background preloader

Projet RHC

Facebook Twitter

AACC DD Guide Handicap 25112015 MD. Formation professionnelle des personnes handicapées. Principe L’objectif de ces formations est d’entraîner ou de réentraîner la personne au travail, en vue d’une insertion ou d’une réinsertion professionnelle.

Formation professionnelle des personnes handicapées

Le stage de rééducation professionnelle, organisé dans un centre de rééducation professionnel (CRP), permet à la personne handicapée de suivre une formation qualifiante avec la possibilité d’être rémunérée. Obtention d’un stage Pour obtenir un stage de rééducation professionnelle, la personne handicapée doit : - bénéficier de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé par la CDAPH, - ou être en situation d’invalidité après une maladie, un accident du travail ou une maladie professionnelle (ce qui suppose l’affiliation au régime de la sécurité sociale des travailleurs salariés).

A savoir : les personnes reconnues « travailleur handicapé » ne peuvent accéder à ces stages que sur orientation de la CDAPH. Caractéristiques Le stage est suivi dans un centre de rééducation professionnelle, public ou privé. En quoi consiste le tutorat d'un salarié handicapé ? Une entreprise peut avoir recours au tutorat quand il s’agit d’accompagner la mobilité ou le recrutement de salariés handicapés.

En quoi consiste le tutorat d'un salarié handicapé ?

La mission du tuteur est double : il facilite l’intégration dans l’entreprise, et il transmet des compétences et savoir-faire professionnels. Dans le cadre de l’accompagnement d’une personne handicapée, une dimension liée au handicap s’ajoute aux responsabilités plus classiques du tutorat. Dans certaines entreprises, cette fonction porte le nom de « référent », et il s’agit plus particulièrement d’accueil et d’accompagnement.

Les missions du tuteur • Accueillir, aider, informer et guider les bénéficiaires pendant la durée du parcours de formation ; • Organiser l’activité des salariés concernés dans l’entreprise et contribuer à l’acquisition des savoir-faire professionnels ; • Assurer la liaison avec le ou les organismes chargés des actions d’évaluation, de formation et d’accompagnement des bénéficiaires. Intégration et maintien dans l’emploi des personnes handicapées, de la charge aux soutiens. XEnvoyer cet article par e-mail Intégration et maintien dans l’emploi des personnes handicapées, de la charge aux soutiens XEnvoyer cet article par e-mailIntégration et maintien dans l’emploi des personnes handicapées, de la charge aux soutiens Ressources humaines Dans le sillage des politiques RSE des grands groupes, les représentations évoluent en même temps que les solutions techniques et les structures de conseil se multiplient Inadéquation des compétences, perte de productivité, recrutement onéreux… Les préjugés à l’encontre du travail des personnes handicapés sont tenaces.

Intégration et maintien dans l’emploi des personnes handicapées, de la charge aux soutiens

Par Adeline Farge En période de crise économique, les personnes en situation de handicap s’éloignent davantage encore que les valides du monde du travail. D’après la Dares, le taux d’emploi direct dans le secteur privé n’est que de 3,1 %. En matière d’embauche, les entreprises sont confrontées à un obstacle de taille : le faible niveau de qualification. Soutien technologique, des machines et des hommes. Former des personnes handicapees dans l entreprise juill13. Travailleurs handicapés. En tant que travailleur handicapé, vous pouvez vous adresser aux Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), bénéficier d'aides à l'embauche ou de contrats spécifiques.

Travailleurs handicapés

Vous pouvez bénéficier aussi des autres dispositifs en fonction de votre situation. Vous envisagez une reconversion professionnelle Les formations en centres de réadaptation professionnelle : Toutes les formations sont théoriquement possibles dans la mesure où le métier choisi est compatible avec votre handicap. Vous avez la possibilité d'étudier votre projet de formation avec les professionnels de la MDPH.

Il existe de nombreux établissements permettant d'entreprendre une formation. Les aides spécifiques de l'AGEFIPH Ces aides sont envisageables en complémentarité des dispositifs de formation de droit commun et n'ont pas vocation à s'y substituer. Selon les actions, l'Agefiph finance la totalité du coût ou le cofinance avec la Région, l'État, les collectivités territoriales ou Pôle Emploi. Une loi pour changer et faire évoluer notre approche du handicap.

Avec la loi du 11 février 2005, la notion de handicap est passée d’une dimension personnelle découlant d’une déficience ou d’un accident de la vie, à la situation singulière d’une personne handicapée dans son contexte environnemental et social.

Une loi pour changer et faire évoluer notre approche du handicap

Pour concrétiser cette nouvelle approche conceptuelle du handicap, de nouveaux droits ont été introduits : Le droit à compensation L’obligation d’emploi La non discrimination des travailleurs en situation de handicap Le droit à la scolarisation L’obligation de mise en accessibilité des bâtiments et des transports La création de lieux uniques d’accueil : les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH). Le droit à compensation.