background preloader

Informations

Facebook Twitter

Thermes romains. Mosaïque de bains publics (Sabratha, Libye) dont l'inscription, SALVOM LAVISSE, peut se traduire par « se laver est bénéfique ».

Thermes romains

Les thermes romains (en latin thermæ, du grec thermos, « chaud ») sont des établissements abritant les bains publics (en latin : balnea) de la Rome antique qui participent au maintien de la santé publique en permettant aux populations de se laver dans de bonnes conditions d'hygiène. Leur ouverture progressive à toutes les couches sociales en fait des lieux de grande mixité. Durant l'Empire romain, la pratique du thermalisme dans des établissements dédiés accessibles à tous et offrant plus de services que la simple fonction de bain devient une caractéristique de la culture romaine. Atrium (architecture) Atrium romain avec fontaine et bassin.

Atrium (architecture)

Une autre théorie avance que le mot « atrium » est tiré de l'adjectif latin ater, qui signifie « noir, noirci » et suggère que l'atrium primitif était la pièce unique de la maison, dans laquelle on cuisinait, provoquant ce noircissement. Macellum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Macellum

Un macellum est un marché à l'époque romaine. Il se présentait sous la forme d'un espace clos avec une entrée unique, et comportait un certain nombre d'emplacements, avec des étals en pierre pour présenter les marchandises. Son existence favorisait la vie urbaine en organisant le commerce : fréquemment, le macellum disposait d'étalons de mesure, que l'on a retrouvés gravés dans la pierre (mesures de longueur). Marché de Leptis Magna, colonnes des édicules centraux Liste de vestiges de marchés antiques[modifier | modifier le code] à Rome: à Thuburbo Majus, en Tunisieà Leptis Magna en Libye, conservé sur toute sa surfaceà Cuicul (Djemila) en AlgérieMacellum à PompéiMacellum à PutéolesMacellum à ÉphèseMacellum à AmpuriasMacellum à Baelo ClaudiaMacellum à Lugdunum Convenarum (aujourd'hui Saint-Bertrand-de-Comminges)

Pompéi. Pompei.pdf. Éruption plinienne. Destruction de Pompéi. Titus (empereur romain) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Titus (empereur romain)

Pour les articles homonymes, voir Titus. Titus (latin : IMPERATOR•TITVS•CAESAR•VESPASIANVS•AVGVSTVS) (30 décembre 39 – 13 septembre 81), appartenant à la dynastie des Flaviens, est un empereur romain, qui régna de 79 à 81. Vespasien, père de Titus Les carrières politiques du père et du fils ont connu une impulsion simultanée et ont suivi une évolution parallèle. Le rôle politique du jeune homme commence en 56 ou 57 où il devient tribun militaire d’abord en Germanie puis en Bretagne mais son ascension ne commence véritablement que deux ans avant le couronnement de son père en 69.

Rome antique. La Rome antique est à la fois la ville de Rome et l'État qu'elle fonde dans l'Antiquité.

Rome antique

L'idée de Rome antique est inséparable de celle de la culture latine. Ce regroupement de villages au VIIIe siècle av. J. Volcan gris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Volcan gris

Un volcan gris est un volcan explosif[1][réf. insuffisante] émettant des laves généralement andésitiques suffisamment visqueuses pour qu'elles ne forment pas de coulée de lave mais s'accumulent au point de sortie, formant une aiguille ou un dôme de lave. Lorsque cette masse de lave plus ou moins stable s'effondre ou explose en totalité ou en partie, un panache volcanique de cendres et de débris de roches s'élève à des kilomètres au-dessus du volcan et des nuées ardentes risquent de dévaler ses pentes à des centaines de kilomètres à l'heure, sur plusieurs kilomètres. Les volcans gris tirent leur nom de la couleur majoritairement grise de leurs produits éruptifs (majoritairement des cendres volcaniques) par opposition aux volcans rouges qui émettent des laves fluides formant des coulées de lave[1].

Cette classification en volcan gris ou volcan rouge est parfois moins pertinente pour ceux ayant un comportement intermédiaire ou changeant. Éruption du Vésuve en 79. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Éruption du Vésuve en 79

L'éruption du Vésuve qui eut lieu en l'an 79, probablement en octobre ou en novembre, est la plus célèbre des éruptions volcaniques de ce volcan de Campanie, en Italie. Les historiens l'ont apprise grâce au récit d'un témoin oculaire, Pline le Jeune, administrateur et poète romain[2]. Temple de Vespasien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Temple de Vespasien

Colonnes du temple de Vespasien. Localisation[modifier | modifier le code] À gauche le temple de Saturne, à droite le temple de Vespasien. Entre les deux, le portique des Dieux Conseillers avec le clivus Capitolinus qui le longe. Derrière les colonnes du temple de Vespasien, on aperçoit les vestiges du Tabularium, intégrés dans la façade d'un édifice plus récent. Histoire[modifier | modifier le code] Antiquité[modifier | modifier le code] Entre 200 et 205, le temple est restauré par Septime Sévère et Caracalla[4]. Moyen Âge[modifier | modifier le code] Le temple est gravement endommagé durant le Moyen Âge, en particulier au début du XIVe siècle puis durant le XVe siècle, quand le pape Nicolas V fait réaménager le temple en petite forteresse[3].

Map of setteling phases of Pompeii - Pompéi. Vésuve. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vésuve

Le Vésuve ou mont Vésuve (monte Vesuvio en italien, Vesuvius mons en latin) est un volcan italien d'une altitude de 1 281 mètres, bordant la baie de Naples, à l'est de la ville. Il s'agit du seul volcan d'Europe continentale à être entré en éruption durant les cent dernières années, même s'il est actuellement en sommeil ; sa dernière éruption date de 1944.

Il est à l'origine de la destruction des villes de Pompéi, Herculanum, Oplontis et Stabies, ensevelies le sous une pluie de cendres et de boue qui, ainsi, les a conservées jusqu'à nos jours dans leur état antique. Il est entré en éruption de nombreuses autres fois au cours des derniers millénaires et est l'un des volcans les plus dangereux du monde en raison de sa tendance explosive et surtout de la population importante qui vit à ses abords. Il a inspiré de nombreuses légendes et représentations au cours des siècles. Architecture du théâtre romain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Architecture du théâtre romain

Les différentes parties d'un théâtre romain : 1) Scaenae frons 2) Porticus post scaenam 3) Proscaenium 4) Pulpitum 5) Orchestra 6) Cavea 7) Aditus maximus 8) Vomitoria (Théâtre romain de Bosra, Syrie). Pendant longtemps, les Romains ne construisirent pas de bâtiment spécifique pour accueillir les représentations théâtrales. Ils furent même longtemps interdits : le premier théâtre en pierre à Rome ne fut bâti qu'en 55 av. Macellum. Basilique civile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une basilique est originellement un lieu de réunion civil ouvert au public, un bâtiment couvert, dans l'antiquité grecque puis romaine.

Origine[modifier | modifier le code] Le mot basilique est formé à partir de deux éléments grecs : « basileus » qui signifie « roi »le suffixe « -ikê », suffixe d’adjectif féminin. L’expression complète est βασιλικά οἰκία basilika oikia qui signifie « salle royale ». La basilique est un édifice d’inspiration grecque qui apparaît au IIe siècle av.

Pompéi. Forum romain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Forum. Le forum était pour les Romains la place publique où les citoyens se réunissaient pour marchander, traiter d’affaires politiques ou économiques. C'était un lieu de rencontre qui facilitait la vie sociale où l'on pouvait trouver toutes sortes de personnes : des marchands en passant par les usuriers; les vendeurs d'esclaves et les hommes venus marchander pour réclamer quelques intérêts par la suite, etc.