background preloader

Publicité numérique

Facebook Twitter

Publicité digitale. Ecrit par B.Bathelot, mis à jour le . Glossaires : Publicité display et vidéo | Publicité média Le terme de publicité digitale désigne initialement la publicité effectuée sur Internet et ses différents terminaux (ordinateurs, smartphones, tablettes, etc.) et qui se fait essentiellement sous forme de publicité display ou de liens commerciaux. Le champ de la publicité digitale s’est ensuite élargi avec l’apparition d’écrans numériques ou digitaux utilisés pour diffuser de la publicité en extérieur ou dans certains lieux de passage (centres commerciaux ou aéroports par exemple).

Cette dernière forme de publicité digitale est souvent désignée sous le terme de DOOH. Les investissements en publicité digitale (hors DOOH) sont très concentrés, puisque selon le SRI, 68 % des investissements en publicité digitale effectués en France ont été captés par Google et Facebook. Egalement selon l’étude PWC, SRI, UDECAM, le digital est devenu le premier média publicitaire en 2016 devant la télévision.

Juridique

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet : Marketing, Communication. Et si on repensait le placement de produit ? - Lex Presse #5. Petite définition. La pub numérique en tête. La publicité numérique a détrôné la publicité TV en 2016 en France mais l'essentiel de sa croissance a été captée par les géants Google et Facebook, un phénomène qui suscite des inquiétudes, a révélé l'Observatoire de l'e-pub publié jeudi. Le marché de la publicité numérique a atteint 3,453 milliards d'euros l'an dernier, en croissance de 7% par rapport à 2015, selon cette étude de référence effectuée par le cabinet PwC pour le syndicat des régies internet (SRI) et l'Udecam, qui représente les agences médias. Le numérique devient ainsi le "premier media investi sur l'ensemble de l'année 2016", avec une part de marché de 29,6%, devant la télévision (28,1%), souligne l'étude.

Mais cette croissance dynamique se fait essentiellement au bénéfice de Google et Facebook, selon cet étude, basée sur des estimations puisque les géants de l'internet ne révèlent pas le montant des investissements publicitaires de leurs annonceurs.