background preloader

Les biais cognitifs

Facebook Twitter

Comment les algorithmes nous enferment ? - Vidéo Sciences numériques et technologie. Les biais cognitifs - Interview d'Albert Moukheiber | La Fabrique de l'ignorance | Arte. Comment les biais cognitifs trompent notre cerveau. À la découverte des biais cognitifs - le jeu de 52 cartes UX -- par Stéphanie Walter et Laurence Vagner. Laurence Vagner (avec un V) animons des ateliers sur la thématique des biais cognitifs. Nous avions déjà fait cet atelier en anglais pour nos workshops UX in Lux à Luxembourg. Pour la version française de l’atelier, nous avons sorti le grand jeu (huhu) et créé un jeu de 52 cartes pour vous aider à découvrir et vous sensibiliser à différents biais cognitifs.

Les biais cognitifs sont des mécanismes de pensée qui poussent le cerveau humain à tirer des conclusions incorrectes. Pour le meilleur ou pour le pire, nous pouvons les utiliser de différentes façons pour influencer le comportement des utilisatrices et utilisateurs de vos produits et services. Le jeu des 52 cartes UX des biais cognitifs La liste des biais cognitifs est longue et carrément effrayante pour beaucoup de personnes. Prise de décision et comportementRaisonnement et résolution de problèmeMémoire et souvenirsInterview et test utilisateurTravail d’équipe et réunion Ces cartes ont été conçues à des fins d’apprentissage. Youpi ! Cerveau : sept biais cognitifs qui piègent notre raisonnement. 1. Le biais de représentativité Paul est réservé, méticuleux, cultivé et solitaire.

A votre avis, est-il bibliothécaire, commerçant ou pilote de ligne ? La plupart des gens répondent bibliothécaire, alors qu'en réalité, la réponse ayant la plus forte probabilité d'être exacte est commerçant, ces derniers étant bien plus nombreux que les bibliothécaires et les pilotes de ligne. Ce biais de représentativité nous pousse à baser notre jugement sur des stéréotypes plutôt que sur les statistiques. Newsletter Science&Vie Recevez toute l’actualité des sciences, trois fois par semaine 2. On demande aux visiteurs d'un centre de protection des oiseaux combien ils sont prêts à donner pour soutenir le projet. Une astuce connue des professionnels du marchandage. 3. En 2015, une étude du professeur Séralini fait la une des journaux : il affirme détenir la preuve du pouvoir cancérogène des OGM. 4.

La peur de perdre est mauvaise conseillère. 5. 6. 7. Petit guide exhaustif des biais cognitifs – Buster Benson. J’ai passé de nombreuses années à consulter la liste Wikipedia des biais cognitifs chaque fois que j’ai eu le pressentiment qu’une forme de pensée était un biais cognitif « officiel » mais que je ne m’en rappellais pas en détail.

Cela a toujours été une référence inestimable pour m’aider à identifier les failles cachées de mon propre raisonnement. Rien d’autre de ce sur quoi j’ai pu tomber ne m’a semblé aussi compréhensif et succinct. Cependant, honnêtement, la page Wikipedia est légèrement bordélique. En dépit du fait d’avoir essayé d’absorber les informations de cette page, bien peu semble m’en rester. Je la parcours souvent en ayant le sentiment que je n’arrive pas à trouver le biais que je recherche et oublie rapidement ce que j’ai appris. Cet article est une traduction de : Cognitive bias cheat sheetNDT : le web anglophone étant bien plus fourni que son équivalent à baguette sous le bras, certains biais ne sont pas sourcés dans la langue de Molière, ils sont marqué d’un (?) Codex biais cognitifs. Biais Cognitifs | Codex des Biais Cognitifs. Liste de 52 biais cognitifs.

Page conçue par Stéphanie Walter, Laurence Vagner, @GeoffreyCrofte Les biais cognitifs sont des mécanismes de pensée qui poussent le cerveau humain à tirer des conclusions incorrectes. Voici une liste de 52 biais classés en 5 catégories. Elles permettent aux équipes de conception de prendre conscience de leurs biais et des différents biais qu’elles peuvent induire, qu’elles le veuillent ou non, aux utilisatrices et utilisateurs Prise de décision & comportement Ces biais peuvent orienter la prise de décision ou le comportement de la personne, en se basant sur les choix proposés ou des informations mises en valeurs. Raisonnement et résolution de problème Ces biais peuvent changer la manière de raisonner ou de résoudre des problèmes et mener les personnes à des conclusions erronées.

Mémoire et souvenirs Ces biais peuvent influencer des choix en faisant appel à la mémoire ou aux souvenirs de la personne concernée. Interview et test utilisateur Travail d'équipe et réunion. 25 biais cognitifs qui nuisent à la pensée rationnelle. Les biais cognitifs sont des formes de pensée qui dévient de la pensée logique ou rationnelle et qui ont tendance à être systématiquement utilisées dans diverses situations. Ils constituent des façons rapides et intuitives de porter des jugements ou de prendre des décisions qui sont moins laborieuses qu'un raisonnement analytique qui tiendrait compte de toutes les informations pertinentes. Ces jugements rapides sont souvent utiles mais sont aussi à la base de jugements erronés typiques.

Le concept a été introduit au début des années 1970 par les psychologues Daniel Kahneman (prix Nobel en économie en 2002) et Amos Tversky pour expliquer certaines tendances vers des décisions irrationnelles dans le domaine économique. Depuis, une multitude de biais intervenant dans plusieurs domaines ont été identifiés par la recherche en psychologie cognitive et sociale. Certains biais s'expliquent par les ressources cognitives limitées. Voici une liste de 25 biais cognitifs fréquents : Le biais de croyance. Test psychologique : Échelle de l'angle mort concernant les biais.