Revues de géographie

Facebook Twitter
Dossiers Dossiers La montagne est un territoire d’exception, réservoir de multiples ressources (bois, minerais, eau, énergie, neige, etc.), mais qui doit composer avec des handicaps naturels (pente, altitude et climat). Elle s’est ainsi construite au fil de son histoire une place spécifique au sein de l’Aménagement du territoire (RTM, Plan neige, loi « Montagne »). La question du changement climatique s’ajoute aujourd'hui aux réflexions et aux pratiques d’aménagement. Il faut alors s’interr(...)
déterritorialisation | Les territoires de l'album
Études rurales
Aux origines coloniales de la géographie - La vie des idées La constitution scientifique de la géographie en France au XIXe siècle a partie liée avec la construction de l’empire colonial. Science de l’espace, la géographie a d’évidentes retombées pratiques pour les colonisateurs. Mais faut-il pour autant la réduire à un discours de domination et de justification au service du colonialisme ? Recensé : Pierre Singaravelou (dir.), L’Empire des géographes. Géographie, exploration et colonisation, XIXe-XXe siècle, Paris, Belin, coll. « Mappemonde », 2007, 288 p. En proposant « un nouveau jalon en faveur d’une histoire sociale et intellectuelle de la géographie en situation coloniale » (p. 57), les auteurs de ce livre partent d’un double constat. Aux origines coloniales de la géographie - La vie des idées
Géographie Géographie Aix-en-Provence Conflits de lieux, lieux de conflits L'espace des mobilisations territoriales Ce colloque s’attachera à questionner les ressorts des mobilisations politiques qui s’inscrivent dans un « lieu », dont il est, tout à la fois, le support, le mobile et le principal enjeu – l’hypothèse générale soumise à la discussion étant que l’espace, en tant que construit social, n’est pas simplement un arrière-fond contextuel des luttes, mais participe pleinement de la dynamique constitutive des mobilisations, autant qu’il se constitue à travers elles.
[herodote.org]

[herodote.org]

Le dernier numéro publié : Pour ce numéro d’Hérodote sur la Chine, nous avons choisi une autre approche que celle de sa croissance économique, même si celle-ci a des conséquences géopolitiques indéniables. La puissance de la Chine inquiète une grande partie du monde pour le rôle qu’elle y joue ou jouera dans quelque temps, mais on se préoccupe moins de ses problèmes géopolitiques internes. Ce numéro, conçu avec (...) | lire la suite. Éditorial
Économie rurale - Agricultures, alimentations, territoires
Annales de géographie
L'Alpe Une part infime d’hommes et de femmes laissent leur nom dans l’histoire d’un territoire. Ne demeurent généralement que quelques illustres, dont les patronymes deviennent des adresses ou désignent des établissements publics. Et dont l’évocation occupe une large place, que ce soit par la statuaire urbaine que leur a consacré le XIXe siècle ou par les maisons natales ouvertes à leur gloire au cours du XXe. L'Alpe
Geographische Rundschau
La GéoGraphie La GéoGraphie Vous pouvez dès à présent lui associer un hébergement,en choisissant la solution la plus adaptée à vos besoins : Hébergement Web Une solution économiquepour héberger vos projets Web :site Internet, boutique en ligne,landing page...
Revue Annales de géographie - Maison d'édition Armand Colin. Revue Annales de géographie - Maison d'édition Armand Colin. Histoire Création en 1891 par Paul Vidal de La Blache. Politique éditoriale Les relations entre les sociétés et leur territoire, les réflexions fondamentales et les analyses de pointe en géographie physique et en géographie humaine, les résultats de la recherche contemporaine et l’ouverture à tous les courants scientifiques font des Annales la revue généraliste de référence. Depuis plus d’un siècle, elles accueillent les travaux des plus grands géographes français et étrangers et témoignent des évolutions et des découvertes de la géographie. Revue publiée avec le concours du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).
EspacesTemps.net

EspacesTemps.net

Exploring tourist mobility in Paris. A combined visitor survey and GPS tracking study. Maie Gérardot,Michael Bauder et Tim Freytag | 17.02.2014 This article presents a series of the findings from a combined visitor survey and GPS tracking study that was conducted in May and June 2013 in Paris.
Portail Revues scientifiques

Revues GÉOGRAPHIE ET CULTURES Revues GÉOGRAPHIE ET CULTURES La revue Géographie et cultures est née de l'intérêt renouvelé de la géographie pour les faits de civilisation, de la curiosité des sciences politiques pour l'espace, et de la découverte des problèmes d'environnement par les sciences sociales. Elle témoigne de la volonté des géographes de s'ouvrir à d'autres disciplines. La revue s'adresse à tous ceux qui s'interrogent sur les interactions entre espace et culture, sous toutes les latitudes et à toutes les échelles : historiens, ethnologues, sociologues, psychologues, géographes, économistes ou écrivains. Direction de la publication : Francine Barthe-Deloizy Secrétariat du comité de lecture : Yann Calbérac Secrétariat d'édition : Emmanuelle Dedenon
Regards croisés sur la Turquie
justice spatiale | spatial justice
Physio-Géo - Géographie, physique, et environnement
Développement durable et territoires - Économie, géographie, pol

Développement durable et territoires - Économie, géographie, pol

2013 fut l’année de l’égalité de genre. L’égalité est un principe de justice sociale fondamental dans les rapports de genre, de classe, et autres groupes sociaux ; et pourtant ce principe est souvent éclipsé au profit d’un autre : le mérite. Le mérite justifie bien souvent le traitement inégal de chacun au sein de notre société, de notre entourage, de notre famille ; on s’y réfère au quotidien en matière d’éducation, de travail, voire même de santé. Il contribue également à justifier, avec d’autres principes tel celui du besoin, les grandes et petites décisions publiques. L’environnement n’échappe pas à l’ère de la méritocratie. La perte de la biodiversité, la pollution de l’eau et de l’air, le changement climatique…, les mouvements et les politiques environnementalistes dédiées à leurs causes interpellent chacun d’entre nous, dans chacun de ses actes, de production et de consommation, et lui demandent un effort conséquent pour améliorer l’état de l’environnement.