background preloader

Revue du Web : Intérêt général

Facebook Twitter

Résumé La pensée politique de Cornelius Castoriadis [Archives] - RESiSTANCE. Le projet d'autonomie Cette brochure est le résumé d’un résumé. Sa prétention est d’évoquer la pensée politique de Cornelius Castoriadis, une pensée qui s’est étendue, tournée et retournée dans des milliers de pages de tomes divers et nombreux. Il ne faut donc pas espérer trouver ici un condensé fidèle et concis des méandres de cette réflexion, il faut lire cette brochure en se disant et en se répétant qu’elle n’est pas un résumé (oublions la première phrase ci-dessus) mais davantage une présentation, une introduction aux théories castoriadiennes. CASTORIADIS. Autonomie et hétéronomie individuelles et collectives. Les fonctions de la vie imaginaire.

Michèle Ansart-Dourlen Cornelius Castoriadis (1922-1997) a fait des études de philosophie et d’économie à Athènes avant d’arriver en France en 1945.

CASTORIADIS. Autonomie et hétéronomie individuelles et collectives. Les fonctions de la vie imaginaire

Après sa rupture avec le mouvement trotskyste, il a fondé avec Claude Lefort la revue « Socialisme et barbarie », en 1948, consacrée à la critique du marxisme par ces anciens marxistes, et à l’analyse du totalitarisme soviétique. Après la dissolution de cette revue, en 1965, il s’est consacré à des travaux personnels et a enseigné, à partir de 1980 à l’Ecole des Hautes études en sciences sociales.

IG et générations futures. L'intérêt général à l'épreuve du pluralisme - SES Paris. Lobbyisme et intérêt public. "Qui se soucie de l’intérêt général ?" Pierre Mazeaud (Canal Académie - Audio) Osons le dire Pierre Mazeaud : Qui se soucie de l’intérêt général ?

"Qui se soucie de l’intérêt général ?" Pierre Mazeaud (Canal Académie - Audio)

Une communication à l’Académie des sciences morales et politiques L’intérêt général, notion familière si difficile à définir, Pierre Mazeaud veut la cerner au plus près dans cette communication à l’Académie des sciences morales et politiques donnée le lundi 7 février 2011. Il relate comment, tout jeune et au cours de sa carrière, tant à l’Assemblée nationale qu’au Conseil d’Etat, cette notion n’a pas quitté ses préoccupations. Il montre qu’il est à craindre qu’un parlement affaibli, soumis aux groupes de pression, ne se soucie plus de l’intérêt général... Pierre Mazeaud, élu à l’Académie des sciences morales et politiques en décembre 2005 au fauteuil précédemment occupé par Alice Saunier-Seité, a occupé de hautes fonctions au service de la République, notamment président de la Commission des lois à l’Assemblée nationale (durant 7 ans), puis membre et président du Conseil constitutionnel (en 2004).

Dix idées pour sortir de l’absurdité. C’est inexplicable mais c’est entré dans nos mœurs : voilà des années que l’on dépouille la collectivité et que l’on ruine la démocratie, dénonce Ingo Schulze.

Dix idées pour sortir de l’absurdité

L’écrivain allemand livre ses pistes pour renouer avec le bon sens. Extraits. Cela faisait quelque chose comme trois ans que je n’avais plus écrit d’article, pour la simple raison que je ne savais plus quoi écrire. Tout saute aux yeux : le délitement de la démocratie, la polarisation économique et sociale croissante entre pauvres et nantis, la ruine de l’Etat social, la privatisation et, partant, la marchandisation de tous les domaines de la vie, et ainsi de suite. Intérêt général - wikipêdia.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Intérêt général - wikipêdia

L’intérêt général, désigne la finalité d'actions ou d'institutions censées intéresser une population considérée dans son ensemble. La distinction avec les notions voisines d'intérêt commun, d'intérêt public ou encore d'intérêt collectif, n'est pas évidente : L'intérêt commun désigne une finalité définie comme la résultante de l'ensemble des intérêts exprimés par les membres d'une communauté.

Dilemme du prisonnier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dilemme du prisonnier

Le dilemme du prisonnier, énoncé en 1950 par Albert W. Tucker à Princeton caractérise en théorie des jeux une situation où deux joueurs auraient intérêt à coopérer, mais où, en absence de communication entre les deux joueurs, chaque joueur choisira de trahir l'autre lorsque le jeu n'est joué qu'une fois. La raison à cela est que si un coopère et l'autre trahit, le coopérateur est fortement pénalisé. Pourtant si les deux joueurs trahissent, le résultat leur est moins favorable que si les deux avaient choisi de coopérer. Lorsque le jeu est joué plusieurs fois de suite, il sert d'illustration au folk theorem (en) voulant que toutes les issues du jeu peuvent être des équilibres d'un jeu répété un assez grand nombre de fois. Il a donné naissance à des jeux d'économie expérimentale testant la rationalité économique des joueurs et leur capacité à identifier l'équilibre de Nash d'un jeu. Équilibre de Nash.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Équilibre de Nash

Dans la théorie des jeux, l'équilibre de Nash, nommé d'après John Forbes Nash, est un concept de solution dans lequel l'ensemble des choix faits par plusieurs joueurs, connaissant leurs stratégies réciproques, est devenu stable du fait qu'aucun ne peut modifier seul sa stratégie sans affaiblir sa position personnelle. NIMBY et IG _ l'aménagement en politique. Concertation pour définir l'IG des espaces forestiers. 1Si la préservation de l’intérêt général est une prérogative traditionnelle de l’État, sa définition se fait de plus en plus au sein d’instances de discussion pluri-acteurs.

concertation pour définir l'IG des espaces forestiers.

L’ouverture de ces espaces de débats à une diversité d’acteurs la plus large possible est censée améliorer la cohérence et la légitimité des décisions par rapport à l’action publique classique. T. Negri Réappropriations de l'espace public. Décroissance et intérêt écologique de classe. Je vais peut-être dire des énormités mais je vais tenter d'exprimer ce que je croyais avoir compris de quelques unes de mes lectures... dites moi si vous pensez que j'ai tout compris de travers. Et puis par ailleurs, ça remue des choses assez profondes : pourquoi on milite, pour qui, pour quel intérêt, général ?

Ou particulier ? Ou entre les deux, national ? De classe ? L'intérêt général, au sens de celui de l'humanité toute entière, est un vieux souci de philosophes qui s'est trouvé exprimé de façon politique d'abord dans le cadre des révolutions bourgeoises. ... Cette idée que l'action politique doit aller dans le sens de l'intérêt général est généreuse, admirable même. Définition Intérêt général - La Toupie. Proposition de loi enterrée : prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique. Projet de loi relatif à la déontologie et à la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique La confiance des citoyens dans ceux qui gouvernent, jugent ou administrent est au fondement même de la République et de la démocratie.

proposition de loi enterrée : prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique

Cette confiance ne peut prospérer que si l'intégrité et l'impartialité des responsables publics ne peuvent être mises en doute. C'est pourquoi le Président de la République a confié en septembre 2010 à une commission de réflexion sur la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique, présidée par M.

Jean Marc Sauvé, vice-président du Conseil d'Etat et composée de M. Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes et de M. Pouvoirs publics : déontologie et prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique. Extrait du compte rendu du Conseil des ministres du 27/07/11 Le ministre de la fonction publique a présenté un projet de loi relatif à la déontologie et à la prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique.

Pouvoirs publics : déontologie et prévention des conflits d'intérêts dans la vie publique

Le rapport demandé par le Président de la République à la Commission de réflexion présidée par le Vice-président du Conseil d'Etat, M. Conseil d'état 99 _ Réflexions sur l'intérêt général. L’intérêt général se situe, depuis plus de deux cents ans, au coeur de la pensée politique et juridique française, en tant que finalité ultime de l’action publique.

conseil d'état 99 _ Réflexions sur l'intérêt général

Il occupe une place centrale dans la construction du droit public par le Conseil d’État. Cette notion, qui donne aujourd’hui lieu à de multiples interrogations, est-elle toujours d’actualité ? En cette année du bicentenaire du Conseil d’État, il nous a paru tout naturel de consacrer nos réflexions à ce thème et à sa modernité.

L’intérêt général : une notion centrale de la pensée politique et du système juridique français L’intérêt général, au coeur de la pensée politique française. Réformes politiques : L’inclusion au service de l’intérêt général. Vendredi 30 décembre 2011 Cette réflexion, d’un observateur inculte, n’est pas conforme à la politique telle qu’elle est mise en œuvre par certains praticiens de la politique, pour qui contribuer au bien commun est une exception. La politique est perçue par beaucoup d’observateurs comme un raccourci vers la satisfaction des intérêts particuliers et partisans, la courte échelle pour s’enrichir.

Dans la pratique, il est question d’humiliations, d’insultes, de rejets et de contradictions. La politique est l’expression d’une démarche partisane. Il faut choisir son camp : la gauche ou la droite, la majorité ou la minorité, le pouvoir ou l’opposition. Amis de Veblen : Documents. Bernard Drevon: James Galbraith, L'Etat prédateur, Le Seuil, 2009. James K. Galbraith raconte une anecdote piquante à la fin de son livre L’État prédateur publié au Seuil en 2009 (1° édition New York 2008). Rendant visite à son père John Kenneth Galbraith (le célèbre économiste auteur Du nouvel État industriel – 1967 – trad. 1968 Gallimard) très malade à l’hôpital, comme il lui parlait de son travail, ce dernier lui déclara : « Tu devrais écrire un livre court sur la prédation d’entreprise.

Cela fera de toi la grande voix économique de ta génération. » Il s’est tu, puis a ajouté avec sa modestie habituelle : « Si je pouvais le faire, je t’éclipserais complètement. » ! (cette note a été publiée dans la revue Idées économiques et sociales - Juin 2012) Cet ouvrage est un peu passé inaperçu au moment de sa publication en France. ° Selon le dernier rapport publié par Reporters sans Frontières, la France est passée en 2011 de la 44ème à la 38ème place, juste devant l’Espagne (39) et l’Italie (61) qui continue sa chute vertigineuse. Par rapport à ses autres voisins les plus directs, ce n’est évidemment pas brillant: Luxembourg 7ème, Suisse 8ème, Allemagne 18ème, Belgique 20ème, Royaume-Uni 28ème. L’autre pays auto-proclamé chantre de la liberté et des droits de l’homme, les Etats-Unis, pointe à la 47ème place… Comme quoi le vieil adage “faites ce que je dis, pas ce que je fais” reste parfaitement d’actualité.

La liberté de la presse, c’est une chose que RSF mesure selon des critères relativements objectifs tels le niveau de concentration des médias, le nombre de journalistes arrêtés ou tués, la censure officielle, etc… Mais cette mesure est surtout corrélée avec la liberté d’expression en général au sein des pays concernés, et par delà du niveau réel de démocratie. Alors que faire? Les principes de la Grande Transition. Face aux effets dévastateurs d’une mondialisation prédatrice en termes sociaux, humains et écologiques, une nouvelle économie s’impose porteuse de nouveaux rapports sociaux et d’une relation privilégiée avec la planète. Revue du web : BIEN COMMUN. Intérêt général et propriété intellectuelle. IG, service public et souveraineté. 1. Services publics menacés, République en danger ! 10-12-11 - IG et statut des enseignants. SNPI- FSU - évaluation enseignants +IG. En justifiant la réforme de l’évaluation des enseignants par un discours de nécessaire modernisation, le ministère de l’Éducation nationale cherche à minimiser les transformations fondamentales qu’elle engage.

Fonda : associations d'IG. Cet article constitue une contribution de la Fonda à la réflexion conduite par Jean-Pierre DECOOL dans le cadre d’une mission qui lui avait été confiée sur les "associations d’intérêt général". Innover au service de l'IG - entrepreunariat social. Le Labo de l'ESS (économie sociale et solidaire) 1. Impasse de la République. La fin des Trente Nonchalantes ?