background preloader

Projets intéressants

Facebook Twitter

2-6710, rue Fabre, Rosemont / La Petite Patrie à vendre. Microclimat Architecture et Construction. Les clients, une famille avec deux jeunes enfants, recherchaient un terrain qui leur permettrait de construire une maison neuve au coeur de Rosemont-Petite-Patrie.

Microclimat Architecture et Construction

Leur terrain, autrefois occupé par une maison à l’abandon, possède une grande cour arrière orientée plein sud, laquelle est l’inspiration principale du projet. Le projet de résidence unifamiliale s’articule autour de trois niveaux, en plus de comprendre un logement locatif en rez-de-jardin. Les pièces de jour, située au rez-de-chaussée, sont orientées côté cour afin de laisser filtrer la lumière naturelle et donner l’illusion que l’espace extérieur se prolonge à l’intérieur de la maison. Crédit photo : Adrien Williams. Plus de 1000 idées à propos de Idées pour Duplex De Bordeaux sur Pinterest  Maison Jeanne-Mance: un duplex transformé en cottage. Alexandra: Transformation duplex. Black Pipe Bookshelf. Centris. Centris. Conversion d'un duplex en cottage - Quartier Rosemont-La-Petite-Patrie.

Les propriétaires de ce duplex, parents de deux jeunes enfants, avaient déjà fait des travaux importants dans leur appartement du rez-de-chaussée quelques années auparavant.

Conversion d'un duplex en cottage - Quartier Rosemont-La-Petite-Patrie

La cuisine et la salle de bain avaient été complètement remaniées. Ces travaux ne résolvaient malheureusement pas le manque d'espace, de rangement et de lumière. Ils décidèrent donc de convertir leur immeuble en cottage et firent appel à mes services. Les appartements d'origine étaient desservis par un corridor central avec, au centre, des pièces doubles où la lumière parvenait difficilement. J'ai proposé de faire un grand puits de lumière (4' x8') au centre de l'étage et d'ouvrir le plancher au-dessous afin d'en faire profiter le rez-de-chaussée également.

La salle de bain fut agrandie et nous avons tiré profit, pour l'éclairage de cette pièce sans fenêtre, d'un ancien puits de lumière. Un travail semblable de décloisonnement a été fait avec l'escalier qui relie les deux planchers. Un réno-blogue de survie pour un projet d'envergure. Idéalement, ce sera beau et écolo. Bienvenue sur mes carnets de rénos! MU Architecture » Résidence Bloomfield. La Résidence Bloomfield a fait l’objet d’une transformation extrême : la conversion d’un duplex en maison de ville au cœur du quartier Saint-Michel-Parc extension.

MU Architecture » Résidence Bloomfield

Le bâtiment existant, datant des années 1920, fut dénudé jusqu’à son ossature. Les murs mitoyens, la structure du toit et la façade avant furent les seuls éléments conservés. Poussé par la volonté de créer des espaces fluides, spacieux et lumineux, la nouvelle charpente plus discrète permit d’offrir des aires de plancher complètement ouvertes à chaque niveau. Les espaces de vie sont tous baignés par une lumière naturelle abondante, résultat d’une fenestration importante et d’une orientation est-ouest. Le rez-de-chaussée, à l’aspect muséal, est accentué par de grandes surfaces verticales blanches et de rigoureux alignements.

Étapes – Pièce sur pièce. Aventures en rénovation – Marie-Claude Élie-Morin. Un malheur ne vient jamais seul, dit l’adage.

Aventures en rénovation – Marie-Claude Élie-Morin

En d’autres mots, quand ça va mal, ça va mal! Dans mon dernier billet, je vous racontais nos déboires pour faire sabler, teindre et enfin re-sabler nos planchers. Au début décembre, nous en étions au sixième mois des travaux et pressés de terminer. Dans un projet de rénovation comme celui que nous avons entrepris, il n’y a pas seulement les coûts de main d’œuvre et de matériaux à prendre en considération. Chaque mois où nous n’occupons pas les lieux équivaut aussi à un paiement hypothécaire « dans le vide », sans compter les frais pour se loger ailleurs pendant les travaux. Bref, nous avions eu des mauvaises surprises avec le premier sablage des planchers. L’entrepreneur avait accepté de venir constater les dégâts et, après discussion, nous avait offert de tout re-sabler, à ses frais.

Échaudés par l’épisode de la teinture, on a choisi de laisser le bois au naturel, et d’y appliquer seulement un vernis à l’eau transparent. Postface :