RSE

Facebook Twitter

Les 7 différences entre Intranet, intranet collaboratif (ou 2.0) et réseau social d'entreprise. " ZyncroBlog - France. Semaine de l’ISR (Investissement Socialement Responsable) - Semaine ISR, du 11 au 20 octobre 2012. Développement Durable, Investissement Socialement Responsable (ISR) - Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE) L’entreprise 2.0 est-elle intouchable ? Ca fait un bout de temps que j’ai cette idée d’article en tête, du coup l’ami Franck La pinta a déjà fait le parallèle pour la génération Y (ce qui réduit cet article, Franck ayant déjà utilisé une partie des idées prévues).

L’entreprise 2.0 est-elle intouchable ?

Avec le festival de Cannes, c’est le moment où jamais, sinon après il sera trop tard, déjà que Bertrand Duperrin m’avait comparé à Jean Dujardin . Donc on poursuit sur la filière cinéma, après celle de l’élection présidentielle et l’entreprise 2.0. D’ailleurs je ferai peut-être un truc pour les législatives. Voici quelques leçons à tirer entre votre projet d’entreprise 2.0 et le film intouchable. Deux mondes qui s’affrontent et qui se connaissent mais se croisent difficilement.

ISR

Retour d’expérience RSE dans 20 grandes entreprises françaises. Le CCM Benchmark vient de publier une étude de 160 pages sur les (de Alcatel Lucent en passant par BNP Paribas, l’IRD, Aéroport de Paris ou Kiloutou…), une vingtaine au total.

Retour d’expérience RSE dans 20 grandes entreprises françaises

Je ne vais pas reprendre ici l’ensemble de l’étude (qui est riche en tableaux et graphiques en tout genre), mais me concentrer sur la partie consacrée aux réseaux sociaux d’entreprise (RSE), même si une fois n’est pas coutume, c’est plus de l’outil que je vais parler que des usages. Notez que si le sujet intranet/RSE vous intéresse le CCM Benchmark organise une conférence sur ce thème (celle de l’année dernière était plutôt de bonne facture) le 7 juin prochain. Cette étude a été menée de janvier à mars 2012 auprès de 20 entreprises. Même si l’étude est principalement centrée sur les intranets, on trouve tout de même des informations intéressante sur les RSE ou sur d’autres outils comme la vidéo. La valeur partagée, un nouveau concept de Michael Porter. Michael Porter, professeur de management à Harvard, voudrait que les entreprises prennent en main le management de leur responsabilité sociale, avec un nouveau concept : la shared value (valeur partagée).

La valeur partagée, un nouveau concept de Michael Porter

La RSE, une contrainte pour les entreprises Pour les libéraux purs et durs, la responsabilité sociale de l'entreprise (RSE) reste une obligation imposée par l'extérieur : la société civile, les médias, les dirigeants politiques. Michael Porter, professeur de management à Harvard et l'un des consultants les plus influents des Etats-Unis, si ce n'est du monde, avait montré il y a quelques années comment une grande firme pouvait intégrer cette RSE à sa stratégie[1]. Il va nettement plus loin, aujourd'hui, en lançant le concept de « shared value », de « valeur partagée ». L'impact de la RSE sur la conduite et la performance des entreprises.

Articles liés Patrick d’Humières L'étude s'intéresse tout particulièrement à l'impact de la RSE sur la performance financière des entreprises.

L'impact de la RSE sur la conduite et la performance des entreprises

Elle s'appuie sur un panel de 180 entreprises, sur les 18 dernières années. Cfo-news. Réseaux sociaux d’entreprise : quels sont les risques juridiques ? par Bénédicte Deleporte - Chronique Management. La mode des réseaux sociaux se décline désormais comme outil de travail collaboratif au sein de l’entreprise.

Réseaux sociaux d’entreprise : quels sont les risques juridiques ? par Bénédicte Deleporte - Chronique Management

Cependant, la procédure de déploiement d’un Réseau Social d'Entreprise (RSE), puis la gestion du réseau dans le temps, ne doivent pas négliger la prise en compte du volet juridique. Les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) peuvent intégrer des fonctionnalités diverses, depuis le classique profil de l’utilisateur, en passant par l’annuaire des collaborateurs, l’accès à des contenus divers. Le RSE peut également intégrer des fonctionnalités de collaboration active telles la consultation, l’édition et la modification de documents.Quelles sont les obligations légales ainsi que la prise en compte des risques juridiques du RSE avant de déployer un tel service ?

Et par la suite au cours de son utilisation dans l’entreprise. Faut-il déconstruire l'Entreprise 2.0. La responsabilité sociale de l’entreprise mise à l’épreuve - Xavier de la Vega, article Travail. En avril 2005, un bâtiment de neuf étages abritant les ateliers de Spectrum, une usine textile du Bangladesh, s’effondrait sur ses ouvriers.

La responsabilité sociale de l’entreprise mise à l’épreuve - Xavier de la Vega, article Travail

L’accident se soldait par 64 victimes et plusieurs dizaines de blessés parmi les employés de ce sous-traitant d’enseignes occidentales comme Zara ou Carrefour. En assumant, quatre ans plus tard, une part substantielle des indemnisations dues aux victimes du sinistre, ces enseignes faisaient une belle démonstration de la responsabilité sociale des entreprises (RSE). RSE: huit pratiques américaines innovantes. La responsabilité sociale des entreprises (RSE) n'est pas obligatoire aux Etats-Unis.

RSE: huit pratiques américaines innovantes

Mais les attentes du public et des consommateurs sont de plus en plus grandes. Les entreprises s'astreignent à émettre un rapport très explicite leurs initiatives. Intranet / Portail entreprise.

Développement durable DD

Generation Y. Web 2.0 et développement durable - E. Delsol - une vidéo High-tech et Science. Web 2.0 et responsabilité sociale des entreprises. La responsabilité sociale des organisations (RSO) qu'on appelle plus communément responsabilité sociale des entreprises (RSE) même si elle concerne tous types d'établissements, a désormais sa norme qualité, l'ISO 26 000.

Web 2.0 et responsabilité sociale des entreprises

On lit dans l'excellent dossier sur la RSE publié sur Novethic que cette norme a été élaborée avec la participation de 500 experts de 90 pays. Il s'agit d'une norme mondiale, non contraignante et non certifiable. Dans la norme ISO 26 000, la RSE est définie comme la « responsabilité d'une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l'environnement, se traduisant par un comportement éthique et transparent qui contribue au développement durable, à la santé et au bien-être de la société, prend en compte les attentes des parties prenantes, respecte les lois en vigueur, qui est en accord avec les normes internationales de comportement et qui est intégré dans l'ensemble de l'organisation et mis en oeuvre dans ses relations » (1).

A2010-1-2410395.fondementstheoriquesdelaresponsabilitesocietaledel_entreprise. Les 2 visions de la RSE pour une entreprise. Il existe deux principales visions de la RSE en entreprise.

Les 2 visions de la RSE pour une entreprise

Quel rôle doit jouer l’organisation, quelles interactions avec ses parties prenantes… Deux grandes visions d’ensemble émergent. D’un coté, nous avons une vision qui donne à l’entreprise la mission de diffuser les valeurs et les bonnes pratiques sociales et environnementales. L’autre vision est dite « défensive », consistant en l’édition de règles et normes pour se prémunir des risques liés aux pratiques de certains fournisseurs qui n’appliqueraient pas des normes socialement acceptables.

La vision évangéliste de la RSE. RSE - Responsabilité Sociale d'Entreprise - ISO 26 000. La responsabilité sociale et sociétale des entreprises : un enjeu majeur du 21ème siècle. Par : Marc Dupuis Léna Quer-Riclet William Bourdon Yann Queinnec Les crises que nous connaissons, sous leurs multiples aspects, financiers, économiques, sociaux et écologiques, mettent en lumière la responsabilité des entreprises dans nos sociétés, bousculant ainsi l'un des dogmes néolibéraux résumé par la célèbre formule de Milton Friedman (1970) « La responsabilité des entreprises est de faire du profit pour rémunérer ses actionnaires ».

La responsabilité sociale et sociétale des entreprises : un enjeu majeur du 21ème siècle

Responsabilité sociale des entreprises (RSE) - Entreprises durables et reponsables - Entreprises et industrie. Corporate Social Responsibility. RSE RSO Responsabilité Sociétale. RSE : Réseaux Sociaux d'Entreprise. Agora RSE, décembre 2011. Bloc-Notes de Bertrand Duperrin. Qu’est-ce qu’un “intranet social” ou un “intranet 2.0″ Résumé : l’intranet 2.0 ou intranet social, tout le monde en parle tout en se demandant à quoi cela peut ressembler.

Entre le mythe qui veut que demain l’intranet disparaisse au profit d’un réseau social et les titulaires habituels de la responsabilité de l’intranet qui sont mal à l’aise dès qu’on sort d’une logique purement descendante, les débats idéologiques et fonctionnels ont de beaux jours devant eux. L’intranet social n’est pas tant la prise du pouvoir du réseau social qu’une socialisation des grands piliers de l’intranet traditionnel : information, personnes, outils métiers. Ca n’est pas tant l’adjonction de nouveaux outils que la généralisation de nouveaux services, de fonctionnalités à toutes ses composantes. Et c’est, enfin et même avant tout, un outil de travail au service d’un projet d’entreprise. Votre projet entreprise 2.0 est confié à une fonction centrale ? Evitez les pièges ! Un projet entreprise 2.0 (ou peu importe le nom que vous lui donnez) peut être porté par une multitude de personnes ou de services différents selon l’entreprise concernée.

Equipe mixte dédiée (solution qui a en général ma préférence), DRH, Dircom’, DSI…C’est un sujet auquel il faut idéalement penser en amont mais il se peut également que quelqu’un prenne le leadership sur le sujet et lance la machine auquel cas il faut bien faire avec l’existant. En fait il n’y a pas de solution miracle absolue, mais selon celle qui est mise en œuvre il y a parfois des pièges à éviter. Pour résumer la chose en une ligne : les professionnels du B2E peinent à faire du E2E. Le réseau social n’est pas (qu’) un outil de communication d’entreprise. Résumé : le réseau social est un fantastique outil de communication et c’est à ce titre que beaucoup d’entreprises essaient de lui trouver une place dans le paysage de leur intranet.

Ce qui n’est pas sans semer une certaine confusion car le RSE n’est pas un outil de communication au sens « corporate » du terme, ne vise pas le même type d’intéraction ni les mêmes acteurs. Au final, les directions de la communication sont hésitantes et mal à l’aise entre le potentiel de l’outil d’une part et leurs enjeux qui ne peuvent faire l’objet de certains compromis d’autre part.

La solution passe par une compréhension de la manière dont articuler la sphère du « user generated content » et celle du message d’entreprise car si mélanger les deux est source de confusion voire d’inefficacité, combiner peut permettre des synergies intéressantes au sein de ce qui sera l’intranet 2.0 qui adresse sans compromis les besoin de toutes les parties prenantes.