background preloader

Projet STMG

Facebook Twitter

Claire, serveuse : « Penser à l’avance, ne jamais se relâcher, sourire » Travailler dans un resto, c’est un peu comme mettre en scène une pièce de théâtre, explique Claire. La jeune fille de 29 ans a laissé tomber ses études de sociologie pour travailler dans la restauration à plein temps. Elle préfère rester anonyme. « Ton rôle, c’est d’être derrière, rester discret et gérer tous les problèmes. Le client ne doit pas se rendre compte de tout ce qui peut foirer. » Elle est donc la metteuse en scène de dîner dans un resto italien – elle-même est d’origine italienne et parle d’ailleurs très vite – du quartier européen de Bruxelles. Elle sert beaucoup de députés (elle a un trombinoscope pour les reconnaître), mais pas seulement ; les grands soirs, une centaine de clients se pressent dans ce resto à l’ambiance malgré tout familiale. Pour une prestation réussie, il faut sourire. . « Si le client est odieux, on se dit entre collègues : “Celui-là, à la table 5, il me fait chier”. Beaucoup de temps à quitter le resto « On met beaucoup de temps à quitter le resto. 16.

Entreprises…Comment s’organiser pour travailler ensemble? | Le temps des managers. S’organiser pour travailler ensemble : Clarifier qui fait quoi La plupart des PME sont nées sous l’impulsion de 2 ou 3 personnes passionnées, auxquelles sont bientôt venues s’ajouter d’autres passionnés car « qui s’assemble se ressemble » et inversement… C’est le temps des semaines de 70 heures, week-end compris. Chacun donne son maximum… et puis, les affaires marchent bien, on se développe, l’entreprise ressemble à une ruche où tout le monde s’agite avec ardeur. On passe de 3 à 5, puis 10, puis 20, puis 50… Viennent alors les erreurs, les ratés, la fatigue, l’énervement, les frustrations… et la sensation qu’on n’y arrive plus. La somme du travail de 50 personnes n’est pas égale à l’addition du travail de chacune d’elle. S’organiser pour travailler ensemble Les règles de l’organisation sont simples et connues depuis longtemps : Clarifier « qui fait quoi ».

C’est l’étape d’élaboration des fiches de fonction et des fiches de poste. A chaque niveau de décision, son travail d’amélioration. L'animation de la réunion, Gestion du Personnel - Recrutement. Les réunions permettent de conforter les liens entre les associés et de se pencher sur les problèmes rencontrés au sein de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle, il est très important de la rendre productive au maximum. Pour cela, Il faut respecter quelques points essentiels : Une bonne gestion de la parole : tous les membres doivent avoir l’opportunité de s’exprimer et ce de façon égale. Il faut donc maîtriser avec diplomatie les membres qui parlent beaucoup, et donner l'opportunité aux plus discrets de s'exprimer.

Il est impératif d’accompagner les affirmations et les propositions d’une argumentation à la fois claire et concise. Image_DoubleTriade_Fr. Diagnostiquer les dysfonctionnements au sein de mon entreprise artisanale, Formation - Devis - Prix - Calculs. Fiche Pratique publiée le Jeudi 26 janvier 2012 Répondre à mes clients, établir les devis, visiter mes chantiers, prospecter, recevoir mes fournisseurs, relancer mes devis, faire mes factures, relancer mes impayés, répondre à mon banquier, préparer la paye de mes ouvriers……. Vous vous êtes tous posé la question à un certain moment : Comment caser toutes ces tâches qui doivent être faites au quotidien dans mon entreprise ? Certains y ont réussis, bon an mal an, mais quand ils ont fini leur journée, ils ont l’impression d’en avoir fait trois d’un coup. D’autres, au contraire, sont totalement débordés, et l’ensemble de leur activité en pâtit : C’est des retards dans les chantiers, c’est la perte de clients mécontents, c’est des erreurs dans la comptabilité Mais, et c’est encore plus grave, c’est aussi la mauvaise rentabilité de votre entreprise que vous ne constatez souvent qu’avec votre bilan soit malheureusement trop tard le plus souvent.

Qui fait quoi ? Exemples : Exemple : Eh! Réussir l’intégration d’un nouveau collaborateur en 10 leçons. Cela peut paraître évident mais un recrutement réussi passe avant tout par une intégration réussie ! Or rater une intégration et voir un collaborateur quitter l’entreprise en cours de période d’essai s’avère chronophage inutilement.

D’où l’importance de cadrer et préparer le processus d’intégration pour se donner le maximum de chance de pérenniser l’embauche. Très souvent, les périodes d’essai écourtées sont le fruit d’intégration ratées. Mauvaise compréhension de la feuille de route, mauvaise compréhension des rôles dans l’organisation… autant d’écueils qui pourraient être évités avec un minimum de préparation et d’implication du manager et de ses équipes.Nous vous proposons ci-dessous 10 conseils essentiels pour vous aider à définir clairement un plan d’intégration pour vos futurs collaborateurs : 1.

Un poste de travail déjà installé C’est la base ! 2. 3. 4. …des différents services, des bureaux pour qu’il puisse prendre ses marques et commencer à avoir une vue d’ensemble. 5. 6. 7. 8. Comment réussir l’intégration d’un nouveau salarié ? Préparer le poste de travail en amont. Avant l’arrivée de votre nouveau collaborateur, assurez-vous qu’il dispose de tout le matériel nécessaire pour réaliser sa mission dans de bonnes conditions : bureau, ordinateur, identifiants informatiques, tenue de travail etc. Tout doit être prêt le jour J. Informer ses équipes. Rien de plus frustrant que d’apprendre à l’improviste l’arrivée d’un nouveau collègue ! Informez vos équipes en amont au cours des points hebdos, des réunions d’équipe, le cas échéant par e-mail. . « Vos collaborateurs seront ensuite de précieux relais de proximité pour faciliter son intégration: ils seront plus enclins à lui consacrer du temps et à l’aider en cas de difficulté. » explique Guillaume Daboville, Responsable Pédagogique et Développement Extérieur de Randstad Academy.

Faire le tour de l’entreprise. Ne vous précipitez pas pour mettre immédiatement votre nouveau salarié devant son poste de travail. Expliquer la culture de l’entreprise. Désigner un tuteur opérationnel.