background preloader

Le Cheval de Milan

Facebook Twitter

Leonard de Vinci. On tient de Léonard lui-même, ainsi que d’autres sources, que, dès sa jeunesse, il s’exerça à la sculpture; pendant son apprentissage chez Verrocchio, il put certainement s’initier aux techniques du modelage, de la sculpture, de la fonte et suivre directement l’exécution d’œuvres plastiques sorties de cet atelier très actif.

Leonard de Vinci

En 1481, il s’offrit à exécuter le monument équestre de Francesco Sforza, arguant de son habileté de sculpteur en marbre, argile et bronze, et c’est surtout la commande de la statue, le célèbre « cheval », qui motiva sa venue à Milan. De nouveau, en 1498, il se proposa pour l’exécution des portes de bronze destinées à la cathédrale de Plaisance, invoquant encore ses qualifications techniques. A Florence, entre 1506 et 1511, il collabora avec G. F. Rustici au moulage des statues du « saint Jean-Baptiste entre un Lévite et un Pharisien » (voir plus en bas dans la page), pour le Baptistère [Vasari]. Cheval De Léonard. Léonard et son cheval Le Cheval de Léonard (en italien : Il Cavallo di Leonardo) est un monument inventé par Léonard de Vinci.

Cheval De Léonard

Il réussit à terminer uniquement un modèle en argile. Frederik Meijer Gardens. RESULTATS Google Recherche d'images Correspondant à. L’hippodrome de Milan, splendeur et frissons! Un truc à faire absolument quand la canicule plane sur Milan le dimanche, c’est se rendre à l’hippodrome pour voir les chevaux galoper sous le soleil éclatant, les casaques flamboyer dans la lumière et les souliers vernis des propriétaires équestres se refléter dans les montures en or des femmes endimanchées… Jouer le jeu, tourner autour des animaux pour en évaluer la stature et le lustre, jeter son dévolu pour quelque naseau écumant ou un jockey à belle allure, puis courir jusqu’à la tribune pendant que les parieurs, pronostics en main, font leurs jeux, suivre le départ aux jumelles, se lever au moment de la courbe et s’époumoner à l’arrivée en ayant cru voir franchir en tête le n°7 (ou serait-ce le 2) (à moins que ce ne soit le 11…) Attendre fébrilement les résultats officiels et en rire, alors que les paris reprennent déjà pour la course suivante et que les hommes en chemises bleu ciel s’agglutinent à nouveau sous les écrans du grand hall, dans l’attente de la bonne fortune…

L’hippodrome de Milan, splendeur et frissons!

Milan : à la quête de Leonard de Vinci (Italie) La capitale lombarde n’est certainement pas une ville musée comme Venise et Florence mais son patrimoine artistique et son histoire sont tout à fait à la hauteur de la réputation italienne.

Milan : à la quête de Leonard de Vinci (Italie)

Le touriste français amateur du " Bel Paese " connaît pourtant mal ou néglige totalement cette ville, ce qui n’est pas surprenant car même les italiens, les milanais en premier, ont pendant longtemps oublié que cette ville dont l’entrain et le style est reconnu à été un des lieux les plus importants de l’histoire italienne. Bien que capitale de l’Empire romain d’Occident de 286 à 402 après J.C. et siège historique de l’opéra (le Théâtre La Scala fut le temple de Toscanini, Verdi et de la Callas), Milan n’a jamais bénéficié de son riche passé.

" Travail " a toujours été son mot d’ordre. Le cheval virtuel de Léonard (2) Résumé du chapitre précédent.

Le cheval virtuel de Léonard (2)

Ludovic Sforza a commandé une statue équestre gigantesque à Léonard de Vinci. Le maître florentin va-t-il réussir à la construire ? Leonard tente donc une nouvelle fois d’atteindre son nirvana artistique, en composant son projet de «Cavallo» avec des parties de chevaux qu’il trouve magnifiques: la croupe de celui-ci, les jarrets de celui-là, l’encolure de cet autre, etc. «Morel Fiorentino est gros et a un beau cou... », «Ronzone est blanc, il a des belles cuisses», écrit-il dans ses carnets. Logiquement, cela devrait suffire pour renvoyer aux oubliettes les précédentes statues de bronze des condottieres Bartolomeo Colleoni et Gattamelata, respectivement sculptées par Verrocchio et Donatello.

Entre temps, mine de rien, c’est fou comme ça file, ça ne nous rajeunit pas, une quinzaine d’année se sont écoulées. CHEVAL DE LÉONARD DE VINCI - Official website Milan Tourism. L'Artiste - Léonard de Vinci. La carrière d’artiste de Leonardo débuta réellement lorsqu’en 1469, à 17 ans, il rejoignit l’ami de son père et artiste Andrea del Verrocchio afin de travailler dans son atelier comme assistant.

L'Artiste - Léonard de Vinci

Cette décision fut prise après que son père, déjà impressionné par les talents artistiques de son jeune fils, eut montré les dessins de ce dernier à Verrocchio, lequel n’hésita pas une seconde pour inviter le jeune homme, qui accepta de bon cœur, enthousiaste à l’idée d’apprendre aux côtés de l'un des plus grands. Ce ne fut peut être pas aussi rapide que ce à quoi Leonardo s’attendait : il fallut attendre un an, passé à nettoyer des pinceaux et à effectuer d’autres menus travaux d’apprenti, après quoi Léonard fut enfin initié par Verrocchio aux nombreuses techniques pratiquées dans un atelier traditionnel. Léonard De Vinci. Monsieurmathieundlronchin/files/2011/10/17-oeuvres-de-Leonard-de-Vinci-pour-illustrer.pdf. VIDEO. Le cheval de Léonard de Vinci ressuscité.