Divertissements

Facebook Twitter

Digital art. Le Louvre. Il s'agit là d'un des chefs-d'oeuvre de l'artiste, de sa période anglaise, à dater d'environ 1635.

Le Louvre

Il fut payé par le roi en 1638 en tant que portrait dudit monarque "à la chasse", d'où son aspect plus aristocratique - et comme tel, infiniment élégant et distingué - que proprement royal (on n'y trouve pas d'insignes monarchiques, simplement une inscription). Une inoubliable leçon d'harmonie picturale entre figures humaines (le roi et divers écuyers), animaux (cheval) et fond de paysage.

Un gentilhomme à la chasse Comme il est écrit dans un mémoire du peintre rédigé en français vers 1638, Van Dyck peint ici "le roi alla ciasse". Ce collaborateur de Rubens, qui s'inspira profondément dans ses portraits équestres de l'art du Titien, invente ici une iconographie royale tout à fait novatrice.

Jeux

Vidéos.