background preloader

Evolution scientifique et technologique

Facebook Twitter

Bonnes innovations mais bcp trop cher -> pas abordable. PARIS, 12 juin 2010 (AFP) - William et Eliane Flavier assistent avec intérêt à la démonstration d'un appareil permettant de faire monter les escaliers aux fauteuils roulants, exposé cette semaine au salon Autonomic, qui présente tous les deux ans à Paris les innovations technologiques pour les personnes en perte d'autonomie.

Bonnes innovations mais bcp trop cher -> pas abordable

"Ca a l'air très pratique : on bouge pas mal, et souvent, dans les hôtels, on a des problèmes avec les escaliers", commente William. Mais bien vite, LA question est posée par son épouse, en fauteuil roulant. Le prix ? "Environ 5.000 euros", répond le vendeur. Les inventions et astuces fourmillent: iPhone pour non-voyants, commande vocale pour voiture. Rare invention gratuite, un logiciel téléchargeable sur internet permet aux personnes tétraplégiques d'écrire en clignant des yeux devant la caméra de leur ordinateur pour sélectionner des lettres. Par Julie CHARPENTRAT.

Prothèse ressemble à une vraie jambe (évolution) L'initiative Sur la vidéo, on le voit plonger dans l'océan, monter dans un kayak, se balader en short.

Prothèse ressemble à une vraie jambe (évolution)

Des plaisirs simples encore impensables il y a quelques mois pour Frédéric Rauch, 43 ans, qui porte une prothèse à la jambe droite depuis l'enfance. « Lorsque j'avais demandé à mon orthoprothésiste s'il existait une prothèse étanche, il m'avait envoyé balader. J'étais très en colère ! En vacances, quand mes enfants étaient dans l'eau, moi, je restais au bord... » Le contact avec l'élément aquatique est en effet interdit aux prothèses classiques. « Les patients comme moi ne peuvent pas se baigner en plein air, aller à la piscine, utiliser les douches collectives après le sport. . « Un combat personnel » Cet ancien cadre parisien s'est dit qu'il allait lui-même fabriquer cette prothèse tibiale et fémorale idéale.

L'été 2010, le troisième prototype voit le jour, beaucoup plus fonctionnel. Aqualeg ne vend pas encore. 1ère prothèse de jambe contrôlée par pensée. Les prothèses de jambes sont de plus en plus perfectionnées grâce à l’intégration de capteurs et de moteurs de plus en plus légers, mais une avancée considérable vient d’être réalisée avec cette jambe bionique.

1ère prothèse de jambe contrôlée par pensée

Sa particularité étant qu’elle est contrôlable par son porteur uniquement avec la pensée. Cela fait quatre ans que les chercheurs en charge de son développement la peaufinent en secret. C’est le RIC ( Rehabilitation Institute of Chicago) qui est à son origine. L’institut indique que la jambe développée est capable de basculer vers différents types de mouvements de façon naturelle. Pour cela, son porteur n’a qu’à penser à une commande précise. « La jambe bionique me permet de monter et descendre des escaliers et même de la repositionner simplement en pensant au mouvement que je dois faire » précise Zac vawter, le patient ayant testé la prothèse : « c’est une énorme avancée pour moi et l’ensemble des personnes amputées. »

Innovation technologique, pour un avenir meilleur ? A l’horizon 2050, en France, un habitant sur trois sera âgé de 60 ans ou plus [1].

Innovation technologique, pour un avenir meilleur ?

Le vieillissement de la population conduira à une augmentation de 50 % du nombre de personnes âgées dépendantes en 2040 [2]. Sachant que la majeure partie des handicaps se développent avec l’âge, ces statistiques permettent à elles seules, de mesurer l’utilité et le besoin à venir des aides techniques liées au handicap. Ces aides techniques concernent, l’aide au déplacement, à la communication, à l’hygiène... toute innovation permettant d’améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap, quelque soit le degré de technologie employé. L’amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées suppose l’accès à la compensation qui comporte plusieurs volets dont la compensation technologique. Nanotechnologies. Handicap_et_innovation, consulté le 04/10.

Technologie, innovation et ténacité – Plus vite, plus haut, plus fort pour les athlètes handicapés. Août 2008 Des images des Jeux paralympiques d’Athènes de 2004.

Technologie, innovation et ténacité – Plus vite, plus haut, plus fort pour les athlètes handicapés

(Photos: Lieven Coudenys) C’est bien dans le domaine des handisports que les effets de l’innovation technologique sont le plus évidents. Pendant des années, des athlètes de talent, emplis de détermination et d’énergie, ont été exclus des sports de compétition à cause d’un handicap. Synthese_handicap. Nouvelles technologies, consulté le 04/10.

Handicap innovation, 04.