’étude de Forrester confirme l’intérêt du Social Gaming et annonce que 18% des français actifs sur Facebook ont déjà participé à un jeu sponsorisé ou créé pour une marque. Les marques jouent les partenaires d’entrepreneurs virtuels. Quand les éditeurs de Social Games fondent leur business model sur le partenariat exclusif avec les marques. 5 façons d’utiliser le social gaming pour les marques.

Zynga, créateur de FarmVille et CityVille, les plus grands succès du social gaming sur Facebook, vient de lancer CastleVille, un nouveau jeu qui a battu des records en rassemblant 5 millions de joueurs en une semaine.

5 façons d’utiliser le social gaming pour les marques

Une nouvelle preuve s’il en fallait de la puissance des jeux sociaux. Les marques sont de plus en plus nombreuses à utiliser cette puissance. Des simples achats d’espace “in game” au développement de leurs propres applications, elles exploitent ce nouveau média plus ou moins timidement. Voici 5 façons dont les marques utilisent le social gaming aujourd’hui : La publicité In-Game : Si CityVille est une ville comme les autres, elle doit offrir aux annonceurs des espaces publicitaires. Honda USA a ainsi acheté des affiches 4 par 3 dans Car Town, un jeu de Cie Games, pour promouvoir son nouveau modèle la CRZ. La version sociale de la gamification, c’est quand l’échange et le partage entre les internautes sont récompensés. Médias sociaux - Etudes.