background preloader

Le professionnel de santé, le patient et les réseaux sociaux

Facebook Twitter

Emergency medicine young doc's mood. Blog dessiné sur le quotidien de Derek, soignant en réanimation médicale. Sous la blouse: Faites l'amour pas le TR! Sur une idée originale de notre estimée consoeur Jaddo.

Sous la blouse: Faites l'amour pas le TR!

Ch@t : La sclérose en plaques. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr Rédigé le Sommaire Les réponses du Pr.

Ch@t : La sclérose en plaques

Catherine Lubetzki, neurologue Peut-on développer une SEP à 64 ans ? Oui, on peut développer une SEP à 64 ans mais c'est relativement rare. L'espérance de vie d'une personne atteinte de SEP est-elle fortement diminuée ? En général, c'est-à-dire pour l'ensemble des patients atteints de SEP, l'espérance de vie est à peine diminuée par rapport à la population générale. Se connecter à Facebook. Belle Gibson, ou l'importance de la littératie en santé - My Little Santé. Si vous êtes passé au travers de la fabuleuse histoire de Belle Gibson, c’est que la santé 2.0, les blogueurs et ePatients ne sont pas votre quotidien.

Belle Gibson, ou l'importance de la littératie en santé - My Little Santé

Jusque là, rien que de très normal. En quelques mots, Belle Gibson est une star de la Santé 2.0 et l’une des blogueuses les plus influentes qu’il soit… Un ePatient Dave au féminin en quelque sorte. Cette jeune patiente, souffrant d’un cancer du cerveau, a réussi se soigner sans médecin et en développant sa propre thérapie basée sur un nouveau mode d’alimentation. De l’autre côté de la planète – Belle est Australienne – la blogueuse a su séduire les médias, être invitée sur différents plateaux de TV, être éditée par Penguin, et aurait même réussi à convaincre Apple de co-développer une appli mobile de santé avec elle. Mais Belle Gibson est une fable… Belle a menti. Qu’il s’agisse d’une escroquerie, d’une affabulatrice ou d’une personne souffrant du syndrome de Münchhausen, je n’en ai aucune idée et mon propos n’est pas de la juger… Investir le Web pour un médecin. Médecins, psys ou neurologues sur Twitter : les comptes à suivre. Extrait de la série « Grey’s Anatomy » (ABC) Médecins généralistes, psys, gynécos, pharmaciens...

Médecins, psys ou neurologues sur Twitter : les comptes à suivre

De nombreux professionnels de la santé bloguent (ils sont répertoriés dans Le club des médecins blogueurs) et/ou sont inscrits sur Twitter, souvent sous pseudo. Sur leurs fils, on tombe parfois sur des photos de pustules, de radios du genou, d’épaules défaites ou de drôles de cadeaux qu’ils reçoivent. Comme ce sac hippopotame en feutrine :

Jamais la première fois avec le patient… et avec un futur confrère pas plus ! Orlando, le samedi 30 mai 2015 – Il y a quelques mois, le corps médical français se déchirait à propos de l’absence supposée de consentements des patientes auprès desquelles des étudiants se seraient entrainés à réaliser des touchers vaginaux.

Jamais la première fois avec le patient… et avec un futur confrère pas plus !

Les discussions qui accompagnèrent les révélations de quelques uns incitèrent certains à insister sur l’importance de développer plus largement les techniques de "simulation" afin d’éviter que les patients ne soient trop souvent assimilés à des "cobayes" (consentants ou non). Dans un grand nombre de pays anglo-saxons (où les enjeux autour de la notion de consentement sont bien plus prégnants que dans l’hexagone) on a partiellement résolu le problème en promouvant l’expérimentation sur les pairs (Peer physical examinations, PPE). Les étudiants deviennent des terrains d’étude pour leurs camarades et vice versa, permettant de multiplier les exercices pratiques.

Pas d’échographie pelvienne, moins de chances de réussite ! Utilisation des réseaux sociaux par les professionnels de santé : bonnes pratiques. L'utilisation des réseaux sociaux par les professionnels de santé -dans les structures de santé et en dehors- se généralise.

Utilisation des réseaux sociaux par les professionnels de santé : bonnes pratiques

Elle nécessite de comprendre les enjeux et les risques d'atteinte à l'image associés à ces espaces d'expression à la fois publics et privés. Quelles bonnes pratiques et précautions mettre en oeuvre pour garantir une utilisation appropriée des réseaux sociaux par les acteurs de santé ? Présentation des enjeux et illustration d'une démarche de sensibilisation menée au CHU de Bordeaux au travers d'un guide de bonnes pratiques sur les réseaux sociaux. Confidentialité des informations concernant le patient : rappel. Infographie Hakisa : La m-santé : du médecin au patient. Déontologie médicale sur le web - Zeblogsanté. Le Conseil National de l’Ordre des Médecins a fait paraître un Livre Blanc sur « Déontologie médicale sur le Web ».

Déontologie médicale sur le web - Zeblogsanté

Une initiative très appréciable et essentielle pour la télémédecine qui doit être saluée. Ce document est dans la lignée des travaux effectués par l’Ordre depuis plusieurs années, qui ont permis « d’autoriser » les politiques à introduire la télémédecine et la télésanté dans le paysage sanitaire. Voici la lecture qu’on peut en faire. Résumé. Médecin de famille branché. En matière de consultation médicale et en première ligne, le médecin de famille est l’interlocuteur et le refuge manifeste des personnes en souffrance.

Médecin de famille branché

C'est lui qui assure les préventions et soins courants mais qui conseille et guide en référant les patients, selon les cas de figure, vers les spécialistes et autres praticiens médicaux. Médecin de campagne, médecin de famille, médecin d'une cité ouvrière pendant près de quarante ans, Vladimir Guiheneuf raconte ses aventures et celles de ses patients dans un livre intitulé "Mémoires d'in médecin de campagne". Il témoigne d'une époque que les praticiens des temps modernes ne connaîtront peut-être jamais plus : celle où le médecin était à la fois écouté comme un oracle et gardien des secrets de famille. Jean Sudres, pour sa part, a exercé à Laissac, en Aveyron, pendant 40 ans, sans compter son temps et son énergie; il émet cette profession de foi:

Réseau social de santé, quelle valeur ajoutée ? Internet, un atout pour la relation patient-médecin ? La e-santé fait une percée chez les médecins. Dans la santé, à chacun son réseau social ! Bon oui, je l’avoue, les réseaux sociaux, c’est mon grand dada.

Dans la santé, à chacun son réseau social !

Twitter, Facebook, Path, Line… nous avons l’embarras du choix et je dirai même que chacun peut trouver chaussure à son pied. Dans la santé, le même mécanisme se dessine : patients et professionnels de santé n’ont plus qu’à s’inscrire ! Des patients en mode partage Depuis toujours, les patients ont eu besoin de partager leur expérience et évidemment l’essor des réseaux sociaux leur a donné un nouveau « terrain de jeu » idéal. Idéal… enfin pas tout à fait car partager sa vie de patient c’est parfois partager ses données personnelles et le risque pour un patient est grand de divulguer un peu trop de sa vie privée et de son dossier médical sur la toile.

A-la-recherche-du-ePatient-externe.pdf. Distamed. Présentation. S santé connectée. Livre-blanc-deontologie-web-2012.pdf. SERMO, le plus grand réseau social pour les médecins aux Etats-Unis, annonce... -- Les docteurs à travers le monde souhaitent rejoindre le plus grand réseau social réservé aux médecins aux Etats-Unis NEW YORK, 8 avril 2015 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui SERMO, le pionnier et premier réseau social pour les médecins aux Etats-Unis, a annoncé son expansion à l'international, faisant de SERMO le premier réseau social médical mondial exclusivement réservé aux médecins.

SERMO, le plus grand réseau social pour les médecins aux Etats-Unis, annonce...

Le monde de la e-santé : Pour en savoir plus sur la transformation du secteur de la santé vers la e-santé. Qu'est-ce que la Santé 2.0 : est-ce différent en France ? En 2007, nous étions peut-être quelques-uns en France, et en tous cas pas nombreux --- à nous intéresser à la chose 2.0 chez les médecins et les patients... J'annonçais ci et là l'arrivée du 1er Congrès Santé 2.0 aux Etats-Unis et ma participation au suivant. J'ai dit oui à Dominique Dupagne qui voulait publier sur Atoute quelques textes sur le 2.0. Et influencée peut-être ou même sûrement par Amélie de 2001, j'ai proposé comme titre "le fabuleux destin de la Santé 2.0" publié pour la première fois en Novembre 2007, puis republié avec l'autorisation de Dominique sur mon knol et enfin sur ce blog denisesilber.com Le congrès Santé 2.0 Europe arrivant bientôt à Paris, divers articles paraissent chez les uns et les autres.

CHU, CHR et réseaux sociaux · NoLauMa. Médecins Archives - Buzz-esanté. Reseau-Infirmier. Le parcours de soin en 360° Odoxa, Orange Healthcare, la MNH, Le Figaro et France Inter, avec la concours scientifique de la Chaire Santé de Sciences Po ont réalisé la seconde vague de leur baromètre trimestriel à 360° sur la santé. Le parcours de soin en 360° : Dans ce sondage, des citoyens (échantillon représentatif de 3.001 personnes), des patients (échantillon de 708 patients ayant été hospitalisés dans les trois dernières années) et des médecins (échantillon de 399 médecins spécialistes et généralistes) ont été interrogés sur le parcours de soin.

Si les réponses de ces trois cibles sont souvent assez convergentes, elles peuvent être aussi très différentes, particulièrement dans leurs perceptions de ce parcours. Applis : les médecins de plus en plus connectés. L'Observatoire des usages numériques en santé révèle que les smartphones sont de plus en plus utilisés par les médecins, en particulier pour l’information et la prescription. Quelle utilisation les médecins font-ils des smartphones ? C'est la question à laquelle répond le 3ème baromètre Vidal-CNOM (1) qui a sondé 2 154 praticiens. Communication santé 2.0. Médias sociaux, patients et partenariat de soins. Les médias sociaux permettent notamment la diffusion des savoirs experts, populaires ou expérientiels, peuvent favoriser le soutien social et jouer un rôle important dans la mobilisation collective des patients et de leurs proches.

Ainsi, bien que le personnel médical soit encore une source d’information privilégiée, les ressources en ligne, les forums de discussion, les médias sociaux, les blogues et autres sites traitant de la santé sont de plus en plus utilisés par la population (Fox et Jones, 2009). L’apparition d’une maladie constitue souvent la raison principale conduisant le patient à utiliser Internet et le Web social à la recherche d’information santé. France : le web renforce la relation entre patient et médecin. Si l'intérêt des Français pour la recherche d'informations relatives à la santé reste à nuancer, ceux qui le font permettent de faire émerger un nouveau type de patient : le patient connecté, ou e-patient. Cela semble changer le regard porté envers et par le médecin. Avec l'arrivée des nouveaux outils que sont Internet puis les appareils mobiles, les usages des patients se modifient progressivement. En effet, un sondage de TNS Sofres réalisé pour LauMa Communication et Patients & Web révèle que 57% des internautes ont déjà recherché des informations concernant la santé.

L'étude, conduite sur une période d'un mois, a permis d'interroger un millier d'internautes et d'établir plusieurs constats. Libre Blanc D'un modèle de santé curative à un modèle préventif grâce aux outils numériques. « Le numérique en santé soulève des questions sociétales et éthiques graves » Propos recueillis par Dominique Lehalle, LUNDI 18 MAI 2015 Soyez le premier à réagir Benoit Thieulin, président du Conseil national du numérique, est invité à dialoguer avec le Pr Jean-Luc Harousseau, président de la Haute Autorité de santé, lors de la Grande Conférence HIT organisée par la Fédération hospitalière de France, le 20 mai. Les médecins doivent-ils « googleliser » leurs patients ? » MédecinGeek. Les réseaux sociaux et le monde hospitalier : un savant dosage à trouver. Réseaux sociaux : médecin et patient peuvent-ils devenir des « amis » La santé connectée séduit médecins et patients. Tétines, tensiomètres, pèse-personne, fourchettes compteuses de calories, brosses à dents ou même chaussures de sport connectées ne sont que quelques exemples des nombreux objets malins qui ont vu le jour au cours des dernières années.

Un temps considérés comme des gadgets de geek, ces produits high-tech séduisent pourtant de plus en plus de consommateurs soucieux de leur santé. Si, lorsque les premiers équipements ont fait leur apparition, les médecins voyaient d’un mauvais œil cette déferlante pseudo-médicale, ils sont de plus en plus nombreux à être désormais convaincus de l’utilité de ces objets. Guide de bonnes pratiques des réseaux sociaux - Fondation MACSF. PrendreSoin-JmbMars2015.pdf. Améliorer la relation médecin-patient grâce aux réseaux sociaux. 20150325_cp_chu_toulouse_forum_reseaux_sociaux_application_smartphone.pdf. Réseaux sociaux et sites de partage - Médecine et Web 2.0. Dans l'attente d'une solution, toute modification sur le site est bloquée pour cause de spams excessifs.

“Bienvenue à Asklepios, le réseau social des médecins canadiens, où vous pouvez communiquer avec vos confrères, partager des pratiques exemplaires et tirer profit de l’expérience des autres. Internet : un facteur de transformation de la relation médecin-patient ? Des DOI sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions qui sont abonnées à un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lequelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible aux institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : contact@openedition.org Akrich, M., Meadel.

C. (2009). Les échanges entre patients sur l’Internet. La Presse médicale, 38, 1484-1490. A-la-recherche-du-ePatient-externe.pdf. Médias sociaux et médecins sont-ils incompatibles. Si certaines règles basiques sont respectées, il n'y a pas de raison pour que les médecins soient un cas à part de l'utilisation professionnelle des médias sociaux, au contraire. La question est souvent posée, les médias sociaux sont-ils incompatibles avec l'exercice de la médecine ? Les réseaux sociaux et le monde hospitalier : un savant dosage à trouver.